Nikon 1 AW1 : un hybride en acier étanche et anti-choc

Par
Le 19 septembre 2013
 0
Nikon inaugure aujourd'hui une nouvelle branche dans sa gamme d'hybrides avec le Nikon 1 AW1, qu'il présente, à notre connaissance à juste titre, comme le « premier appareil photo à objectif interchangeable étanche et anti-choc ».

Le Nikon 1 AW1 s'intercale entre les Nikon 1 J3 et Nikon 1 V2, auxquels il emprunte d'ailleurs bon nombre de caractéristiques.

0140000006649632-photo-nikon-1-aw1.jpg
113,3 x 71,5 x 37,5 mm pour 356 g sans objectif

Un boîtier étanche et anti-choc

Le nouveau modèle se distingue principalement par son boîtier entièrement en acier inoxydable qui est étanche à l'eau jusqu'à 15 m (pour une durée indéterminée), résistant aux chutes jusqu'à 2 m de hauteur et résistant au gel jusqu'à -10°C. Naturellement l'appareil est vendu avec un zoom offrant les mêmes propriétés, et une focale fixe spécifique est également proposée.

L'étanchéité entre le boîtier et les objectifs spécifiques est assurée par un joint torique, c'est-à-dire par un anneau en caoutchouc pincé entre les deux. Les trappes d'accès à la batterie et à la carte mémoire d'une part et aux entrées/sorties d'autre part sont quant à eux verrouillés par un double loquet.

Des fonctions spécifiques à la plongée et aux activités extérieures

Sur le plan ergonomique, si l'appareil reste compact ? il est plus haut et plus épais de 1 cm que celui du J3 ? il pèse son poids, ce qui procure une sensation de solidité. La disposition des boutons a d'ailleurs été repensée pour une utilisation sous-marine, avec des gants : les boutons sont plus espacés et on retrouve le mode mains-libres du compact tout-terrain, qui permet d'accéder aux fonctions essentielles avec des gestes. On trouve tout particulièrement deux modes spécifiques à la plongée sous marine : l'un renforçant les couleurs, pour les plans larges, l'autre renforçant les contrastes, pour les gros plans.

Une interface très contrastée, quasi noire et blanche, est également proposée pour l'extérieur. L'appareil dispose à ce titre d'un récepteur GPS et Glonass, d'une boussole et d'un altimètre/profondimètre, pour géolocaliser les photos.

0118000006649636-photo-nikon-1-aw1.jpg
0118000006649638-photo-nikon-1-aw1.jpg
Le modèle argenté sera mis en avant en France, mais le modèle noir sera également disponible

La même électronique

Sous le capot on retrouve par ailleurs le capteur du J3, un CMOS au format 1 pouce de 14 millions de pixels dépourvu de filtre passe bas. Certains de ces pixels sont pour rappel dédiés à la détection de phase, pour l'autofocus hybride. Il reste associé à la puce Expeed 3A avec laquelle sa sensibilité s'échelonne de 160 à 6400 ISO, avec laquelle il photographie à 15 ou 60 i/s avec ou sans autofocus et avec laquelle il filme en Full HD 1080/60i. On retrouve enfin l'écran VGA non-tactile de 3 pouces.

Le Nikon 1 AW1 sera lancé en France le 10 octobre. Il sera vendu 750 euros avec le nouveau zoom 11-27,5 mm f/3,5-5,6 équivalent à un 28-75 mm. Une focale fixe 10 mm f/2,8 équivalente à un 27 mm sera également vendu pour 300 euros.

Appareil photo hybride : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

0190000006649630-photo-nikon-1-aw1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top