🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Sonos et Qobuz : enfin de la musique lossless sur des enceintes connectées

01 juin 2018 à 15h36
0
Qobuz et Sonos ont annoncé la disponibilité du service haute fidélité du premier sur les enceintes sans fil du second.

0140000004469810-photo-sonos-play-3.jpg

Les solutions de musique connectées de Sonos permettent « enfin » de profiter du service de musique sur abonnement Qobuz Hi-Fi.

Les produits de Sonos sont pour rappel autonomes, ils permettent de diffuser de la musique directement depuis un NAS ou un service de musique à la demande, sans avoir recours à un ordinateur. Après avoir accueilli Deezer puis Spotify en 2009 et 2010, Sonos avait intégré Qobuz en octobre 2012.

Qobuz n'est finalement accessible en haute fidélité que maintenant, un an et demi après son lancement. Les possesseurs d'équipements Sonos pouvaient certes accéder à Qobuz, mais la musique n'était jusqu'à présent diffusée qu'en compression à perte (MP3 par exemple, mais ce n'est pas précisé). Elle l'est désormais en FLAC à 44,1 kHz sur 16 bits, ce que Qobuz appelle (à juste titre) la « vraie qualité CD ».

Les enceintes Sonos permettent également de diffuser en streaming les albums ou les morceaux achetés sur Qobuz dans leur qualité d'achat (sauf Studio Masters), même sans abonnement.

Pour aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un an après son rachat, Zynga arrête les activités de l’éditeur OMGPOP
Amazon va développer son réseau de livraison de denrées alimentaires aux USA
Feedly s'impose comme successeur de Google Reader avec son API
Acer dévoile une édition Star Trek très limitée d'Aspire R7
Taxation sur les appareils connectés, Filippetti annonce un groupe de travail
La présidente de la Hadopi estime que le système des amendes
Le HTC One mini fuité en images ?
Les ventes de smartphones accélèrent face aux feature phones
Eye-Fi Mobi : une carte SD Wi-Fi pour partager facilement ses photos
Itinérance : la répression des fraudes enquête chez Free Mobile
Haut de page