Intel se fait une place en Chine dans l'Internet des objets

Karyl AIT KACI ALI
22 octobre 2014 à 14h32
0
Intel va répartir 28 millions de dollars entre 5 start-up chinoises spécialisées dans les objets connectés, l'authentification par biométrie, et les services de communication mobile. Une manière pour la société d'étendre encore sa présence sur le marché de l'Internet des objets.

00C8000007428275-photo-le-logo-d-intel-le-g-ant-am-ricain-des-microprocesseurs.jpg
Intel Capital, le fonds d'investissement en capital risque de la marque éponyme, va financer 5 start-up chinoises afin d'étendre sa présence sur le marché de l'Internet des objets.

Le financement entre dans le cadre d'un fonds d'investissement de 100 millions de dollars, destiné aux jeunes sociétés chinoises dans le domaine des vêtements connectés ou de l'Internet des objets (China Smart Device Innovation Fund). Les 5 sociétés choisies par la marque seront les premières à en bénéficier. Elles se partageront la somme de 28 millions de dollars.

Intel a choisi EyeSmart, qui développe des scanners d'iris pour objets connectés, ainsi que Guangdong Appscom, fabricant de montres et bracelets intelligents. Lewa, auteur d'une version d'Android destinée aux smartphones chinois, fait également partie des heureux élus. Enfin, Shanghai Ailiao Information Technology et Shenzhen Fibocom Industrial Development, deux fournisseurs de services de communication mobile, profiteront eux aussi des fonds investis.

Intel compte ainsi renforcer sa position sur le marché de l'Internet des objets, plus prometteur pour ce dernier que le segment mobile. Cette année, le mobile a fait perdre 929 millions de dollars à l'entreprise et 703 millions de dollars un an auparavant. En revanche, l'Internet des objets lui a permis de générer presque 500 millions de dollars cette année, un chiffre d'affaires en hausse de 32% par rapport à 2013.

Dans cette même volonté de s'imposer comme acteur majeur de ce jeune segment, Intel, accompagné d'IBM, Cisco, et rejoints par Samsung et Dell, ont lancé un consortium visant à promouvoir des standards pour les objets connectés. Seulement, ils ne sont pas les seuls sur ce créneau. Qualcomm, Microsoft, Panasonic, LG et Haier ont également leur consortium.

Ces deux groupes livrent actuellement une bataille pour rassembler les développeurs autour d'un langage commun et convaincre les fabricants de rejoindre leur consortium. Cela pourrait permettre à Intel et ses alliés de s'offrir une place de choix sur le segment.



Pour en savoir plus :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top