Test Logitech G27 : un G25 en mieux... mais plus cher !

le 12 décembre 2009 à 09:30
 0
000000B402670014-photo-logitech-g27.jpg
Évolution naturelle du G25 qui a tout de même déjà plus de trois ans derrière lui, le G27 est un produit que Logitech commercialise depuis la rentrée de septembre 2009 aux États-Unis et un mois plus tard en Europe. Il n'était évidemment pas question de révolutionner un produit largement plébiscité, mais de remédier à certaines de ses lacunes.

Présentation générale



Simple évolution de l'excellent G25, le volant de Logitech en reprend l'essentiel du design et bien malin qui pourra les distinguer au premier coup d'œil. Dans les faits, le bloc volant est pratiquement identique à ceci près que Logitech a ajouté de nombreux boutons afin de répondre aux critiques. Des boutons bien sûr programmables depuis les pilotes, mais ce n'est pas tout puisque le fabricant a également ajouté un indicateur LED destiné à donner des informations sur le régime moteur. En revanche, il n'est toujours question que de deux manettes à l'arrière d'un volant qui fait toujours office de centrale de branchement.

000000C802670008-photo-logitech-g27.jpg
000000C802670012-photo-logitech-g27.jpg

Au niveau du pédalier, les changements sont également très subtils, mais ils ont leur importance. Les pédales de frein et d'embrayage sont légèrement plus « hautes », mais il est surtout possible de modifier leur position latérale : ce qui permet de gagner en espace selon les besoins. Enfin, du côté du bloc vitesse, on se rend compte que Logitech a tout simplement supprimé l'option séquentielle. Celle-ci n'était visiblement pas très utilisée et posait des problèmes à de nombreux joueurs... Tant pis pour ceux qui appréciaient de pouvoir faire la bascule.
00F0000002670018-photo-rfactor.jpg

Mise en situation



L'installation du pilote est évidemment le passage obligé avant de profiter du G27, un pilote qui se trouve d'ailleurs être le même que sur le G25 et qui permet de gérer des profils relatifs à chaque jeu. Logitech oblige, le G27 est lui aussi reconnu par une très large gamme de jeux alors que la compatibilité PlayStation 3 est une fois encore de mise. Hélas, dès nos premiers tests, nous avons été un peu déçus par les changements opérés par Logitech, notamment du côté des nouveaux boutons : ils sont trop rapprochés et les uns des autres et du volant, du coup, si vous conduisez à « 9h15 » (position des mains), ils risquent fort de vous gêner.

Du coup, dans certains jeux, on se retrouve à appuyer sur ces boutons par inadvertance et soit on ne les utilise plus, soit on s'habitue à piloter différemment ! Autre regret, les LED servant à retranscrire le régime moteur, quoique bien visibles, ne présentent finalement guère d'intérêt une fois pris dans le jeu : plus un gadget qu'autre chose. Heureusement, les changements apportés au levier de vitesse sont autrement plus convaincants. En se séparant de la fonction séquentielle, Logitech semble avoir surtout permis de bien meilleures sensations à chaque changement de vitesse et à chaque retour au centre.

000000D202670016-photo-logitech-g27.jpg
000000D202670006-photo-logitech-g27.jpg
000000D202670010-photo-logitech-g27.jpg

Il en va de même du côté des pédales qui profitent d'une option d'écartement certes encore insuffisante, mais qui permet déjà d'être plus confortable. Regrettons que la gestion du frein repose toujours sur la course de la pédale, mais un tel changement aurait sans doute fait dangereusement gonflé le prix d'un périphérique déjà coûteux. Enfin, impossible de ne pas parler de la nouveauté « intérieure » de ce G27 qui intègre maintenant un engrenage hélicoïdal. Sans rentrer dans les détails, l'effet recherché par Logitech se vérifie et le retour de force, tout en étant encore plus efficace, plus précis, est aussi plus silencieux.

Excellent sur le fond, le G27 corrige certains défauts du G25, mais se permet quelques ratés. Pour l'heure, il souffre surtout de la différence tarifaire d'avec son aïeul.

Logitech G27

Les plus
+ Système de fixation très au point
+ Confort d'utilisation
+ Fiabilité, finition, solidité
+ Embrayage, boîtier de vitesses
Les moins
- Des boutons au volant pas très pratiques
- Seulement deux manettes au volant
- Frein basé sur la course de la pédale
4
Ergonomie
Fonctionnalités
Retour de force

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Périphérique informatique

Surprise surprise, Turtle Beach, bien connu pour ses casques Gamer, vient d’annoncer par l’intermédiaire d’un communiqué le rachat de l’allemand ROCCAT, spécialisé dans les périphériques Gaming au sens large. Le montant de cette acquisition, stratégique pour les deux parties, se chiffre à 14,8 millions de dollars.
Présentée au CES, la MM830 de Cooler Master arrive sur le marché au prix indicatif de 79,99 dollars. Cette souris Gamer a pour particularité première d'intégrer sur son flanc gauche, et donc à portée de pouce, une croix directionnelle et un petit écran OLED.
Samsung annonce son nouveau moniteur CRG9, doté d'un très large écran incurvé de 49", compatible 5K, 120 Hz et FreeSync 2.
L’informatique, c’est aussi une question d’accessoires pour améliorer son matériel et lui apporter de nouvelles fonctionnalités. La Team Clubic Bons Plans a regardé du côté de chez Microsoft Store pour ramener des offres spéciales sur les accessoires de la marque éponyme.
La marque Razer officialise aujourd’hui son nouveau clavier BlackWidow Lite, un clavier mécanique créé à la fois pour une utilisation professionnelle et gaming.
19/11/2018 | Clavier
Le fabricant américain de périphériques vient d’annoncer la sortie prochaine d’une nouvelle gamme de casques sans fil : les Razer Nari. Le modèle le plus abouti, le plus cher aussi, sera doté de la technologie haptique.
scroll top