Toshiba U920T, un hybride à écran coulissant

18 mars 2013 à 18h35
0
5
00C8000005770720-photo-toshiba-u920t.jpg
Après le Lenovo Yoga 13 que nous testions récemment, voici venu le tour du Toshiba U920T. Un hybride Windows 8 à clavier coulissant capable de prendre le format d'une tablette... 12,5 pouces !

L'ultrabook tactile peine à faire son trou sur le marché de l'ordinateur portable, malgré des efforts indiscutables des constructeurs pour innover. Sur son Satellite U920T, Toshiba a opté pour un écran coulissant sur le clavier de son ultrabook, comme l'a fait Sony sur son Vaio Duo 11.

Présentation[/anchor]

Toshiba U920T
Caractéristiques techniques
Réf. exacteToshiba Satellite U920T-109
Ecran - Définition12,5 pouces
1 366 x 768 pixels
ProcesseurIntel Core i3-3217U
(1,8 GHz)
Nombre de cœurs2 (4 avec HyperThreading)
Mémoire vive4 Go DDR3 1 600 MHz
Carte graphique
Intel HD 4000
StockageSSD 128 Go
Wi-Fi802.11 b/g/n
Bluetooth4.0
Lecteur de cartesSD, SDHC, SDXC
Connectique PC2x USB 3.0
Connectique A/VHDMI 1.4, casque/micro
Webcam0,9 MP + APN 3 MP
Touchpad84 x 43 mm cliquable multipoint
OSWindows 8 64 bits
Batterie4 cellules 37,7 Wh
Dimensions326 x 213 x 20 mm
Poids
1,52 Kg
Si l'on ne peut nier la compacité de l'appareil (19,9 mm d'épaisseur), on reste plus mitigé sur son poids : 1,52 Kg, c'est beaucoup pour un ultrabook. Ce surpoids est principalement dû à la couche de verre Corning Gorilla qui couvre la dalle IPS.

Une protection qui semble indispensable ici, tant l'écran est exposé aux risques du transport. On peut regretter à ce sujet que Toshiba ne livre pas de pochette avec son ultrabook. Autre grief : la définition limitée à 1 366 par 768 pixels.

Les qualités de cette dalle sont cependant indéniables. Sortie d'usine, la colorimétrie est correcte (Delta E moyen inférieur à 6), la luminance est confortable (326,5 cd/m²), et le point noir est acceptable (0,4 cd/m²). Il en résulte un taux de contraste confortable de 816:1. Après calibration, le Delta E moyen passe à 0,4 et, chose rare, le point noir s'abaisse à 0,26 cd/m². Le contraste s'en trouve à peine dégradé (769:1).
La surface souple à motifs présente sur le repose-poignets et le dessous du châssis est plutôt agréable au toucher. En revanche, elle a le vilain défaut de conserver les traces de doigts.

Enfin, le système de glissement de cet écran au-dessus du clavier ne nous semble pas le plus pertinent. D'une part, il expose l'écran, comme nous l'avons déjà dit. D'autre part le dos de l'écran vient frotter contre le clavier. Enfin, l'opération en elle-même n'est pas très simple et n'égale pas l'ergonomie du Yoga 13 en la matière. Et si le mode tablette peut s'avérer pratique, l'usage ne pourra être que ponctuel : les 1 500 grammes de cet ultrabook ne s'y prêtent pas vraiment.

Configuration matérielle[/anchor]

Le U920T de Toshiba se décline en cinq versions. Ces dernières embarquent un SSD Samsung au format mSATA de 128 Go ou 256 Go, tandis que le processeur varie entre un Core i3-3217U et un Core i5-3317U.

Les différentes versions U920T
RéférenceU920T-109U920T-118U920T-10XU920T-11HU920T-119
ProcesseurCore i3-3217UCore i3-3217UCore i3-3217UCore i5-3317UCore i5-3317U
Stockage128 Go128 Go256 Go256 Go256 Go
OSWindows 8Windows 8 ProWindows 8Windows 8Windows 8 Pro

Autre différence possible sur le système d'exploitation (Windows 8 ou Windows 8 Pro), alors que la quantité de mémoire vive demeure constante (4 Go de DDR3-1600). Notez l'absence d'une version avec Core i7.


Ces cinq modèles embarquent un capteur de luminosité et un accéléromètre (qui permet de basculer l'écran en portrait ou en paysage), offrent la compatibilité Wi-Fi 802.11n, WiDi 3.5 et Bluetooth 4.0, proposent deux ports USB 3.0 (dont l'un supporte le sleep'n charge), un lecteur de cartes SD et un port HDMI. La batterie se limite à la capacité très moyenne de 37,7 Wh.

En plaçant les enceintes sous le châssis, à l'avant de son U920T, Toshiba mise sur le rebond du son sur le support pour gagner un peu de profondeur. Mais on récupère au final une bouillie de notes, dans les médiums et surtout dans les aigus. Quant aux basses, elles sont tout simplement inexistantes.

