System Center 2012 annoncé au Microsoft Management Summit

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004112786-photo-microsoft-system-center-logo.jpg
Microsoft a dévoilé à l'occasion de sa conférence Microsoft Management Summit (MMS) 2011 de Las Vegas la nouvelle version de System Center, sa solution de gestion des infrastructures informatiques. La version 2012 se concentre autour du cloud, sans surprise.

Parmi les nouveautés de System Center 2012, on retrouve Virtual Machine Manager 2012, pour l'instant en version beta. Ce gestionnaire doit uniformiser l'infrastructure et les services applicatifs « pour un déploiement plus rapide des applications, » selon le communiqué. Autre pré-version lancée au MMS 2011 : System Center Advisor. Ce service cloud, auparavant baptisé Atlanta, est disponible en version release candidate. Il permet de surveiller la configuration des serveurs, avec du reporting, des analyses en temps réelles de configuration, de sécurité et de disponibilité. Il devrait être disponible en version finale à la fin de l'année 2012.

D'autres outils apparaissent en version finale, comme System Center Orchestrator 2012. Anciennement appelé Opalis, ce service propose dans sa version 2012 une nouvelle console d'administration en Silverlight, des packs d'intégration, et un pack de gestion pour Operations Manager. Un autre projet fait son entrée : Concero. Cette solution doit faciliter la gestion d'applications sur une infrastructure de cloud hybride (sur Windows Azure).

System Center 2012 devrait être disponible dans le courant de l'année. Il permettra aux responsables informatiques « de délivrer plus facilement des services de cloud privé aux métiers de l'entreprise, en facilitant la mise à disposition de services aux utilisateurs et en améliorant le suivi de la performance des applications, » selon Jérôme Trédan, directeur des produits serveurs chez Microsoft France. System Center se veut un minimum neutre du point de vue technologique, puisqu'il « permet de s'appuyer sur les infrastructures existantes de l'entreprise, sur des technologies de virtualisation d'autres fournisseurs, et de créer des services combinant des éléments de clouds privés et publics tout en supervisant l'ensemble en temps réel. »

Toutes les informations pratqiues sur le rachat et la mise en place sont disponibles sur le site de System Center de Microsoft.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Motorola : bientôt un OS mobile tourné vers le web ?
Un Sony VAIO sous Chrome OS cet été ?
De l'overclocking dès les premières GeForce GTX 590 du marché
Abandon des Itanium par Oracle : HP se dit
Livre numérique : Amazon, Apple et Google seraient touchés
Aspire 5750 et 7750 : les portables polyvalents d'Acer adoptent Sandy Bridge
Warp Speed : un hub 12 ports moitié USB 2.0, moitié USB 3.0
Le système Mac OS X fête ses dix ans
BRXL-PC6U2-BK : un premier graveur de BDXL portable chez Buffalo
MemUp SlidePad : trois tablettes Android low cost pour concurrencer Archos
Haut de page