Nikon 1 V3 : l'hybride expert plus compact mais néanmoins plus complet

13 mars 2014 à 05h06
0
Les Nikon 1 de la série V se suivent mais ne ressemblent pas. Après le Nikon 1 V2 sortant de l'ordinaire il y a un an et demi, Nikon revient à une esthétique plus conventionnelle pour son appareil photo hybride haut de gamme. Mais à l'usage le nouveau Nikon 1 V3 devrait néanmoins satisfaire sa cible : les utilisateurs expérimentés.

0190000007229002-photo-nikon-1-v3.jpg
Avec le viseur optionnel

Un boîtier plus compacte mais une ergonomie plus aboutie

Bien qu'il perde son viseur électronique et sa poignée proéminente, du moins en standard, le nouveau Nikon 1 de la série V se destine plus que jamais à un public expérimenté. Il se prête mieux à l'utilisation des modes semi-automatiques ou manuels, avec l'apparition d'une seconde molette, de boutons personnalisables et d'un bouton de verrouillage de la mise au point et/ou de l'exposition (AE-L/AF-L). Au passage son écran LCD de 7,5 cm (3 pouces) passe de 640 x 480 à 720 x 480 pixels et devient tactile et orientable sur l'axe vertical.

Tout cela n'empêche pas le V3 d'être significativement plus compact, quitte à avoir recours à des cartes microSD, en particulier avec le nouveau zoom motorisé 10-30 mm, plus court de 15 mm. Stabilisé, ce dernier équivaut à un 27-81 mm f/3,5-5,6.

Ceux qui veulent retrouver l'ergonomie d'inspiration reflex du V2 peuvent néanmoins le faire, moyennant finance. Nikon propose en option une poignée, apportant une meilleure prise en main (malheureusement pas en position verticale), une molette et un bouton personnalisable supplémentaires, ainsi qu'un viseur électronique XGA (1024 x 768 pixels).

0140000007229008-photo-nikon-1-v3.jpg
Avec la poignée optionnelle

Nouveau capteur, nouvelle électronique et Wi-Fi intégré

Sur le plan technique, le Nikon 1 V3 accueille un nouveau capteur CMOS au format 1 pouce de 18 millions de pixels (contre 14), ainsi qu'une nouvelle puce de traitement Expeed 4a. Ils portent pour commencer l'autofocus de 135 à 171 collimateurs, dont 105 par détection de phase, et promettent une mise au point plus rapide. La sensibilité maximale est à nouveau doublée et culmine désormais à 12800 ISO.

En photo, le V3 grimpe en rafale à 20 i/s avec autofocus et même à 60 i/s sans. Plusieurs modes permettent de tirer profit de cette cadence de prise de vue élevée. On retrouve notamment le mode qui ralentit le temps pour faciliter le déclenchement au moment décisif, ainsi que le mode déclenchant 20 fois en 2 secondes, qui permet dorénavant de modifier les photos retenues. Les réglages de profondeur de champs, de temps d'exposition, etc. sont désormais prévisualisés en direct, tout comme les filtres artistiques qui font leur apparition. Enfin, on peut finalement photographier un panoramique.

En vidéo, en plus de la Full HD 1080p à 60 i/s et des ralentis à 400 i/s en 640 x 240 pixels voire à 1200 i/s en 320 x 120 pixels, le V3 propose désormais de la HD 720p à 120 i/s, plébiscitée par les sportifs qui veulent analyser leurs mouvements. Un stabilisateur électronique fait également son apparition, ainsi que des modes créatifs facilitant le tournage de vidéos dynamiques (tel qu'un mode qui assemble une succession de plans de 4 s).

Notons pour conclure l'intégration du Wi-Fi, alors qu'il fallait jusqu'à présent acquérir en option un vilain appendice. Mieux vaut tard que jamais !

0118000007229004-photo-nikon-1-v3.jpg
0118000007229006-photo-nikon-1-v3.jpg

Le Nikon 1 V3 sera mis en vente en France le 17 avril en France, pour 900 euros avec le nouveau zoom 10-30 mm. Pour 100 euros de moins au lancement, le jeune Sony Alpha 6000 est certes un peu plus encombrant, mais son capteur est plus de 3 fois plus grand. Les deux appareils ne répondent pas exactement aux mêmes usages mais il vaut mieux garder ces données à l'esprit avant de se décider.

Quoi qu'il en soit le zoom sera vendu séparément pour 300 euros, la poignée pour 150 euros et le viseur pour 300 euros.

Enfin, Nikon profite de l'occasion pour lancer un zoom téléobjectif stabilisé 70-300 mm f/4,5-5,6 (équivalent à un 190-810 mm), stabilisé à défaut d'être très lumineux, qui sera vendu 1000 euros.

0190000007229010-photo-nikon-1-v3.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top