USA : il porte des Google Glass au cinéma et se fait arrêter par le FBI

22 janvier 2014 à 18h14
0
Aller au cinéma en portant des Google Glass n'est visiblement pas une bonne idée, même si ces dernières sont dotées de verres à votre vue et donc indispensables : un Américain désireux de se faire une Toile s'est retrouvé dans les bureaux du FBI pour cette raison.

00FA000006010614-photo-logo-google-glass.jpg
Cet habitant de l'Ohio se souviendra sans doute longtemps de sa séance de cinéma dans l'une des salles de l'AMC de la ville de Columbus : en pleine projection du film d'espionnage The Ryan Initiative, il a vu débarquer dans la salle un agent du FBI venu procéder à son arrestation. La raison : il portait des Google Glass, agrémentées de verres à sa vue.

« Au bout d'une heure de film, un type arrive près de mon siège, sort un badge, m'enlève mes Google Glass et me dit « suivez-moi dehors immédiatement ». C'était très embarrassant, d'autant qu'à l'extérieur du cinéma attendaient entre 5 et 10 policiers ainsi que les agents de sécurité du centre commercial » raconte-t-il sur The Gadgeteer.

Les responsables de la salle de cinéma, appartenant au groupe américain AMC, ont immédiatement contacté la MPAA - Motion Picture Association of America, concernée par les questions de piratage - lorsqu'ils ont découvert une personne portant des Google Glass dans l'une de ses salles. Tout est ensuite allé très vite : la MPAA a contacté la sécurité intérieure, qui est immédiatement intervenue.

« Nous sommes de grands fans de technologie et d'innovation mais, cependant, un appareil ayant la capacité d'enregistrer des vidéos n'est pas approprié dans une salle de cinéma » a déclaré un porte-parole d'AMC. Plutôt que de demander au spectateur en question d'enlever ses lunettes, les autorités l'ont finalement emmené au bureau local du FBI pour un interrogatoire d'une heure, durant lequel de multiples questions sur son usage des technologies lui ont été posées. « Je leur répétais que les Google Glass disposent d'un port USB et j'ai insisté pour qu'ils regardent ce qu'il y avait à l'intérieur, à savoir uniquement des photos personnelles avec ma femme et mon chien. J'ai aussi insisté pour qu'ils regardent mon téléphone, mais ils voulaient d'abord discuter. »

Les agents du FBI ont finalement scruté le contenu des Google Glass et du smartphone, sans rien trouver, et ont libéré leur propriétaire. Ce dernier, furieux, a reçu des excuses du cinéma AMC... et quatre billets de cinéma gratuits.

Interrogée par Business Insider, la MPAA a déclaré travailler « en étroite collaboration avec les cinémas du pays pour lutter contre le piratage ». Et bien qu'elle admette avoir un œil sur les Google Glass, elle n'a, jusque-là, jamais constaté un usage frauduleux des lunettes dans une salle de projection. « Nous n'avons aucune preuve que les Google Glass représentent actuellement une menace importante qui pourrait entraîner le vol de contenu » ajoute l'association. Un constat qui ne l'empêche pas de travailler avec le FBI dans le cadre d'arrestations spectaculaires.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top