Daft Punk : téléchargez les masters de "Random Access Memories"

20 mai 2013 à 16h35
0
« Random Access Memories » est finalement disponible depuis minuit sur la plupart des plateformes d'écoute et de téléchargement. L'une d'elles se démarque en proposant le quatrième album des Daft Punk dans une qualité supérieure.

Le parisien Qobuz propose depuis le 20 mai minuit de télécharger les masters de « Random Access Memories ». Les internautes peuvent donc récupérer des fichiers lossless (littéralement sans perte) en 88,2 kHz sur 24 bits, tels qu'ils sont sortis du mastering.

00F0000005980532-photo-daft-punk-random-access-memories.jpg

Dans une interview, l'ingénieur du son Antoine "Chab" Chabert explique que l'album a bien été produit en 96 kHz sur 24 bits, comme la plupart aujourd'hui, mais qu'il a travaillé en 88,2 kHz après qu'un premier mastering ait été réalisé dans cette fréquence par le réputé Bob Ludwig aux États-Unis, car c'était la meilleure pour son équipement.

Ce taux d'échantillonnage reste deux fois supérieur aux 44,1 kHz du CD, et cette résolution permet de décupler la plage dynamique par rapport aux 16 bits habituels (16,7 millions de nuances contre 65 536). Reste à savoir si votre installation et vos oreilles vous permettent de percevoir une différence. La question fait débat jusque chez les initiés.

Depuis son renouveau il y a quatre ans, Qobuz mise quoi qu'il en soit sur la haute fidélité en vendant de la musique dématérialisée en « vraie qualité CD » et même en « Studio Masters ». En l'occurrence pour le lancement de « Random Access Memories », Qobuz propose le Studio Masters pour 10 euros, c'est-à-dire au même prix que l'AAC à 256 kb/s en 44,1 kHz sur 24 bits sur l'iTunes Store. Après l'achat, les internautes peuvent télécharger directement dans de nombreux formats inférieurs, jusqu'en MP3 à 128 kb/s.

Notons pour conclure que le dernier album des Daft Punk est également disponible en écoute sur Deezer et sur Spotify, où il est diffusé dans des formats variant en fonction des offres.

0140000005980536-photo-sch-ma-quantification.jpg
Les fichiers numériques sont crénelés, les cartes son doivent opérer un lissage lors de la conversion en analogique

Pour aller plus loin :

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet