Test Mi Body Composition Scale 2 : que vaut la balance connectée de Xiaomi ?

Johan Gautreau
Expert objets connectés
25 septembre 2021 à 17h17
3
Xiaomi Mi Body Composition Scale 2
© Clubic

Après avoir fureté du côté du haut de gamme avec la Master Coach de Terraillon, nous testons cette semaine la balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2. Comme toujours, la marque chinoise nous promet un rapport qualité/prix de folie. Mais la qualité est-elle au rendez-vous ? Voici notre avis complet.

Xiaomi Mi Body Composition Scale 2
  • Design tout en sobriété
  • Écran LED invisible
  • Relevé de 13 données différentes
  • Jusqu’à 16 profils gérés
  • Peut peser de petits objets
  • Écran LED trop minimaliste
  • Application Mi Fit un peu brouillonne et parfois mal traduite
  • Certaines données imprécises et/ou mal exploitées par l’appli Mi Fit
  • Transmission par Bluetooth peu confortable

Avec un prix aussi réduit que son nom est long, l’impédancemètre Mi Body Composition Scale 2 se veut l’un des objets santé connectés les plus abordables du marché. En effet, il ne vous en coûtera qu’une trentaine d’euros, voire moins en période de promo, pour profiter de ses services !

Comme toujours, Xiaomi cherche à frapper fort avec du matériel très abordable. La marque chinoise n’en oublie toutefois pas la qualité en nous proposant le relevé de 13 mesures corporelles et la capacité à enregistrer jusqu’à 16 profils différents. De quoi surpasser les balances trois à quatre fois plus onéreuses ? C’est ce que nous allons voir dans les paragraphes suivants.

Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 : spécifications techniques

Vu son prix plancher, on ne s’attendait pas à de grosses prouesses de la part de la balance connectée de Xiaomi. Et pourtant, sur le papier, celle-ci a de quoi séduire :

Fiche technique Xiaomi Mi Body Composition Scale 2

Caractéristiques générales

Mode transfert données
Bluetooth
Alimentation
Piles
Type d'écran
LCD
Nombre de profils
16
Longueur
300mm
Hauteur
300mm
Profondeur
25mm

Pesage

Plage de mesure
100 gr à 150 kg
Fonctions
Poids, IMC, % masse graisseuse, % masse hydrique, % masse musculaire, % masse osseuse
Transmission des données
Google Fit, Apple Santé

Smartphone et tablette

Appareils compatibles
iPhone, iPad, Smartphone Android, Tablette Android
Application dédiée
Mi Fit

La belle est en mesure de récolter 13 données biologiques différentes. En plus du poids et de l’IMC, on trouve en vrac la masse grasse, le taux de graisse viscérale, le métabolisme basal, le taux d’eau ou encore le taux de protéines.

Cerise sur le gâteau, la Mi Body Composition Scale 2 est aussi en mesure d’agir comme une balance classique pour peser des objets entre 100 grammes et 10 kilos. A priori, nous avons entre les mains – ou plutôt sous les pieds – une machine de pesée qui semble très complète. C’est plutôt prometteur !

Design et finitions

Avant d’installer notre balance connectée de test, voyons déjà à quoi elle ressemble. Pour le coup, pas de grosses folies esthétiques chez Xiaomi : on est face à un carré blanc orné de quatre électrodes argentées. C’est très sobre.

Mi Body Scale 2 - Design © Johan Gautreau
© Clubic

La balance Mi Body Composition Scale 2 utilise une dalle en verre, ce qui apporte indéniablement un petit aspect premium à l’ensemble. Vu que ce verre est blanc, il limite grandement les traces de pied et de poussière, tout l’inverse de la Master Coach avec son coloris bleu nuit !

Mi Body Scale 2 - Écran © Johan Gautreau
© Clubic

Un écran LED est d’ailleurs dissimulé sous la dalle. Celui-ci est totalement invisible quand il est éteint. C’est assez classe et ça évite de casser le côté dépouillé de la balance. D’ailleurs, notons au passage que cette dernière n’embarque aucun bouton tactile, ni quoi que ce soit de ce genre. On est ici sur un design très minimaliste.

Installation de la balance Xiaomi

Il est maintenant temps de réaliser la première mise en route de la Mi Body Composition Scale 2. Pour commencer, vous devrez y loger quatre piles AAA (non fournies dans la boîte) pour assurer son alimentation. 

Mi Body Scale 2 - Capot piles © Johan Gautreau
© Clubic

Une fois la balance connectée allumée, vous devrez passer par l’application Mi Fit pour lancer la configuration initiale.

