Powermark : Futuremark lance un outil de test d'autonomie moderne

13 décembre 2011 à 15h54
0
Après avoir annoncé la préparation de variantes de 3DMark pour Windows 8 puis pour Android, le spécialiste du benchmark Futuremark complète aujourd'hui son catalogue de « Powermark ».

« Powermark » est l'outil de test d'autonomie qui manquait à l'éditeur, les fabricants et la presse reposant jusqu'à présent sur des logiciels concurrents comme Battery Mark mais aussi et surtout MobileMark 2007, de Bapco, à qui l'on doit également le célèbre SYSmark.

Face à sa vieillissante concurrence, Futuremark propose donc un outil dédié aux ordinateurs portables exécutant Windows 7, avec des scénarii d'utilisation au goût du jour dans le domaine de la productivité et/ou du divertissement. Car si les outils de benchmark existants permettent de comparer l'autonomie d'ordinateurs portables, avec l'évolution des usages les résultats obtenus ne sont malheureusement plus représentatifs de ce qu'obtiendra l'utilisateur en pratique.

« Futuremark Powermark » est disponible dès à présent, mais contrairement aux autres outils de l'éditeur, il est pour l'heure réservé aux clients professionnels, auxquels il est vendu 200 dollars pour 10 activations, et à la presse.

0000014004819278-photo-futuremark-powermark-battery-life-test-for-windows-7.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wordpress 3.3 : optimisation pour iPad et importation de Tumblr
Les terminaux Windows Phone sensibles à une faille exploitable par SMS
SMS surtaxés : Google retire 22 applications de l'Android Market
La CNIL épingle les habitudes peu sécurisées des utilisateurs de smartphones
Android 4.0 : le point sur les smartphones et tablettes mis à jour
Google met en ligne les zones japonaises sinistrées sur Street View
Sapphire Pure Black 990FX : une carte mère AM3+ à six ports PCIe x16
Facebook et données personnelles : l'Europe ne peut rien faire, aux Etats d'être vigilants
Azure : baisse des coûts, SDK pour Node.js & plusieurs outils open source
Haut de page