HP affine ses Envy et peaufine Stream et Spectre x360

07 octobre 2015 à 18h45
0
A l'occasion d'une présentation faite à la presse aujourd'hui à Barcelone, HP a annoncé une petite mise à jour pour ses Spectre x360 et Stream, et a présenté son portable de la gamme Envy le plus fin qu'il ait produit.

Sorti en juillet peu avant l'arrivée de Skylake, le Spectre x360 profite donc d'un rafraîchissement tant cosmétique que matériel. Il embarque désormais un processeur Skylake (6ème génération de processeur Core), et gagne deux nouveaux coloris : gris cendré et cuivré. Son prix démarre toujours à 999 euros. Il sera disponible courant octobre.

0226000008198116-photo-spectre-x360.jpg

Dans une toute autre gamme, bien moins ambitieuse, le HP Stream a lui aussi le droit à sa mise à jour, avec là encore des problématiques d'ordre esthétique (deux nouveaux coloris, violet et bleu), mais pas seulement. Le netbook 2.0 du constructeur gagne également en finesse et dispose, selon HP, d'une autonomie améliorée, qui grimpe à plus de 10 heures.

Décliné en versions 11,6 pouces (18,4 mm, 1,18 kg) et 13,3 pouces (19,6 mm, 1,55 kg), il profite, selon les versions, d'un Intel Celeron N3050 ou N2850, cette dernière déclinaison étant livrée avec un abonnement à Office 365 pour un an. 1 To sur OneDrive sont également inclus : un stockage dans les nuages qui ne sera pas de trop : le Stream n'embarque, pour rappel, que 32 Go de mémoire flash.

Ces deux Stream seront disponibles courant octobre au prix de 249 et 299 euros, respectivement pour les versions 11,6 et 13,3 pouces.

0226000008198122-photo-hp-stream.jpg


Un Envy qui fait envie

En marge de ces mises à jour, HP a présenté son Envy 13, une machine très fine (13 mm) et plutôt légère (1,27 kg, merci le châssis en magnésium) qui vient compléter sa gamme de portable avec un modèle non tactile, sobre, et plutôt intéressant.

HP a tout d'abord fait un effort d'ingénierie pour faire disparaître les charnières de son écran. Le résultat est assez flatteur. Par ailleurs, en déployant l'écran, le clavier prend un angle, ce qui permet, selon HP, de refroidir la machine plus efficacement (aidé en cela par un système de refroidissement à deux ventilateurs), et apporte un certain confort de frappe supplémentaire.

0226000008198142-photo-hp-envy-13.jpg

La fiche technique est sérieuse : Intel Core i3, i5 ou i7, un maximum de 8 Go de RAM, SSD jusqu'à 512 Go, trois ports USB 3.0 (mais pas de Type-C), un clavier rétroéclairé, un lecteur de cartes et un port HDMI plein format. HP propose une version QHD+ de cet Envy, mais les réfractaires à cette définition très (trop) élevées pourront se satisfaire de sa déclinaison Full HD.

Côté équipement, on retrouve deux enceintes B&O et une webcam TrueVision. Et si HP n'a pas inclut de caméra RealSense ici, la reconnaissance biométrique n'est pas absente de ce portable, qui embarque un lecteur d'empreintes digitales.

Ce HP Envy 13 sera disponible courant octobre lui aussi, avec un ticket d'entrée à 799 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top