Test Toshiba Satellite L755 : équilibré mais un peu cher

23 août 2011 à 17h45
0
0096000004500920-photo-toshiba-satellite-l755-13q.jpg
Il est parfois difficile de s'y retrouver tant la gamme de portables Toshiba est étendue... Nous nous sommes cependant arrêtés sur ce Satellite L755-13Q dont la configuration se rapproche de celles de certains autres portables de ce comparatif.

Présentation


Toshiba Satellite L755
Caractéristiques techniques
Réf. exacte13Q
Ecran - Définition15,6" pouces WXGA
1 366 x 768 pixels
ProcesseurIntel Core i5-2410M 2,30 GHz (2,90 GHz avec TB)
Nombre de cœurs2 avec HyperThreading
Mémoire vive2 x 2 Go DDR3 1 333 MHz
Carte graphique
NVIDIA GeForce GT 525M
Stockage750 Go 5 400 RPM
Toshiba
Wi-Fi802.11 b/g/n (RTL8188CE)
Bluetooth3.0+HS
Lecteur de cartesSD, SDHC, SDXC, mSD, MS, MS PRO, MMC
Connectique PC2 USB 2.0, 1 USB 3.0, Ethernet Gigabit
Connectique A/VHDMI, VGA, casque, micro
Webcam0,3 Mpix
Clavier102 touches avec pavé numérique
Touchpad82 x 42 mm, 2 boutons
OSWindows 7 Home Premium 64 bits
Garantie1 an
Batterie6 cellules 4159 mAh
Dimensions380 x 250 x 27.7 (37.5) mm
Poids (avec batterie)
2,53 Kg
Mais avant de parler composants, un petit tour du propriétaire. Tout comme les modèles Packard Bell, le L755 arbore une robe blanche entièrement composée de plastiques. Ce modèle Toshiba est d'ailleurs tout à fait proche, esthétiquement parlant, du TS44 du constructeur français. Les dimensions sont quasiment identiques et le poids diffère de moins de 100 g. Globalement, la qualité de construction est équivalente, même si le niveau de finition semble un peu meilleur chez Toshiba, les plastiques utilisés paraissant d'une qualité légèrement supérieure. Quoi qu'il en soit, le choix du blanc évite que les traces en tout genre ne soient trop visibles et ça, c'est plutôt sympa... même si le blanc, ce n'est pas très discret !

0190000004504420-photo-toshiba-l755.jpg

Au format 15,6 pouces, et L755 n'est clairement pas un poids-plume de la catégorie, son poids atteignant presque celui du Dell Inspiron 15R que nous avions trouvé très lourd. L'impression que donne le portable Toshiba est moins « massive », mais les plastiques lourds, notamment ceux qui protègent (efficacement) l'écran ne donnent pas un sentiment de légèreté.

0244000004504422-photo-toshiba-l755.jpg

L'écran, justement, de ce portable, affiche sur 1 366 par 768 pixels, comme tous les autres modèles de ce comparatif. Il dispose d'un rétroéclairage par LED, ce qui lui assure une luminosité satisfaisante. Mais comme souvent, c'est le contraste qui fait défaut, et les couleurs nous semblent ici un peu délavées, un peu ternes. On a vu mieux, d'autant que les angles de visions sont dans la moyenne des dalles TN, c'est à dire... mauvais. Enfin, les enceintes qui équipent ce portable, positionnées sous l'écran devant les charnières, sont de piètre qualité et délivrent un son étouffé et sans relief, notamment à cause de l'absence complète de basses.

01C2000004504416-photo-toshiba-l755.jpg

Composants, équipements


Le Core i5-2410M d'Intel est encore à l'honneur ici, pour la cinquième fois dans ce comparatif ! Et cela est représentatif du marché, tant on trouve très souvent ce modèle de CPU sur les portables présents dans les étalages des grandes surfaces. Ce processeur est accompagné de 4 Go de mémoire vive DDR3 fonctionnant à 1 333 MHz. La norme. Bon effort en revanche de la part de Toshiba sur le disque dur : il offre la très confortable capacité de 750 Go ! Dommage que ses plateaux ne tournent qu'à 5 400 tours par minute.

