En marge de la COP25, Google appelle à son tour les Etats-Unis à rester dans l'accord de Paris

Benoît Théry Contributeur
03 décembre 2019 à 18h00
0
Google Entreprise
© Bubble_Tea Stock / Shutterstock.com

La conférence sur le climat 2019, la COP25, a débuté ce lundi à Madrid. Google a saisi l'occasion pour signer à son tour l'initiative « United for the Paris Agreement » (« Unis pour l'Accord de Paris »), déjà co-signée par 70 autres grandes entreprises.

Le mouvement vise à inciter les Etats-Unis à rester dans l'accord de Paris, alors que l'administration de Donald Trump a affirmé vouloir s'en retirer.

Google s'engage

La signature de Google a été annoncée dans un post de blog intitulé « L'objectif de toute entreprise devrait être de sauver notre planète ». Néanmoins, le texte s'attarde essentiellement à décrire les actions déjà engagées par Google en faveur du climat. Rédigé par Ruth Porat, la directrice financière d'Alphabet (maison-mère de Google), il précise : « Google est une entreprise neutre en carbone depuis 2007 et sa consommation annuelle d'énergie renouvelable est intégralement équivalente à sa consommation annuelle d'électricité depuis 2017 ».

La société termine son communiqué en redirigeant vers son rapport environnemental et celui concernant ses chaînes de production, qu'elle publie chaque année.

Engagement climatique... mais pas seulement

Malgré cet angle, c'est officiel : Google rejoint l'initiative United for the Paris Agreement. Celle-ci a déjà fédéré d'autres géants mondiaux : Apple a apposé sa signature il y a maintenant un an, à l'occasion du Web Summit 2018. Dans la liste des signataires, on retrouve également des noms comme Disney, L'Oréal, Microsoft ou Tesla.

Le 2 décembre, pour le début de la COP25, une déclaration a été faite sur le site du mouvement : « Nous, les soussignés, sommes un groupe de P.-D.G. employant plus de 2 millions de personnes aux États-Unis, et de dirigeants syndicaux représentant 12,5 millions de travailleurs [ ... ]. En 2017, nous étions nombreux à nous rassembler pour soutenir la participation des États-Unis à l'Accord de Paris. Aujourd'hui, nous maintenons notre conviction qu'un engagement vis-à-vis de l'Accord de Paris nécessite une transition juste des travailleurs, respectueuse des droits du travail et obtenue par le dialogue avec les travailleurs et leurs syndicats. La participation à l'Accord de Paris nous permet de planifier une transition juste et de créer de nouveaux emplois décents, favorables à la famille, ainsi que des opportunités économiques ».

Le texte insiste également sur le potentiel économique que représente l'Accord de Paris. D'après le texte, respecter l'accord permettrait à des entreprises d'être davantage compétitives sur les marchés mondiaux. Il s'agit aussi de répondre à une demande des employés eux-mêmes : en septembre dernier, Amazon s'est engagée à lutter contre le réchauffement climatique après que ses employés se sont mis en grève, estimant que leur société n'agissait pas suffisamment en faveur de la planète.

Source : 9to5Google
Modifié le 04/12/2019 à 11h07
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top