Le streaming porte désormais l'industrie musicale sur ses bras

01 juin 2018 à 15h36
0
Le marché de la musique poursuit son évolution. Si les critiques relatives aux émoluments réellement touchés par les artistes émaillent régulièrement l'actualité, les plateformes de streaming ont à présent pris le pouvoir. Aux Etats-Unis, la lecture en continu représente désormais le premier poste de revenu de cette industrie.

Selon des chiffres émanant de la RIAA, la représentante américaine des acteurs du marché, le streaming totalise 34,3% des revenus générés. L'écart est certes maigre avec les téléchargements en ligne (34%) mais il est le signe d'un changement dans les habitudes des consommateurs. Quant aux ventes physiques, elles continuent de chuter et totalisent à date 28,8% du secteur.


La multiplication des abonnements payants sont la clé permettant d'expliquer cette progression. Aux Etats-Unis, les revenus de ces forfaits à 10 dollars par mois ont connu une progression de 52,3% par rapport à 2014. Les services gratuits financés par la publicité n'ont de leur côté augmenté « que » de 30,6%.

0258000008223090-photo-deezer.jpg


En France, le streaming reste maître du numérique

Sur nos rivages, la situation est relativement différente. Selon des chiffres présentés par le Snep, le marché total de la musique enregistrée représente 543 millions d'euros (en baisse de 4,7%). Quant au chiffre d'affaires de l'ensemble des services numériques, il est évalué à 152,3 millions d'euros en 2015.

Dans ce total « numérique », le streaming se taille une part de choix. Les plateformes de ce type totalisent 69% des revenus du secteur, pour 104,3 millions d'euros de chiffre d'affaires. Là encore, la progression en 2015 est spectaculaire puisqu'elle est de 45% supérieure aux chiffres présentés en 2014.

A lire également

Télécharger
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM va bien supprimer des postes en France
Infos US de la nuit : DoorDash lève 127 millions de dollars
Open Data : le grand accord commercial transatlantique pose problème
Microsoft présente Tay, un bot intelligent pour les ados
PornHub à la recherche de nouveaux modèles économiques
Google Photos se chargera de faire vos albums
LDLC rachète son concurrent Materiel.net pour 39,2 millions d’euros
Battleborn : une open bêta du 8 au 18 avril
Intel annonce la fin de son modèle tick-tock
Google retirera le launcher de Chrome sur Windows, OS X et Linux
Haut de page