Mi Fit - Installation Body Scale 2 © Johan Gautreau
Mi Fit - Installation Body Scale 2 - 2 © Johan Gautreau
Mi Fit - Installation Body Scale 2 - 3 © Johan Gautreau

© Xiaomi

Grâce au Bluetooth, la procédure est très simple : vous sélectionnez le type d’appareil à appairer dans la liste, puis vous montez sur la balance. L’application s’occupe du reste, vous aurez juste à configurer deux ou trois paramètres comme l’unité de poids désirée ou la possibilité de peser de petits objets.

Mi Fit - Conseils 1 © Johan Gautreau
Mi Fit - Conseils 2 © Johan Gautreau

© Xiaomi

Pour vous aider à prendre en main la Mi Body Composition Scale 2, l’appli Mi Fit vous donnera quelques conseils aux travers de plusieurs écrans explicatifs. Vous y apprendrez entre autres comment vous placer pour les pesées et comment interpréter certains symboles de l’écran LED de la balance. Rien de compliqué, tout est opérationnel en moins de deux minutes.

Application Mi Fit

L’application Mi Fit ne vous est probablement pas inconnue. Nous avons eu l’occasion de la parcourir ces dernières années, notamment lors du test du bracelet connecté Mi Smart Band 6. Aucun changement esthétique n’a eu lieu au cours des derniers mois. Vous aurez donc entre les mains une interface très simple d’accès avec quelques possibilités de personnalisation, le tout un peu plombé par quelques traductions hasardeuses.

Mi Fit - Menu principal © Johan Gautreau
© Xiaomi

Le menu principal, nommé « Entraînement » affichera votre dernière pesée. Les données sont organisées par « cartes » que vous pouvez classer dans l’ordre que vous voulez. On dénombre trois cartes pour les métriques liées au poids. Les autres sont réservées aux possesseurs de montres ou bracelets connectés de la marque chinoise.

L’affichage de base est ainsi composé des données suivantes :

  • Poids
  • Score du corps
  • Équilibre


Un appui sur le bouton « Voir plus » vous donnera accès à un affichage plus complet des trois métriques citées précédemment avec une courbe représentant vos derniers relevés de poids et des indicateurs colorés pour le taux de graisse corporelle, de muscle et d’eau.

Mi Fit - Menu Voir plus © Johan Gautreau
© Xiaomi

Pour plonger encore plus en profondeur dans l’analyse, vous pouvez cliquer sur la carte qui vous intéresse afin d’afficher davantage de données. Oui, ça commence à faire pas mal de menus et sous-menus, tout ça…

Mi Fit - Score Poids 1 © Johan Gautreau
Mi Fit - Score Poids 2 © Johan Gautreau

© Xiaomi

Malgré son aspect brouillon, l’application Mi Fit apporte dans ses valises pas mal de données, avec notamment la possibilité de comparer vos métriques à celles des autres utilisateurs des appareils connectés de Xiaomi. Le tout est assorti de quelques conseils et indications pour aider à interpréter les infos recueillies par la balance. Même si ce n’est pas parfait, on se sent un peu moins seul que sur l’appli Terraillon, qui ne donnait aucune indication de coaching ni d’encouragements….

Mi Fit - Score Corps 1 © Johan Gautreau
Mi Fit - Score Corps 2 © Johan Gautreau
Mi Fit - Score Corps 4 © Johan Gautreau
Mi Fit - Score Corps 3 © Johan Gautreau

© Xiaomi

À l’usage, c’est le menu consacré au « Score du corps » qui se révèle le plus intéressant pour suivre nos progrès. Il regroupe pas moins de treize métriques. La majorité de ces données est représentée sous la forme de segments colorés, le but étant d’arriver à la zone verte ou bleue (qui change selon la donnée choisie), considérée comme idéale pour une bonne santé. Voici ce que vous aurez l’occasion de voir au sein de l’application Mi Fit :

  • IMC
  • Graisse corporelle
  • Eau
  • Protéines
  • Métabolisme de base
  • Graisse viscérale
  • Muscle
  • Masse osseuse
  • Âge corporel
  • Poids idéal
  • Corpulence
  • Récents changements de poids
  • Récents changements de graisse corporelle

C’est l’addition de toutes ces informations qui permet d’obtenir votre score de corps. Plus il est élevé, mieux c’est pour vous, en théorie.

