Demande et coûts en hausse : Acer réévalue ses prix

01 juin 2018 à 15h36
0
03307964-photo-acer-logo.jpg
Acer, deuxième fabricant mondial d'ordinateurs personnels derrière HP, a décidé d'augmenter les prix de ses machines pour la première fois en cinq ans. En cause : la forte demande, qui démultiplierait pour lui l'impact des coûts de fabrication en hausse.

« Le prix moyen de vente a légèrement augmenté pour la première fois en cinq ans... C'est un événement très rare dans notre industrie mais les clients sont toujours contents, » veut croire JT Wang, le président d'Acer, au cours d'une réunion d'actionnaires. Selon lui, Acer a ajusté ses prix et son mix produits depuis deux mois, mais « cela n'a causé aucun dommage à la demande finale. Elle est toujours très forte. »

Cette demande, de retour depuis l'été dernier, est une bonne nouvelle pour les fabricants d'ordinateurs personnels, comme HP, Acer ou Dell, mais ceux-ci font face à une pression importante des coûts de fabrication, en hausse sur plusieurs types de composants. Un ralentissement des investissements chez les fournisseurs au cours de la crise économique et financière a amené à des ruptures de stocks qui poussent les prix à la hausse sur certains comptosants, comme les puces mémoires DRam.

01F4000003307966-photo-acer-ordi.jpg


D'autres événements récents poussent les prix à la hausse, notamment dans les ateliers asiatiques, où beaucoup de ces composants sont assemblés. Les récentes affaires liées aux conditions de travail, chez Foxconn ou chez d'autres, mettent aussi les prix sous pression, comme l'instabilité de l'euro, qui pousse les fabricants à prendre des mesures pour pallier les risques liés à la monnaie. Wang précise tout de même que ces défis ne relevaient pas pour autant de l'extraordinaire. « Ces conditions n'ont pas été modifiées au cours des dix dernières années. C'est une industrie très compétitive, excitée par beaucoup d'acteurs, mais nous pouvons rester compétitifs. »

Les prix des composants devraient atteindre la stabilité au cours de la seconde moitié de l'année 2010, et les coûts liés au travail ne représentent « qu'un petit pourcentage du prix d'un netbook, » explique JT Wang. « Dans tous les cas, cela ne nous touche pas réellement car si nous achetons au prix fort, nous vendrons au prix fort. » Acer s'attend à une hausse de 15% de ses ventes au troisième trimestre par rapport au deuxième, révisant ainsi ses prévisions à la hausse (10% précédemment). Le fabricant a mieux profité de la crise que ses concurrents, profitant même du passage à vide pour arracher à Dell sa deuxième place derrière HP. « Nous avons réagi plus vite que nos concurrents, » martèle Wang. « Quand la demande est revenue d'un coup au second trimestre, nous étions l'un des rares à tirer notre épingle du jeu parce que nous nous y étions préparés très tôt. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un contrôleur pour PS3 dédié aux MMO en développement chez Hori
Windows Live Messenger disponible sur iPhone
Les Dell Inspiron R affichent sans fil avec le Wireless Display
Fête de la Musique : Où est la Carte musique-jeunes ?
Apple a mis à jour son dispositif anti malware
Toshiba Libretto W100 à double écran tactile, digne remplaçant du Courier ?
Un nouvel HadopiWare professionnel est commercialisé
GoogleCL : Google en lignes de commande
Toshiba annonce le Portégé R700, son nouvel ultraportable
Simoncini en présentateur télé pour promouvoir les entreprises
Haut de page