Stratus : Juniper reste dans la course avec son switch EX4500 et un routeur

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003205770-photo-juniper-ex4500.jpg
Juniper vient d'annoncer des commutateurs et des routeurs conçus pour simplifier les datacenters, signe que l'entreprise ne compte pas se désister face à l'écrasante concurrence de Cisco, par exemple. Juniper s'est même proposé comme concurrent frontal des switches Nexus du numéro 1 mondial, tout en préparant le terrain pour son projet Stratus, qui vise à structurer les datacenters et à les simplifier. Stratus, dévoilé au début de l'année 2009, devrait arriver d'ici à un an.

Stratégiquement, Juniper tente de se démarquer en optimisant sa gamme de produits autour de l'utilisation croissante des technologies de virtualisation dans les sites les plus gourmands en puissance de calcul et en infrastructures réseaux. « C'est la virtualisation qui limite le réseau, » selon l'analyste de Yankee Group, Zeus Kerravala. « Le fabricant qui résout ce problème a un avance énorme. » Et c'est ce que semble également penser Juniper, qui tente de rattraper un peu son retard sur Cisco. Retard accumulé parce que Cisco s'est focalisé sur la virtualisation quand les partenaires de Juniper (IBM, HP, etc.) se sont concentrés sur la puissance de calcul.

Juniper est 2e au classement mondial des routeurs pour entreprises, mais avec seulement 5% des parts de marché. C'est Cisco qui rafle la mise, avec 83% d'un marché estimé à 790 millions de dollars dans le monde. Même domination de Cisco sur la marché des commutateurs Ethernet, avec 70% du gateau. Juniper fait ici encore plus figure d'outsider, puisqu'il a vu ses parts de marché croître de 0,3% en 2008, année de son entrée sur le marché, à 1,2% en 2009.

Juniper veut aujourd'hui aller plus loin, en abordant ce qu'il considère être un besoin pour une nouvelle architecture de réseau optimisée pour les datacenters virtualisés, qui améliore les performances tout en réduisant les coûts, et qui facilite une interaction de serveur à serveur plutôt que de passer par des commutateurs. Au coeur de cette architecture : une réduction des couches réseau dans les datacenters, de trois aujourd'hui (accès, agrégation et coeur) à deux, puis finalement une seule. C'est le but du projet Stratus.

« L'approche traditionnelle ne peut plus s'étendre pour prendre en charge la virtualisation, » selon le PDG de Juniper, Kevin Johnson. « Cinquante pourcents des ports parlent à d'autres ports réseau. C'est lent. » Juniper souhaite donc revigorer les infrastructures, et propose plusieurs produits. Le commutateur EX4500 par exemple, compatible CEE et FCoE (Converged Enhanced Ethernet et Fiber Channel over Ethernet), disposera de 48 ports Ethernet 10Gbits. Il sera compatible avec la technologie Virtual Chassis dès 2011, qui permettra avec l'OS Junos d'interconnecter une dizaine d'équipements et de les gérer comme un seul. Il sera disponible dans le courant du mois. C'est également cet OS couplé à un ASIC (circuit intégré spécialisé) qui prendra en charge la norme FCoE.

Autre annonce : la carte EX8200-40XS, sorte de module Ethernet à 40 interfaces 10Gbits pour le commutateur EX8200, et un routeur Ethernet, le MX80 3D, pour interconnecter les datacenters, avec des ASICs spécialisés dans la prise en charge à hautes performances de la virtualisation, de la convergence serveur / stockage / réseau, et de l'Ethernet sans perte.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La FTC approuve le rachat d'Admob par Google
Ils sont bons, ils sont frais mes dessins !
Clubic Week : on Waka gaspiller du pognon !
Live japon : Twitter et simlockage font jaser
Revue de web : quand Windows Mobile, Android et iPhone s’accordent entre eux
Microsoft présente Office Professionnel Plus 2010
Google fête les 30 ans de Pac-Man avec un logo jouable
VP8 : un codec vidéo pas si ouvert ?
Fable III confirmé sur PC
ROG Xpander : extension de carte mère signée Asus
Haut de page