Mi Fit - Courbes poids © Johan Gautreau
© Xiaomi

Côté graphique, il n’y a malheureusement pas grand-chose à retirer de l’application. Vous n’aurez accès qu’à l’historique de votre poids et de votre masse grasse, avec juste un système de zoom pas très précis pour gérer la période à afficher. C’est un peu léger…

Globalement, l’application Mi Fit fait bien son boulot. On a sous les yeux de nombreuses informations, certaines plus utiles que d’autres. Il est juste dommage que l’ensemble ne profite pas de graphiques plus évolués.

La balance Mi Body Composition Scale 2 en pratique

Il est maintenant temps de voir en pratique ce qu’a dans le ventre la balance connectée de Xiaomi. Après plus d’une semaine de test, force est de constater que celle-ci est à l’image des autres productions de la marque chinoise : minimaliste mais relativement efficace.

L’usage du Bluetooth impose une première restriction. En effet, contrairement aux balances Wi-Fi, vous devrez avoir près de vous le smartphone avec l’application ouverte lors de la pesée. Si vous oubliez d’ouvrir l’application Mi Fit, vous risquez de ne pas voir les données envoyées par la balance. Vous devrez tout du moins vous assurer que votre smartphone n’a pas « tué » l’appli si elle est en arrière-plan.

Mi Body Scale 2 - Écran pesée © Johan Gautreau
© Clubic

La pesée en elle-même est très rapide : on monte sur la balance en s’assurant d’avoir les pieds qui touchent bien les électrodes. On attend que la barre sous le poids se remplisse et clignote deux fois pour que le relevé soit complet. L’écran LED n’affiche que le poids. Pour visualiser les graphiques et autres données telles que la masse grasse, il faudra obligatoirement passer par le smartphone. Difficile de faire plus minimaliste !

La balance de Xiaomi a toutefois une petite originalité : elle permet de vérifier votre sens de l’équilibre. Pour lancer un test d’équilibre, il faut l’indiquer à l’application, puis monter avec un seul pied au centre de la Mi Body Composition Scale 2 en fermant les yeux. Plus vous tiendrez longtemps, plus votre score d’équilibre sera bon. Ce n’est pas forcément indispensable, mais ça a le mérite de proposer une donnée supplémentaire.

Dernier point intéressant : la pesée d’objets. Xiaomi nous propose de peser des objets allant de 100 grammes à 10 kilos avec une précision à 100 grammes près. Pour ça, rien de plus simple : on allume la balance en montant dessus, puis on pose l’objet à peser dessus. Ça peut être pratique pour peser un colis ou un plateau-repas, par exemple.

Notons au passage que la balance Mi Body Composition Scale 2 est capable de gérer jusqu’à 16 profils différents et de reconnaître chacun automatiquement lors de la pesée. Vous devrez juste enregistrer quelques infos sur Mi Fit avant la première pesée comme l’âge, le sexe et la taille. Chaque utilisateur jouit ensuite de ses propres scores et graphiques.

Lors de mes essais, la balance s’est montrée capable de reconnaître mes écarts alimentaires, de même que le petit gain de muscle à la suite d'exercices physiques. Les indications de masse grasse et musculaire semblent correctes. Elles restent du moins en accord avec mon surpoids et ma reprise du sport depuis peu. Seul le score d’eau me semble étrange, m’indiquant un manque d’eau alors que j'en consomme entre 3 et 5 litres par jour. Autre étrangeté : l’appli m’indique que j’ai un physique de type « trapu » alors que je suis bien plus près du physique en surpoids… Gardons toutefois à l’esprit que les données métaboliques varient constamment et que même mes pesées à heures fixes et conditions identiques peuvent parfois provoquer des résultats variables.

Globalement, la balance connectée impédancemètre de Xiaomi permet de suivre les tendances de poids et les métriques les plus importantes. Vu son prix, on lui pardonnera ses potentiels écarts de valeurs.

Pour terminer sur l’utilisation de cette balance, notons qu’elle peut envoyer vos données à Apple Santé et Google Fit. Vous serez donc en mesure de bénéficier des conseils apportés par les deux plateformes américaines et de recouper vos données métaboliques avec vos autres appareils connectés provenant de chez Xiaomi ou d’autres marques.

Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 : l’avis de Clubic

Le principal atout de la balance connectée de Xiaomi réside, comme souvent avec la marque, dans son prix très attractif. Pour une trentaine d’euros, vous aurez à disposition une balance capable de vous donner une foule de métriques corporelles.

Prix bas oblige, il faudra quand même faire certaines concessions. On se posera ainsi la question de la précision de certaines données. De même, on regrettera le trop grand minimalisme de l’écran LED qui n’affiche que le poids. L’utilisation du Bluetooth pourra également être un frein supplémentaire à l’achat.

