Steve Ballmer : le Kinect aura sa place dans le Cloud, FourSquare est une "petite innovation"

05 octobre 2010 à 16h38
0
00C8000001910746-photo-steveballmerserious.jpg
Microsoft s'intéresse très fortement au Cloud Computing, et pas forcément via les dispositifs auxquels on aurait pu penser de prime abord : invité à la London School of Economics aujourd'hui, Steve Ballmer a pris la parole pour donner son avis sur l'avenir des technologies dans le Nuage, et a révélé nourrir de grands espoirs concernant l'utilisation du Kinect dans ce secteur.

« Le dispositif sur lequel je porte le plus d'attention est la prochaine génération de la Xbox 360 » a expliqué le PDG de Microsoft avant de présenter le Kinect en vidéo. « Vous contrôlez tout sur votre écran de télévision, et l'interaction avec vos amis se passe dans le Nuage. C'est un système intelligent qui inclut le joueur dans le processus. Cela nous donne la possibilité d'avoir une interface utilisateur intuitive. Et vous pouvez participer à des jeux avec vos amis à travers le monde » a-t-il expliqué.

Steve Ballmer place donc le Kinect et son « interface utilisateur intuitive » au-dessous des tablettes et des smartphones dans la hiérarchie des dispositifs qui permettront à l'utilisateur de s'épanouir dans la technologie dans le Nuage. L'enthousiasme du chef de file de Microsoft laisse également présager que le Kinect, qui sera disponible sur Xbox 360 le 10 novembre prochain, pourrait voir son champ d'application étendu au PC. Une possibilité évoquée récemment par Kudo Tsunoda, directeur général de Microsoft Game Studios.

00FA000003470828-photo-kinectimals.jpg
Toujours sur le sujet du Cloud Computing, Steve Ballmer a également donné son avis sur Facebook Places et FourSquare, deux services bien connus des adeptes de la géolocalisation : « ce sont vraiment de petites innovations » dans le Nuage a-t-il déclaré, précisant que ces systèmes représentent « la première partie du jeu » en termes de possibilités au sein du Nuage. « Mais de petites innovations peuvent avoir un grand impact si elles changent notre façon de voir le monde » a-t-il conclu.

En somme, Steve Ballmer croit fermement à l'avenir du Cloud Computing et à l'interactivité au cœur de ce système, à condition d'avoir des appareils suffisamment sophistiqués pour l'exploiter : « Le Nuage a besoin d'appareils plus intelligents, je pense que c'est désormais une évidence à 100%. Il y a eu cette idée que les appareils deviendraient plus simples si les calculs étaient effectués par un serveur distant, mais les utilisateurs désirent des appareils intelligents qui les relient au Nuage de façon pertinente ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top