Nvidia annonce une Quadro K5000 en Kepler et ses déclinaisons mobiles

09 août 2012 à 15h51
0
Kepler débarque au sein des cartes graphiques professionnelles Nvidia avec l'annonce, cette semaine, de la Quadro K5000, que l'on pourra dès la fin de l'année associer à une carte Tesla K20 basée sur le futur GK110. Nvidia a annoncé dans le même temps le lancement de ses futures cartes Quadro mobiles.

Nvidia suit de peu l'annonce des nouvelles AMD FirePro, et profite lui aussi du salon Siggraph pour lever le voile sur sa prochaine génération de cartes graphiques professionnelles. En fer de lance figure le premier modèle du fabricant reposant sur un GPU de classe Kepler, la Quadro K5000, destinée aux stations de travail.

0190000005348658-photo-nvidia-quadro-k5000.jpg

La carte embarque un processeur GK104, similaire donc à celui qui équipe la GeForce GTX 680 côté grand public. Les 1536 coeurs CUDA fonctionnent ici à une fréquence d'approximativement 700 MHz, et se voient associés à 4 Go de mémoire vidéo GDDR5 délivrant une bande passante totale de 173 Go/s. La Quadro K5000 sait gérer jusqu'à quatre écrans simultanément, et profite de la bande passante accrue de l'interface PCI-Express 3.0.

Au format double slot, la carte est donnée pour une consommation globale étonnamment raisonnable de 122W. Particulièrement optimisée pour le rendu 3D, l'architecture Kepler donne de bons résultats en simple précision, avec une capacité de calcul théorique donnée à 2,1 Tflops selon le fabricant, mais s'effondre en double précision, à tel point que Nvidia s'abstient de communiquer le moindre chiffre sur ses pages produit.

Excellente pour tout ce qui touche au rendu, la carte pourrait donc accuser quelques carences sur le plan du calcul ? Qu'à cela ne tienne : Nvidia profite de l'annonce de la Quadro K5000 pour dévoiler la deuxième génération de la technologie qu'il baptise Maximus, qui consiste à adosser à une carte Quadro une seconde carte, de marque Tesla cette fois, uniquement dévolue aux calculs génériques.

D'ici la fin de l'année devrait ainsi être lancée la carte Tesla K20, dont les spécifications ne sont pas encore dévoilées et pour cause, puisque la carte repose sur le futur GK110, le GPU compute et haut de gamme de l'architecture Kepler, sur lequel Nvidia garde pour l'instant le silence. Il livre tout de même un élément de prix : 2 249 dollars pour une Quadro K5000, et 3 199 dollars pour la Tesla K20.

0230000005348654-photo-tesla-k20.jpg


Nvidia procède par ailleurs au lancement d'une nouvelle famille de Quadro mobiles, dont les références vont de la K500M à la K5000M. Là encore, les cartes reposent sur l'architecture Kepler et donc sur le GK104, même si à ce stade le fabricant se révèle des plus laconiques quant aux caractéristiques techniques précises des cartes. On apprendra tout de même via les partenaires intégrateurs comme Dell, HP ou Lenovo que les K4000M et K5000M viendront accompagnées de 4 Go de mémoire GDDR5, contre 2 Go pour la K3000M. Ces différents modèles mobiles sont dès à présent disponibles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top