NEC va investir plus de 800 millions d'euros dans le cloud avant 2013

Par
Le 13 octobre 2010
 0
00c8000003172686-photo-nec-logo.jpg
Le Japonais NEC va investir 100 milliards de yens dans le cloud computing, l'équivalent de 873 millions d'euros. Le géant souhaite dépenser cet argent avant mars 2013, pour mettre en place des infrastructures de cloud, au Japon, mais surtout en dehors du pays.

NEC souhaite ainsi développer des services cloud dans le monde entier. Le géant affirme que ses dépenses incluront des opérations de fusion et acquisition, selon le vice-président du groupe, Takuji Tomiyama. Cette stratégie lui permettrait de trouver un levier pour sortir un peu plus du marché intérieur.

« Le cloud computing et les services à l'étranger vont être le relais de croissance sur lequel nous allons nous concentrer, » a expliqué Takuji Tomiyama. Il faut dire que les perspectives ne sont pas très bonnes pour NEC au Japon. Ses activités à l'étranger ne sont pas encore très développées. Elles comptaient pour 16% de son chiffre d'affaires l'an dernier. Un ratio que le géant espère porter à 25% en mars 2013.

Et si NEC veut à ce point sortir du Japon - quitte à dépenser beaucoup d'argent, c'est que les attentes vis-à-vis des marchés extérieurs sont fortes au sein du groupe. Le Japonais espère faire monter son chiffre d'affaires sur les services IT à 9,3 milliards d'euros pour l'année fiscale 2013, avec une part des marchés extérieurs de 15%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top