Sony Alpha A5100 : le digne héritier de la série NEX-5

Par
Le 18 août 2014
 0
Un an après le lancement du NEX-5T, Sony a annoncé ce matin le renouvellement de son hybride amateur milieu de gamme. Il lance effectivement l'Alpha 5100, qui s'intercale entre l'Alpha 5000 d'entrée de gamme, successeur de la série NEX-3, et l'Alpha 6000 haut de gamme, successeur de la série NEX-6.

Ce nouveau Sony a5100 loge dans le petit boîtier de l'Alpha 5000 les caractéristiques essentielles de l'Alpha 6000. Il revendique ainsi le titre de « plus petit appareil photo à objectif interchangeable doté d'un autofocus hybride ».

0190000007564087-photo-sony-alpha-5100.jpg

L'électronique de l'Alpha 6000


Il hérite effectivement du capteur hybride de l'Alpha 6000, doté de photocellules consacrées à la mise au point par détection de phase. Celles-ci couvrent 92 % de la surface du capteur, forment 179 collimateurs et offrent une mise au point « ultra-rapide », y compris sur des sujets qui se déplacent très rapidement.

Ce capteur CMOS est par ailleurs au format APS-C, comme sur la majorité des reflex grand public, et totalise 24,3 millions de pixels (contre 16 sur le NEX-5T). Il est dépourvu de filtre passe-bas, ce qui améliore la netteté mais peut provoquer l'apparition d'artefacts (moiré) avec certains motifs. Couplé au processeur Bionz X, inauguré sur la gamme d'hybrides experts Alpha 7, il atteint 25600 ISO.

À défaut de filmer en Ultra HD 4K, il peut enregistrer en Full HD 1080p au format XAVC S à 50 Mb/s, initialement destiné au marché professionnel, en plus des traditionnels AVCHD 2.0 et MP4. Notons au passage que la cadence de prise de vue en rafale régresse puisqu'elle passe de 10 i/s sur le NEX-5T à 6 i/s.

Le boîtier et l'ergonomie de l'Alpha 5000


Sur le plan ergonomique, on retrouve donc le boîtier de l'Alpha 5000 avec son écran LCD orientable à 180° jusqu'en position autoportrait. Il mesure 3 pouces et affiche une définition VGA. Les possesseurs de NEX-5 regretteront la disparition d'une des deux molettes de réglage, mais accueilleront en contrepartie un flash intégré, en lieu et place d'un logement pour un encombrant flash amovible. On retrouve également les connectivités NFC et Wi-Fi, qui permettent de télécommander l'appareil depuis un smartphone Android ou iOS, de transférer des photos et vidéos ou encore de télécharger des applications maison.

Le Sony Alpha 5100 sera disponible en France mi-septembre au prix public de 500 euros nu. Il sera probablement proposé avec le zoom motorisé 16-50 mm (équivalent 24-75 mm) f/3,5-5,6, mais à un tarif non communiqué.

00f0000007564085-photo-sony-alpha-5100.jpg
00f0000007564083-photo-sony-alpha-5100.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h17
scroll top