Next Unit of Computing (NUC) : Intel officialise ses barebones miniatures

Par
Le 14 novembre 2012
 0
Intel a officialisé lundi la gamme d'ordinateurs miniatures Next Unit of Computing (NUC), révélant finalement les détails techniques et commerciaux qu'il n'avait pas encore communiqué, lorsqu'il l'avait exposée au CeBIT puis à l'IDF.

05518509-photo-intel-dc3217iye.jpg
11,4 x 11,2 x 3,8 cm

Intel commercialisera ses propres ordinateurs


Le principal enseignement de cette annonce est qu'Intel commercialisera finalement lui-même ces ordinateurs, au même titre qu'il commercialise des cartes mères destinées aux particuliers. La nouvelle rubrique qu'Intel a mise en ligne est d'ailleurs classée dans la catégorie cartes mères de son site Internet.

Initialement Intel avait envisagé de fournir une carte mère à des partenaires et de leur confier l'assemblage des produits finis et leur commercialisation, un peu comme il l'a fait avec les spécifications Ultrabook, qui sont d'ailleurs similaires.

Cette fois Intel commercialisera lui-même le produit, mais son objectif est probablement le même qu'avec l'Ultrabook : donner une impulsion sur le segment des ordinateurs miniatures, avant que ARM ne s'empare indirectement de ce marché, avec des produits comme le Raspberry Pi.

00c8000005518471-photo-intel-dc3217by.jpg
00c8000005518473-photo-intel-dc3217by.jpg
00c8000005518475-photo-intel-dc3217by.jpg
Crédit : AnandTech

Deux premiers modèles


Dans un premier temps, deux modèles représenteront comme prévu la gamme Next Unit of Computing.

Le DC3217IYE abrite une carte mère d'un format non standard reposant sur un chipset Intel QS77, initialement destiné aux Ultrabooks. C'est d'ailleurs un processeur Core i3-3217U qui y prend place, un double-cœur Hyper-Threading cadencé à 1,8 GHz au TDP de seulement 17 W. Il offre deux sorties HDMI, un port Gigabit Ethernet et trois ports USB 2.0.

Le DC3217BY partage l'essentiel de sa fiche technique mais troque l'une des deux sorties HDMI et le port Ethernet pour un port Thunderbolt.

Ce sont par ailleurs des barebones, il appartient donc à l'utilisateur final ou au revendeur de le doter de mémoire vive, de stockage et éventuellement de connectivité sans-fil. Il dispose pour ce faire de deux emplacements SO-DIMM pour DDR3 d'ordinateur portable, d'un emplacement mSATA pour SSD et d'un emplacement mini-PCIe demi hauteur pour un contrôleur Wi-Fi et/ou Bluetooth. Il n'y a malheureusement aucun port Serial ATA pour disque dur.

Ces deux ordinateurs seront lancés aux États-Unis courant décembre, chez des marchands courant comme Amazon ou Newegg. Le DC3217IYE serait vendu 300 à 320 dollars, selon notre confrère américain AnandTech. Le prix du second modèle n'est pas connu. Un troisième modèle, un DCCP487DYE dont on ne sait rien, est quoi qu'il en soit attendu au premier trimestre 2013.

01e0000005518511-photo-intel-dc3217iye.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top