Qualcomm fourbit ses ARM en vue de la guerre sur PC

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
18 novembre 2021 à 10h30
4
Qualcomm Investor Day © Qualcomm
© Qualcomm

Ultra dominateur sur le marché du smartphone , Qualcomm semble avoir maintenant celui du PC dans le collimateur.

Qui aujourd'hui ne connaît pas au moins le nom de Snapdragon ? La ligne de processeurs SoC de Qualcomm est effectivement présente dans la très grande majorité des smartphones commercialisés. Mais cela ne suffit plus à la firme américaine.

Architecture ARM

Les premiers Snapdragon sont arrivés sur le marché fin 2008. Avec eux, Qualcomm est parvenu à imposer le jeu d'instructions ARM au sein des smartphones avec des SoC (pour System on a Chip ou Système sur une Puce) performants tout en étant économes en énergie.

Rapidement, l'idée a émergé d'utiliser ces processeurs pour concevoir des machines PC tournant sous Windows capables de réduire consommation et coûts. Microsoft a d'ailleurs appuyé ce mouvement en déployant sa proposition logicielle Windows-on-ARM (WoA) avec, cependant, un succès que l'on va poliment qualifier de limité.

Qualcomm Investor Day © Qualcomm
© Qualcomm

Pour expliquer ce manque de réussite, on pointera principalement du doigt les promesses non-tenues. En effet, les PC à base de SoC ARM devaient faire avec des performances nettement en retrait sans pouvoir justifier d'une consommation remarquablement faible.

Le rachat de Nuvia au cœur de la stratégie

De fait, les portables PC continuent d'être basés sur des processeurs dits « classiques » (x86) conçus par AMD ou Intel. Mais les choses pourraient changer. C'est en tout cas le message qu'a tenu à faire passer Qualcomm lors de son Investor Day.

Qualcomm prépare des SoC « hautes performances » pour le marché PC et se base pour cela sur les travaux de sa plus récente acquisition, la société Nuvia Inc. Si l'on en croit les plans de la société, les premiers échantillons de ses nouvelles puces seront présentés à ses partenaires OEM dès le mois d'août 2022 et les premiers produits pourraient arriver entre les mains des consommateurs début 2023.

Si tout se passe comme prévu, Qualcom envisage de concurrencer et même déborder AMD et Intel sur leur terrain de prédilection. L'Américain vise également à concurrencer Apple dans le secteur des SoC très haut de gamme et, après les PC, il envisage de taquiner les marchés des centres de données, de l'automobile notamment.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Pierro787
Sauf qu à la différence d Apple, Qualcomm ne maîtrise rien d autre dans l architecture des cartes mères et cartes graphiques ni aucun logiciel d importance dans l univers PC.<br /> Ça sent la même expérience qu’ avec les tablettes Surface ARM RT de Microsoft il y a quelques année. Un matériel ou aucun logiciel optimisé n était disponible. Aucun développeurs n a suivi.<br /> Pour Apple, il n y a pas le choix, les devs devront passer sur ARM obligatoirement. Sur PC, il faudra de sacrées performances pour rendre obsolète l architecture x86-64.
wackyseb
Sans maîtrise, la puissance n’est rien.<br /> Je suis persuadé qu’ARM surpassera le X86 puis peut-être que Risc-V sera le champion suivant.<br /> Mais Qualcomm c’est une débauche de puissance non maîtrisée.<br /> Oui-oui, quand Apple fait un processeur ARM, c’est ultra optimisé.<br /> Sur Android, il faut 2x plus de mémoires, 1.5x plus de fréquences CPU voir plus de coeurs et surtout une énorme batterie pour au final ne pas faire mieux.
bmustang
les mobiles sous Snapdragon/android n’ont rien à envier au monde d’apple et qualcomm est loin d’être un débutant dans le hardware/software. Au contraire, c’est même mal le connaitre pour raconter des salades et dire qu’apple blabla blabla… vaut mieux être sourd et aveugle que d’entendre ou lire ça !?
Guillaume1972
En gros, ils veulent un équivalent du M1 mais pour PC tout simplement. Donc nous savons que c’est possible parce que les performances du M1 sont plus que correctes avec l’émulation Rosetta 2.Et si Apple a réussit, alors il n’y a aucune raison pour que Qualcomm n’y arrive pas.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des processeurs Renoir-X et Vermeer-S arriveraient en début d'année chez AMD
Raptor Lake : un CPU Intel 24 cœurs / 32 threads fuite via un benchmark
Le marché de la carte graphique représente 13,7 milliards de dollars au troisième trimestre
Intel finalisera son accord sur le 3 nm avec TSMC ce mois-ci
AMD et NVIDIA annoncent les dates de leurs conférences du CES 2022
Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne
Snapdragon 8cx Gen 3 et 7c+ Gen 3 : Qualcomm met le paquet sur les PC Windows et Chromebook
NVIDIA travaillerait sur une RTX 3050 8 Go, pour répondre à Intel ARC
Seagate présente deux disques durs de 20 To au prix logiquement rédhibitoire
AMD : les Radeon RX 6500 XT lancées en janvier, les RX 6400 en mars
Haut de page