Logitech G402 Hyperion Fury : une furieuse souris pour gamer

26 février 2015 à 16h30
0
8
0000005A07792707-photo-logo-logitech-gamer.jpg
Au fil des mois, Logitech a revu sa gamme de souris gamer de fond en comble ajoutant référence après référence. Parmi celles-ci, la Logitech G402 Hyperion Fury, de son petit nom complet. Ce mulot ne cache pas ses ambitions gaming, mais se veut plus accessible que d'autres modèles, comme la G502 que nous testions récemment.

Destinée aux joueurs de FPS, ou jeux de tir à la première personne, la G402 met en avant son capteur optique de 4 000 dpi : rien que ça ! Verdict ?

01E5000007897905-photo-logitech-g402.jpg


Ergonomie & Design[/anchor]

Très proche du design de la G502 pour les connaisseurs, la G402 en reprend les grandes lignes et s'adresse toujours aux droitiers. Adaptée aux grandes mains, elle se dote d'un revêtement confortable avec des extrémités en caoutchouc, comme sur la G502. Elle reste très confortable à prendre en main et on retrouve le logo G illuminé sur son sommet.



Logitech propose un total de huit boutons mécaniques dont six sont personnalisables : clic gauche, clic droit, molette classique (pas de mode roue libre), des boutons précédent/suivant, d'autres, pour augmenter/diminuer la résolution et un bouton d'abaissement temporaire de la résolution. Ce dernier va diminuer la résolution du capteur optique tant qu'il est maintenu, de sorte à faciliter certaines opérations dans les jeux qui nécessitent une grande précision comme le snipe. On trouve sur le côté de la souris trois diodes indiquant la résolution actuelle. A l'usage, et c'est appréciable, les boutons sont tous très réactifs avec un clic nerveux. La molette perd en fonctionnalités face à une G502 et s'avère identique dans sa forme à la molette d'une G602.

Avec un poids de 144 grammes, la souris dispose de nombreux patins en téflon. La glisse est agréable et rapide même si la colle autour des patins a tendance à ramasser la poussière de votre bureau. Le câble USB de cette souris n'est pas tressé.

La technique[/anchor]

000000A007897917-photo-logitech-g402.jpg
Pour cette G402, Logitech met en avant une vitesse de transmission pour sa connectique USB de 1ms soit 1000 rapports à la seconde. Celle-ci peut d'ailleurs se paramétrer assez finement dans les pilotes, au cas où votre PC soit quelque peu ancien, par exemple.

La marque évoque son moteur Fusion doté d'un contrôleur ARM 32 bits pour piloter le capteur optique qui peut atteindre une résolution de 4 000 ppp. Cela permet au fabricant d'annoncer une vitesse de suivi de 12 mètres à la seconde qu'il nous sera bien impossible de mettre en lumière précisément. Là aussi les pilotes vous permettront d'affiner la vitesse du capteur histoire de ne pas faire n'importe quoi avec votre souris.

Logitech indique que sa technologie Fusion permet au pointeur de continuer son suivi et ce, même si vos mouvements dépassent les capacités du capteur optique : c'est particulièrement utile pour les joueurs qui sélectionneront de faibles vitesses de déplacement dans les pilotes, puisque ceux-ci ont logiquement tendance à déplacer leur souris plus rapidement. La G402 Hyperion Fury est pour l'heure la seule souris Logitech dotée de cette technologie : une technologie que nous n'avons pas réussi à prendre en défaut lors de nos tests que ce soit avec les jeux du moment comme Far Cry 4 ou Assassin's Creed Unity, ou encore, avec des jeux de stratégie comme Company of Heroes par exemple.

Les pilotes[/anchor]

Comme toutes les souris gamer de Logitech, la G402 est livrée avec l'Assistant pour jeux vidéo de Logitech. Enfin, livré est un bien grand mot puisqu'il faudra en réalité télécharger ce petit logiciel. Lequel vous offrira un large éventail de fonctionnalités. A commencer par les profils, avec la possibilité d'attribuer des fonctions différentes aux boutons de la souris, pour chaque jeu détecté sur votre machine. Attention toutefois, à l'inverse de sa grande sœur la G502, la G402 ne propose pas de bouton physique pour changer de profil : il n'est donc pas possible d'attribuer plusieurs fonctions à un même bouton pour un profil différent.

0177000007923659-photo-logitech-g402-lgs-1.jpg


Le pilote vous donne le contrôle sur l'éclairage de la souris en vous permettant de régler l'intensité lumineuse du logo G, la vitesse de pulsation de ce dernier, l'éclairage permanent (ou non) des diodes selon la résolution sélectionnée, ou encore, l'activation d'un minuteur qui coupera l'éclairage de la souris au bout d'un certain temps.

Vous pourrez aussi avoir une cartographie thermique des boutons les plus utilisés sur la souris. Et les pilotes de permettre de régler le nombre de rapport de la connexion USB comme évoqué, mais également quatre paliers de résolution (cinq maximum) pour le capteur optique. Ceux-ci sont entièrement personnalisables de 240 à 4 000 ppp. Par défaut, la souris est paramétrée sur une résolution de 1 600 ppp. Attention, ça peut surprendre au début car ça va vite, très vite. Libre à vous bien sûr d'ajuster ce paramètre, que ce soit depuis les pilotes ou à la volée en utilisant les boutons prévus à cet effet.

008C000007923661-photo-logitech-g402-lgs-2.jpg
008C000007923663-photo-logitech-g402-lgs-3.jpg
008C000007923665-photo-logitech-g402-lgs-4.jpg
008C000007923667-photo-logitech-g402-lgs-5.jpg


Une rubrique entière des pilotes est dédiée au moteur Fusion avec la possibilité de le désactiver, et aux compte-tours pour montrer son efficacité supposée. Franchement, autant il est de bon ton de nous indiquer un moyen de désactiver le moteur Fusion, autant l'onglet placebo avec les compte-tours et la fonction de publication de sa vitesse sur Twitter nous apparaît quelque peu déplacé.

0181000007923767-photo-logitech-g402-twitter.jpg

Twitter la vitesse de déplacement de sa souris... vraiment ?


A noter que les pilotes prennent en charge la mise à jour éventuelle du firmware.

Conclusion[/anchor]

Logitech présente avec la G402 une belle déclinaison de sa grande sœur, la G502. Pour ceux d'entre vous qui n'ont cure d'un poids ajustable au gramme près ou de certains raffinements comme le câble tressé, cette G402 est idéale. La glisse est bonne, le capteur optique fait très bien le job, et le tout est servi par les toujours excellents pilotes Logitech qui demeurent faciles d'accès.

On regrettera toutefois quelques petites choses, à commencer par la roulette. Celle-ci est on ne peut plus classique, n'est pas débrayable et son revêtement ainsi que sa forme n'ont rien des caractéristiques usuelles d'une souris gamer. On s'interroge également sur l'utilité réelle du logo « G » illuminé et clignotant qu'on ne verra même pas une fois la main sur la souris. Et puis une résolution de 4 000 ppp, c'est tout de même un peu too much.

Ces détails mis à part, la G402 s'affiche comme un très bon compromis que nous vous recommandons chaudement d'autant que son prix, autour de la quarantaine d'euros, nous paraît attractif.

Logitech G402 Hyperion Fury

8

Les plus

  • Excellente glisse
  • Souris nerveuse
  • Confortable et personnalisable
  • Prix attractif

Les moins

  • Molette vraiment basique
  • Course à la résolution optique

Confort8

Précision8

Boutons8



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top