Apple Arcade devient encore plus accessible via un abonnement annuel

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
17 décembre 2019 à 10h48
0
tvOS 13 Apple Arcade
© Apple

Lancé en septembre dernier à un tarif déjà très compétitif, le service de jeux vidéo par abonnement Apple Arcade s'apprête à devenir encore plus accessible.

Actuellement tarifé à 4,99€ / mois, nous apprenons aujourd'hui qu'Apple inaugure une option de paiement annuel ramenant la facture finale à 49,99€.

Une option de paiement lancée discrètement

Étonnamment, Apple n'a absolument pas communiqué sur cette facilité de paiement. Pas plus qu'il ne l'indique clairement sur la page dédiée à son service sur l'App Store...

Pour découvrir l'option de paiement annuel, il faut en réalité déjà être abonné au service, puis se rendre dans Réglages > iCloud > Abonnements > Apple Arcade. D'ici, il vous sera proposé de choisir entre un abonnement mensuel de 4,99€, ou annuel de 49,99€.

Apple Arcade paiement annuel
Il faut vous rendre dans vos abonnements en cours pour découvrir l'option de paiement annuel. © Clubic.com

Une manœuvre tarifaire plutôt avantageuse, qui vous fait donc économiser deux mois d'abonnement.

Rappelons que Apple Arcade est un service d'abonnements permettant d'accéder à une centaine de jeux sur tous les appareils de l'écosystème Apple.

Via : Ars Technica
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top