Cisco lance un pare-feu pour machines virtuelles

0
012C000003533236-photo-cisco-virtual-security-gateway.jpg
Cisco a rendu publique la nouvelle suite Virtual Security Gateway, pour l'appliance Nexus 1000V, qu'il espère voir adopter par les utilisateurs de son Unified Computing System (UCS) pour étendre les mesures de sécurité dans les environnements virtualisés.

Nexus 1000V est un commutateur logiciel que Cisco fournit comme alternative au switch présent dans l'hyperviseur ESX de VMware. Les connexions réseaux peuvent ainsi être paramétrées avec des politiques globales de gestion, et une fois configurées, elles fonctionnent comme un port serveur et une interface dans les réseaux physiques.

La suite Virtual Security Gateway va donc mettre en place un panel de protections pare-feu, en les paramétrant pour une machine virtuelle spécifique hébergée sur un serveur distant. Elle est configurée, ainsi que les paramètres liés, au sein même de la console de gestion de VMware, vCenter, et permet aux équipes serveur, réseau et sécurité d'appliquer les politiques d'une entreprise dans un environnement qu'elles connaissent.

Selon Cisco, le pare-feu est même capable de suivre une machine virtuelle lorsqu'elle est migrée vers un autre serveur hôte en cours d'exécution (processus vMotion). Le Virtual Security Gateway est compatible avec d'autres éléments de l'UCS de Cisco, pour créer des environnements virtuels plus homogènes et sécurisés.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page