Polaroid Z340 : l'appareil photo instantané numérique et rétro à la fois

10 novembre 2011 à 16h29
0
L'appareil photo instantané a enfin un digne successeur ! Polaroid a annoncé mardi l'« Instant Digital Camera Z340 », une réinterprétation séduisante du bon vieux Polaroid traditionnel, reprenant les codes esthétiques des modèles des années 90, revisités pour le numérique.

01E0000004742124-photo-polaroid-instant-digital-camera-z340.jpg

Un peu d'histoire...

Le vintage ET la photo sont à la mode, depuis l'arrêt de la production du film instantané Polaroid 600 en 2008. À tel point qu'une entreprise a mis au point de toute pièce de nouveaux films instantanés, et relancé la production pour satisfaire une demande assez forte pour qu'ils se vendent au prix d'une vingtaine d'euros les huit.

Parallèlement le téléphone portable est devenu l'appareil photo le plus utilisé et Polaroid a tenté une première fois de prendre le tournant du numérique avec une imprimante autonome pour smartphone ou appareil photo numérique, la PoGo, puis une variante tout-en-un, qui n'ont pas rencontré le succès escompté.

Polaroid a finalement lancé cet été l'Instant Mobile Printer, reprenant le procédé d'impression sans encre Zink, mais dans un format beaucoup plus proche de celui du Polaroid 600 original (10 x 7,5 cm contre 8 x 8 cm). Mais séparer le processus de prise de vue de celui de l'impression ôte tout son charme au procédé.

Un nouveau Polaroid numérique et rétro

0168000004742134-photo-polaroid-instant-digital-camera-z340.jpg

Le « Polaroid Z340 » combine quant à lui, dans un boitier tout en longueur inspiré des Polaroid Spectra, un appareil photo point-and-shoot à une imprimante dont les tirages sortent vers l'avant. L'approche simplifiée à l'extrême d'antan, en numérique !

L'appareil de 14,7 x 12,2 x 5,8 cm pour 450 g abrite pour ce faire un capteur de 14 millions de pixels surmonté d'un objectif à focale fixe, mais la visée se fait à l'aide d'un écran LCD escamotable de 2,7 pouces et non au travers d'un viseur optique.

Le procédé d'impression sans encre est le même que celui de l'imprimante autonome GL10 susmentionnée. Les couleurs que cachent les feuilles de papier Zink de 10 x 7,5 cm se révèlent sous l'effet de la chaleur, en plein cadre mais aussi et surtout avec la bordure blanche caractéristique du Polaroid, à raison de 45 secondes par tirage.

Le « Polaroid Z340 » peut fonctionner à l'ancienne en mode instantané, ou en mode appareil photo seul, avec la possibilité d'imprimer les photos de son choix tout en appliquant une bordure ou un effet à l'aide de l'interface.

L'autonomie anémique de l'ensemble rappellera le bon vieux temps, et le prix relativement élevé du tirage. Une pleine charge ne permet effectivement de tirer que 25 photos, et d'en prendre environ 70. Un lot de 30 feuilles est facturé 20 dollars, soit 67 centimes le tirage, ce qui est nettement inférieur aux 2,5 euros des films argentiques Impossible PX 680.

Le « Polaroid Instant Digital Camera Z340 » est commercialisé dès à présent aux États-Unis au prix public de 300 dollars. Aucune date ni aucun prix n'ont été communiqués pour le reste du monde.

Appareil photo polaroid : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

0140000004742138-photo-polaroid-spectra-pro.jpg
00F0000004742304-photo-impossible-px-680-color-shade.jpg
Un Polaroid Spectra Pro des années 90 — Crédit : Tim Williams

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet