Test Logitech G300 : une entrée de gamme qui cache bien son jeu

0

Logitech G300

Si la G700 est une très bonne souris haut de gamme, Logitech pense aussi aux petits budgets, auxquels la G300 se destine. Une souris légère et ambidextre qui a plus d'un atout !

Design et ergonomie[/anchor]

La G300 est une souris ambidextre au design assez classique mais à l'ergonomie plutôt agréable. Dans la lignée des souris ambidextres du constructeur, et notamment de la récente M515, elle offre une bonne prise en main, même si certains joueurs la trouveront peut-être un peu trop petite.

On apprécie en revanche les bords antidérapants, et la sobriété (relative) du design : le côté « sapin de Noel » est limité au minimum : deux bandes lumineuses personnalisables.



La souris est plutôt bien équipée en boutons. Ambidextre oblige, on trouve deux boutons supplémentaires de chaque côté. En revanche, contrairement à la plupart des souris, Logitech a placé ceux-ci à la surface de la souris, comme certains boutons de la G700. Ils s'actionnent donc à l'index. C'est un choix qui se tient, mais les habitués des boutons de pouce seront un peu déconcertés.

La molette est en revanche un peu décevante : on n'attendait pas une vraie MicroGear façon G700 mais on se serait tout de même contenté de l'implémentation simplifiée de la M515. Rien de tout cela ici : il s'agit d'une roulette de souris des plus basiques.

Quid de la glisse ? Sur ce point, pas de souci : la souris dispose de 3 généreux patins !

Capteur[/anchor]

La G300 ne fait pas de miracle vu son prix : le capteur fait dans le classique. Technologie optique, précision allant jusqu'à 2 500 ppp, et taux de rapport de 1 000 Hz. Pas d'extravagance, donc, mais certains joueurs trouveront peut être la précision un peu basse. Elle est tout de même suffisante pour la plupart des usages.

Pilotes[/anchor]

Les pilotes de la G300 bénéficient d'une interface particulièrement agréable et simple : l'Assistant pour Jeux Vidéos, déjà croisé lors de notre test du clavier G510. Celui-ci permet de centraliser les périphériques gamer de Logitech et offre une interface très visuelle, basé sur des représentations détaillées des périphériques.

01F4000004828754-photo-logitech-g300-pilotes-boutons.jpg


Les fonctionnalités répondent toutes à l'appel : chaque bouton est entièrement personnalisable et peut être associé à des fonctions prédéfinies (ouverture, copier, coller...), des fonctions de lecture multimédia, des blocs de texte, des combinaisons de touche ou, pour les plus experts, des macros, via un enregistreur tenant compte ou non du délai entre les frappes, et même des commandes pour le logiciel de chat audio Ventrilo.

01F4000004828756-photo-logitech-g300-pilotes-pointeur.jpg


La souris gère en outre 3 modes différents, et intègre une mémoire interne qui permet de les stocker et de les réutiliser d'un ordinateur à l'autre. Il est également possible de désactiver cette mémoire et de fonctionner par détection de profils de jeu, l'outil intégré de Logitech détectant les jeux installés sur le PC.

01F4000004828758-photo-logitech-g300-pilotes.jpg


Terminons par la personnalisation, très minimaliste puisque l'on peut, pour chacun des 3 profils, choisir entre 7 couleurs pour le rétro-éclairage, ou désactiver celui-ci complètement.

A l'utilisation[/anchor]

En cours de partie, la Logitech G300 nous a séduits, mais il faut tout de même admettre que la molette est un peu trop molle, tandis que la souris pourra paraître trop petite et trop légère pour certains. Néanmoins, malgré l'absence de boutons sous le pouce qui obligent à déplacer son index pour accéder aux fonctions supplémentaires, la souris offre de bonnes performances, une glisse satisfaisante et des clics francs.

Conclusion[/anchor]

Pour les budgets serrés, la Logitech G300 est assurément une bonne souris gamer d'entrée de gamme, que l'on pourra obtenir en dessous de 40 euros. Il est difficile de la mettre en défaut, à part sans doute sur sa taille un peu trop réduite : les joueurs aux grandes mains seront quelque peu pénalisés. On peut également trouver les boutons étrangement positionnés. A l'usage, c'est plutôt pratique, mais cela nécessite un temps d'adaptation. Pour le reste, les qualités sont là : les pilotes sont un modèle du genre, l'ergonomie est satisfaisante (et ambidextre !) et les performances suffisantes pour la plupart des joueurs.

Logitech G300

6

Les plus

  • Prise en main agréable
  • Pilotes très réussis
  • Boutons en abondance

Les moins

  • Un peu trop petite
  • Pas de boutons sous le pouce

Confort8

Précision8

Boutons8

Modifié le 19/05/2021 à 13h33
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'opérateur Sky est également contraint au blocage de Newzbin 2
Archos 70b Internet Tablet : une tablette Honeycomb à 200 euros
Seagate officialise le rachat de la division disques durs de Samsung
Un bureau de la police municipale reçoit un courrier d'Hadopi
Open Source : Red Hat publie des résultats encourageants en Q3
Next Generation Secure Memory : vers un nouveau DRM pour carte mémoire
Mort de Kim Jong-il : la Corée du Sud élève son niveau de cyber-alerte
Deux administrateurs français du site UndeadLink seraient arrêtés (MàJ)
Pioneer BDR-207 : graver un Blu-ray XL en moins de deux heures ?
OVH lance la première brique de son
Haut de page