00C8000004521412-photo-geforce-gt-525m.jpg
Côté affichage, Toshiba a fait le choix d'une GeForce GT 525M de NVIDIA. Une dénomination qui laisse à penser que cette puce est moins performante que la GeForce GT 540M qui équipe les portables Acer ou MSI. En réalité, seule la fréquence des coeurs CUDA varie, pour 72 MHz ! Du moins en théorie... Car ici, Toshiba a visiblement demandé à NVIDIA d'abaisser cette fréquence à 475 MHz seulement. Le nombre d'unités de calcul, la fréquence et le bus mémoire restent inchangés. En revanche, le TDP de la GT 525M n'est que de 25W, contre 35W pour la GT 540M. Un bon choix de la part de Toshiba ? Peut-être. En revanche, on reste plus dubitatif sur les 2 Go de mémoire dédiée qui accompagne cette puce ; cela nous semble être davantage un argument commercial qu'une réelle nécessité dans la recherche de performance, à l'image des 8 Go de mémoire vive du portable Acer. Ce n'est qu'une GT 525M après tout...

Au niveau de la connectique, pas grand-chose à redire : on est dans la norme avec 3 ports USB, alors que l'un d'entre eux affiche la norme USB 3.0 et dispose de la fonction sleep'n charge, qui vous permet de recharger un périphérique USB (au hasard, un téléphone) sans allumer votre PC. On trouve également deux sorties vidéo, l'une au format HDMI, l'autre en VGA, une prise Ethernet gigabit et un lecteur de cartes mémoire complet. Les prises casque et micro sont naturellement de la partie.

012C000004504418-photo-toshiba-l755.jpg
 
012C000004504414-photo-toshiba-l755.jpg

Enfin, un circuit Wi-Fi 802.11n est bien présent, tout comme un module Bluetooth 3.0+HS, tandis que la caméra 0,3 mégapixel constitue en revanche un point de déception : l'image (en 640x480 !) qu'elle fournit est peu détaillée, mal définie, et si vous espérez améliorer les choses en poussant le curseur « Netteté » vers la droite, vous vous bercez d'illusions...

01F4000004507830-photo-webcam-toshiba.jpg


Ergonomie


Qu'en est-il de ce Toshiba L755 à l'usage ? Le touchpad, tout d'abord, nous semble trop petit, à la fois en largeur et en hauteur. Ses dimensions sont par exemple moindres que celles du dispositif présent sur le TS44 de Packard Bell, que nous trouvions déjà un peu juste. Autre remarque : ce touchpad ne comporte pas de bords et se fond dans le même motif que les repose-poignets. C'est un peu déroutant, même si les boutons bien finis qui soulignent le touchpad indiquent de fait la position de ce dernier. Concernant la glisse, elle est agréable, et le touchpad multitouch, ce qui en ferait un dispositif efficace si ses dimensions n'étaient pas aussi réduites. Notez enfin la présence d'un bouton qui permet de le désactiver.

012C000004504434-photo-toshiba-l755.jpg
 
012C000004504432-photo-toshiba-l755.jpg

Du fait d'un touchpad assez discret, notamment sur la hauteur, Toshiba a eu les coudées franches pour nous proposer un clavier digne de ce nom. Et le constructeur de partir complètement à contre-courant de ce qui se fait actuellement, en étant le seul de ce comparatif à utiliser un clavier de type « biseau » et non chiclet. Un choix qui lui permet de gagner en largeur, et ce d'autant plus que tout l'espace disponible a été utilisé. C'est judicieux et cela fournit l'un des meilleurs claviers de ce comparatif avec celui de l'Asus X53SJ. Aucun sacrifice, un pavé numérique aux touches larges, des éléments usuels (Enter, Backspace, Tabulation, Shift...) de bonne taille, un pavé directionnel aux dimensions correctes... Bravo à Toshiba !

