GoogleTeller, l'app qui vous prévient quand Google siphonne vos données

30 août 2022 à 16h30
5
google banner
© Rawpixel.com

C’est un secret de polichinelle, Google est un véritable aspirateur à données. Si vous en avez ras-le-bol et que vous souhaitez savoir précisément à quels moments le géant américain siphonne vos informations au cours de vos navigations sur le Web, une application permet dorénavant d’en être notifié.

Cette application s'appelle GoogleTeller, et bonne nouvelle, elle est accessible gratuitement !

GoogleTeller, l’application qui vous informe quand Google s’empare de vos données

Que ce soit à travers son moteur de recherche, ses nombreux services ou encore YouTube, Google est de nos jours au cœur d’une grande partie de nos activités sur le Web. Si, la plupart du temps, la firme collecte les informations personnelles de ses utilisateurs dans le but de diagnostiquer des bugs, d’améliorer ses services ou dans l’optique de pouvoir davantage cibler les contenus publicitaires, force est de constater que nos données ne sont malheureusement pas sous notre contrôle. Il arrive que celles-ci voguent un peu partout, quitte à parfois mettre en péril notre vie privée, tout particulièrement lorsqu’elles atterrissent entre de mauvaises mains.

Comme le site lifehacker l'a révélé, une application vient tout récemment d’être déployée sur Linux. Développée par Bert Hubert, le postulat de cette dernière est simple : vous avertir grâce à un son dès que Google collecte vos données. L'app porte le nom de GoogleTeller et peut être téléchargée gratuitement. Pour l’heure, l’outil n’est disponible sur aucun autre système d’exploitation que Linux.

Sur Twitter, Bert Hubert a d’ailleurs partagé une démonstration vidéo de son application à l’œuvre sur le site officiel du gouvernement néerlandais. C'est l’occasion de constater par soi-même la fréquence ahurissante à laquelle la firme de Mountain View s’empare des informations personnelles de ses utilisateurs, y compris aux Pays-Bas, pays dont les lois de suivi des données sont pourtant plus strictes qu’aux États-Unis…

Source : lifehacker

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Bombing_Basta
Pas besoin d’application pour savoir qu’à chaque fois qu’on utilise un service google, google siphonne des données.<br /> Ce qu’il faut savoir, c’est si on est d’accord avec ce modèle ou non, et agir en conséquence.
gribouillon
Je pense qu’il détecte simplement les requêtes faites à Google. Dans le cas du site, je suis prêt à parler que Google Tag Manager est paramétré avec une détection du clic. Les infos envoyées sont celles de l’action, pas de l’utilisateur (c’est la grande différence avec Google Analytics rétoqué par la RGPD). Pas d’adresse IP conservée. C’est donc le site qui est consentant pour envoyer ses données.<br /> Par contre si un site utilise Google Analytics, là oui, il n’y a plus rien d’anonyme.
Krypton_80
« Cette application s’appelle GoogleTeller, et bonne nouvelle, elle est accessible gratuitement ! »<br /> En échange de quoi ?<br /> Perso j’aurais préféré une app « MicrosoftTeller », on pourrait ainsi constater par soi-même la fréquence ahurissante à laquelle MS s’empare des informations personnelles de ses utilisateurs, surtout depuis Windows 10<br /> Ah … on me dit dans l’oreillette qu’une app surveillant Microsoft sous Linux, ça coince.
LeChien
Comme dit dans les commentaires sur l’oiseau bleu, le bruit lors de la saisie en barre d’adresse est plus a associer au mécanisme de safesearch qu’à une aspiration de données utilisateur.<br /> Certes, Safesearch a ses défauts mais c’est bien pire sans et ça sauve des michus de bien des pages dangereuses.
Popoulo
« vous avertir grâce à un son dès que Google collecte vos données »<br /> Ca doit couiner dans les haut-parleurs lol
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page