Les ventes d'Intel et NVIDIA bloquées en Chine pour les supercalculateurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Le fondeur Intel, tout comme son comparse et rival NVIDIA, viennent tout deux de se voir interdire par le gouvernement américain la fourniture de puces à quatre centres chinois renfermant des supercalculateurs.

Au cœur, de cette interdiction administrative, la crainte de voir les supercalculateurs utilisés pour des activités liées au nucléaire. Aussi les institutions chinoises opérant les super-calculateurs TianHe-1A et TianHe-2 ne peuvent plus s'approvisionner directement auprès d'Intel ou de NVIDIA. Le gouvernement américain a en effet conclu que quatre centres, dont celui de l'Université Nationale de la Technologie et de la Défense à Changsha agissent contrairement aux intérêts nationaux de la sécurité américaine.

Sans détailler plus avant ses informations, le Département du Commerce américain conclut que les ordinateurs TianHe-1A et TianHe-2 sont utilisés dans le cadre d'explosions nucléaires. Des supercalculateurs qui utilisent déjà des processeurs Xeon et des puces NVIDIA (le TianHe-2 héberge la bagatelle de 32 000 puces Xeon E5). La décision a été prise en février dernier mais l'information rendue publique que tout récemment.

Il est pour l'heure difficile d'estimer l'impact de ce blocage sur les résultats d'Intel ou de NVIDIA alors que les institutions concernées pourront vraisemblablement toujours se fournir en puces Intel ou NVIDIA via de tierces parties.

01E0000003678630-photo-supercalculateur-tianhe-1a.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google planche sur des batteries plus performantes
Les voitures autonomes favoriseraient le mal des transports
Abus de position dominante : l’Europe n’en a pas fini avec Google
Game of Thrones : fuite des quatre premiers épisodes de la saison 5
Windows 10 sur smartphones : Outlook, Spartan et Maps font leur apparition
Bon plan : le Motorola Moto X 2014 à 329 euros
Maelstrom : le navigateur décentralisé selon BitTorrent dispo en bêta
Revue de Web : l'éclipse la plus courte du siècle à voir en intégralité
Live Japon : Toshiba, chantre de l'hydrogène
La carte bancaire privilégie donc le sans contact au sans faille
Haut de page