La Mi Body Composition Scale 2 n’est donc pas la balance connectée du siècle. Elle reste cependant une porte d’entrée idéale pour qui veut faire un premier pas dans le secteur des objets connectés consacrés à la santé sans se ruiner.

7

Hors de question pour vous d’investir plus de 50 euros dans une balance connectée ? Dans ce cas, tournez-vous vers le pèse-personne Xiaomi Mi Body Composition Scale 2. Derrière ce nom à rallonge se cache la moins onéreuse des balances intelligentes du moment.

Commercialisée aux alentours de 20 euros, cette machine conviendra parfaitement aux petits budgets. Bien entendu, vous vous doutez qu’il va falloir faire quelques concessions. La connexion est ainsi limitée au Bluetooth, ce qui oblige à ouvrir l’application Mi Fit à chaque pesée, faute de quoi vous risquez de ne pas recevoir les données envoyées par la balance chinoise.

On reprochera aussi à l’écran LED le manque d’infos affichées. Celui-ci n’affiche que votre poids. Pour le reste, il faut passer par un smartphone. Xiaomi fait d’ailleurs très fort en nous proposant pas moins de 13 métriques différentes. Vous pouvez ainsi connaître votre poids idéal, votre pourcentage de protéines en plus des classiques masses grasses, hydriques et osseuses.

Il faut malheureusement déplorer un manque de précision dans certains relevés. La balance Xiaomi n’est pas aussi précise que ses concurrentes. La navigation au sein de l’application n’est pas non plus des plus aisées. Mais avec la gestion de 16 profils et un prix inférieur à 20 euros, difficile de faire des reproches à la Mi Body Composition Scale 2.

Les plus

  • Design tout en sobriété
  • Écran LED invisible
  • Relevé de 13 données différentes
  • Jusqu’à 16 profils gérés
  • Peut peser de petits objets

Les moins

  • Écran LED trop minimaliste
  • Application Mi Fit un peu brouillonne et parfois mal traduite
  • Certaines données imprécises et/ou mal exploitées par l’appli Mi Fit
  • Transmission par Bluetooth peu confortable

Design et finitions 8

Données recueillies 8

Application 6

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
3
hannae
Que la vie semble bien compliquée avec ce type de balance, alors qu’avant il suffisait…de se peser et c’était terminé. J’ai moi meme acheté une balance de ce type, mais je ne me sers pas de l’appli, pas envie d’être tout le temps avec mon smartphone sous la main pour une simple pesée. Que la vie était plus simple avant tout ces objets connectés, c’est fou que la normalité actuelle soit d’être connecté, alors qu’en réalité, ce serait surtout de se déconnecter de tout ça, et de retrouver la simplicité et surtout l’authenticité de la vie.<br /> Franchement je me sens déjà très heureuse, rien qu’en prenant un thé, en dessinant, écrivant, et écoutant un peu de jazz. Pourquoi faut il encore plus, pourquoi crée t-on autant de «&nbsp;besoins&nbsp;» dont on a en réalité pas besoin?
Morak
Sauf que là nous avons + que simplement notre poids. Tu peux aussi l’acheter juste pour le poids sans te connecter au smartphone, ça marchera bien aussi
Morak
Perso je l’ai depuis plusieurs mois, et je pense que les données (autre que poids) ne sont pas précises. Il aurait été très intéressant de comparer les valeurs de votre Mi scale avec des valeurs prises sur une ‹&nbsp;vraie&nbsp;› machine, style salle de sport ou kiné. Là on aurait pu savoir si la Mi Scale dit de la m…<br /> En tout cas pour leurs ‹&nbsp;standards&nbsp;› de poids, je pense qu’ils sont établis pour les chinois. Car avec 1m86 recommander un poids idéal de 74kg… Bonjour l’asperge. Surtout si on est musclé, impossible d’arriver à ce poids.<br /> Enfin, il me donne un physique ‹&nbsp;trapu&nbsp;› alors que je suis équilibré voire équilibré musclé. Sauf que leur taux de graisses vs taux de muscles me classent en trapu.<br /> Voilà voilà ^^
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Test Noctua NH-D15 : la référence absolue du ventirad est toujours au top
Test Cooler Master MA612 Stealth : un ventirad d'une rare élégance, mais pas si discret que ça
Test Mercusys Halo H80X : un kit Wi-Fi Mesh au rapport qualité-prix imbattable ?
Test Bowers & Wilkins PX7 S2 : le plus premium des casques ANC s’améliore presque partout
Test ASUS ROG Ryujin II 360 : quand le watercooling joue la carte du luxe
Haut de page