Terminons par l'une des particularités de cet ultrabook : il dispose d'une webcam un mégapixel mais également d'un APN au dos de l'écran (3 MPix). Pas de miracle à attendre de l'un comme de l'autre : l'image délivrée par la webcam dispose d'une définition un peu faible et l'APN tire franchement vers le rouge.

0140000005785598-photo-capture-webcam-u920t.jpg
0140000005785596-photo-capture-apn-u920t.jpg

A l'usage, ergonomie[/anchor]

L'écran qui avance franchement vers le clavier limite ce dernier en hauteur. Le touchpad souffre également de ce mal, ce qui est beaucoup plus handicapant. Certes, l'écran tactile dispense souvent de l'utilisation de ce dispositif de pointage, mais tout de même. Dommage, car la glisse est bonne et la gestion du multitouch (zoom, défilement horizontal ou vertical) est impeccable.

Le clavier conserve quant à lui des touches d'une taille raisonnable. On apprécie également l'indicateur lumineux sur le bouton de verrouillage majuscule, ou encore le rétroéclairage (ajustable en intensité) du clavier. On regrette en revanche l'absence de raccourci spécifique à Windows 8 en lieu et place de ceux destinés au multimédia, mais surtout la course bien trop faible des touches. Sur l'ensemble du clavier, c'est gênant. Avec la barre d'espace, c'est réellement désagréable.


Côté logiciel, on retrouve Tempro, qui surveille les mises à jour et les alertes de Toshiba, le Recovery Media Creator, qui permet de générer un support de restauration. Plus utile, on note la présence d'un Eco Utility qui autorise des réglages fins de la consommation du U920T. Toshiba a également prévu une interface pour régler de très nombreux paramètres de son ultrabook.

0131000005785416-photo-eco-utility.jpg
014F000005785414-photo-param-tres-syst-me.jpg


Performances : les scores du Toshiba U920T[/anchor]


Avec son Core i3, notre exemplaire de test n'est évidemment pas à la fête sur les benchmarks CPU et les logiciels de compression (Winrar, Mediacoder). Sous 3DMark 11, il fait logiquement jeu égal avec ses concurrents, alors que son SSD offre des performances supérieures à celui présent dans le Yoga 13. Notez une température relativement élevée malgré un ventilateur qui monte dans les tours et se fait entendre. Ce dernier cesse toutefois rapidement son brouhaha pour laisser place à un silence appréciable.

La consommation de cet U920T est bien maîtrisée au repos, mais s'envole un peu en charge. Étonnant pour une machine équipée d'un modeste Core i3. Toutefois, les bonnes prestations au repos garantissent à cet U920T une autonomie acceptable, compte tenu de la faible capacité de la batterie.

Notre avis[/anchor]

00C8000005770718-photo-toshiba-u920t.jpg
Le U920T de Toshiba propose un système d'écran coulissant plutôt séduisant à première vue, mais qui se révèle en fait peu pratique. Écran exposé aux rayures et autres salissures (et absence de housse de protection), mécanisme assez peu maniable... On n'est pas convaincu. Mais là n'est pas le principal souci de cet ultrabook.

Son clavier et son touchpad posent en effet un plus gros problème au quotidien. L'ergonomie est clairement perfectible. La couche tactile du U920T, performante, compense en partie ces lacunes. Mais en partie seulement.

Cet ultrabook dispose d'un SSD véloce, sa consommation au repos est maîtrisée et l'autonomie est acceptable. Et à 1 350 euros la version Core i5 / SSD 256 Go, il se pose comme une alternative moins chère qu'un Yoga 13. Mais on lui préfère nettement son cousin le Z930, sans couche tactile, bien plus fin et plus léger et disposant d'une dalle mate.



Toshiba U920T

5

Les plus

  • Concept original
  • Silencieux au repos
  • Qualité de l'écran
  • Clavier rétroéclairé

Les moins

  • Ergonomie à revoir
  • Poids élevé
  • Durée de vie ?
  • Pas de version Core i7

Performances6

Autonomie7

Ergonomie / Finition5

Positionnement tarifaire7


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Le meilleur des séries documentaires et historiques modernes pour clore la saison 4
Essai de la Mazda MX30 : que vaut la première Mazda électrique ?
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Guide crypto : l’intérêt de Bitcoin pour se constituer un portefeuille diversifié de long terme
Bon plan Noël : l'aspirateur iRobot Roomba en promo chez Amazon
Le TOP des bons plans tech du week-end en attendant le vrai Black Friday
Bon plan Dyson : deux aspirateurs à prix cassé à saisir ce week-end
Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques
La manette PS4 DualShock 4 V2 Édition Noël Jet Black à moins de 40€ chez Cdiscount
Découvrez Mars en planète bleue avec ARIA
Haut de page