01C2000004504424-photo-toshiba-l755.jpg

On apprécie également le petit indicateur lumineux présent sur la touche de verrouillage majuscule (c'est tout de même mieux qu'une LED sur le devant du PC, que l'on ne regarde jamais !) et celui également présent au dessus du pavé numérique, qui permet de voir d'un rapide coup d'oeil si ce dernier est, ou non, activé. Les raccourcis présents sur ce clavier permettent de verrouiller votre session, de passer en mode « Power Saver » (un mode économie d'énergie légèrement modifié par Toshiba), d'allumer ou d'éteindre l'écran, le touchpad ou le circuit Wi-Fi, d'ajuster la luminosité ou le volume sonore. Notez également la présence d'une autre fonction, qui permet de zoomer l'affichage quand cela est possible (navigation Internet, dans vos dossiers ou fichiers...).

012C000004504428-photo-toshiba-l755.jpg
 
012C000004504426-photo-toshiba-l755.jpg

Côté suite logicielle, Toshiba livre un logiciel de reconnaissance faciale qui permet d'ouvrir une session sans entrer son mot de passe. Il suffit en théorie de vous placer devant la webcam pour vous connecter automatiquement. Las, l'étape de configuration laisse entrevoir les limites du procédé, affaibli par la qualité de la webcam. Si le dispositif est meilleur que celui d'Asus, notamment grâce à une étape de configuration particulièrement fastidieuse, il faut toujours éviter les contre-jours. Le modèle MSI et son capteur 1,3 mégapixel étaient autrement plus efficaces...

0190000004521468-photo-face-recognition.jpg

On trouve également sur ce portable le Toshiba Easy Media qui vous permet d'accéder facilement aux contenus des périphériques (PC, XBox...) présents sur votre réseau, pour peu que ces derniers disposent d'un serveur UPnP. PC Health Monitor autorise la surveillance de fonctions système, telles que la consommation du PC, le système de refroidissement et le capteur de chute du disque dur. Le Toshiba Tempro permet quant à lui de vous assurer que votre PC est à jour, en vérifiant par exemple les pilotes.

0190000004521470-photo-tempro.jpg

Enfin, Toshiba propose un Connectivity Doctor qui permet d'observer les différents réseaux disponibles et de diagnostiquer d'éventuels problèmes de connexion, tandis que le Recovery Media Creator permet, comme souvent, de créer un disque de démarrage afin de restaurer votre système ou simplement les pilotes et autres logiciels dans leur configuration sortie d'usine.


Performances


00BE000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Que donne ce portable face à ses concurrents ? Quelles sont ses performances en terme de calcul brut, d'affichage 3D, de consommation et d'autonomie ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés sur les pages suivantes :
  • Tests synthétiques
  • Tests pratiques

Notre avis


Toshiba compile avec ce L755 de très bons choix et un regret : celui d'un touchpad trop petit. Cet élément gâche véritablement une ergonomie qui aurait pu être excellente, puisque le clavier ne présente aucun défaut majeur. Dommage ! D'autant qu'au niveau des composants, le bilan est également intéressant : le Core i5-2410M est un bon processeur, et le choix du GeForce GT 525M de NVIDIA nous parait excellent. Dommage là encore que Toshiba ait demandé à NVIDIA d'abaisser les fréquences de fonctionnement des coeurs CUDA...

Si l'équipement est également très intéressant, c'est finalement une autonomie trop juste (à peine 3h) et une finition perfectible qui constitueront les principaux défauts de ce portable vendu trop cher à notre goût : il est actuellement plus de 100 euros plus cher que l'Asus X53SJ. C'est trop pour rivaliser.

Toshiba Satellite L755

Les plus
+ Performances générales
+ Clavier excellent
+ Equipement complet
Les moins
- Autonomie limitée
- Touchpad trop petit
- Prix élevé
Performances
Autonomie
Ergonomie / Finition
Positionnement tarifaire
2.5


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top