Le streaming musical continue de gagner du terrain au premier semestre

29 juillet 2019 à 18h31
1
streaming-musical.png
© Pixabay

Le marché français de la musique a grossi durant la première partie de l'année, avec une croissance importante du numérique et une baisse des ventes physiques.

C'était déjà une tendance en 2018. Comme nous vous l'indiquions ici-même il y a quelques mois, le streaming musical se révèle être un peu le sauveur de l'industrie musicale, contrairement aux idées reçues des détracteurs du numérique. Au premier semestre 2019, le marché français de la musique a généré un chiffre d'affaires de 277 millions d'euros, en progression de 12,7 % par rapport au premier semestre 2018.

Le numérique musical creuse encore l'écart sur les ventes physiques

Avec 188,9 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, le numérique, qui affiche une croissance de 23 %, réalise désormais plus de deux tiers des ventes de l'industrie musicale, comme l'indique le bilan du Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP). Sur cette part, le streaming musical représente 175,3 millions d'euros, soit 93 % des revenus numériques (contre 89 % au premier semestre dernier).

La courbe du numérique s'éloigne de plus en plus de celle du physique. Avec 88,2 millions d'euros, les ventes physiques représentent encore près d'un tiers du chiffre d'affaires de la musique en France grâce à ses 4 000 points de vente. Mais on note tout de même une légère baisse (-4 %) des revenus issus de ce marché.


Structure des ventes musique S12019.png
© SNEP

Les abonnements streaming audio, première source de revenus du marché de la musique

Si la part des ventes numériques au sein de l'industrie musicale française progresse, c'est parce qu'on assiste au sein même du numérique à une évolution des usages. Au premier semestre, le streaming audio par abonnements est passé de 110,5 millions d'euros en 2018 à 138,1 millions d'euros, soit une progression de 25 %. Les téléchargements internet (11 millions d'euros, à -22 %) et mobile (2,5 millions d'euros, à -15 %) ne cessent de reculer. La publicité continue logiquement de progresser, avec quelque 18,2 millions d'euros de revenus en 2019, contre 11,7 millions en 2018.

« Les abonnements streaming audio sont désormais la source majeure de la création de valeur de notre marché. Pour autant, la France compte encore moins de 6 millions d'abonnés et la marge de progression reste considérable pour transformer ce début de croissance retrouvée en un modèle pérenne », estime justement Alexandre Lasch, Directeur général du SNEP.

En France, essentiellement quatre plateformes audio se partagent les revenus issus du streaming musical. À la première place, on retrouve la plateforme française Deezer (avec 37,5 % des revenus), suivie de Spotify (25,2 %), Apple (13,4 %) et Napster (7,1 %).

Source : SNEP
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Z_cool
je comprend pas, Pascal Nègre n’avais pas expliqué que l’accès a tout un contenus en échange d’un abonnement (licence global) était une aberration ?<br /> heureusement, les Américains lui prouvent que non, dommage, a cet époque, deezer était quasi le seul sur le marché
TofVW
Z_cool:<br /> les Américains lui prouvent que non<br /> C’est-à-dire? Que viennent faire les américains dans cette histoire?
Z_cool
Netflix, Spotify, Apple Music …
TofVW
Netflix ne fait pas de streaming musical, et les 2 leaders de ce segment ne sont pas américains, d’où ma question. D’ailleurs, le n°2 (Deezer) est même français, donc j’ai vraiment du mal à comprendre ta remarque.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fortnite World Cup : deux jeunes prodiges français se hissent dans le top 10
Amis du jeu de rôle : Pillars of Eternity arrive sur Switch le 8 août
Doom Eternal : du gameplay solo et multi se montrent à la QuakeCon
Apple Card, la carte de crédit d'Apple est prête : son lancement est imminent
Xbox : pour Microsoft, l’ambition n’est absolument pas d’écraser Sony
🔥 Bon plan Amazon : aspirateur robot Neato D750 à 479,99€ au lieu de 949,99€
🔥 Bon plan BforBank : 120€ offerts pour les nouveaux clients
Tesla : les véhicules vont bientôt proposer les services de streaming Netflix et YouTube
À l’origine, L’Ombre du Mordor devait être un jeu Batman inspiré des films de Christopher Nolan
🔥 Bon plan : 120€ d'économie sur le vidéoprojecteur BenQ W1120 Full HD
Haut de page