Test Razer Imperator 4G : la souris gamer aux boutons ajustables

12 septembre 2011 à 17h21
0
Aux côtés de la Mamba, l'Imperator fait également partie des souris Razer profitant du nouveau capteur 4G du constructeur. Moins luxueuse, cette souris filaire ne manque pourtant pas d'atouts.

Design et ergonomie



L'Imperator est assez proche des canons de Razer en terme de design. Elle est tout de même plus plate que la Mamba du constructeur, et un peu moins fine en ce qui concerne les bords de la souris. Le revêtement est en revanche très différent puisque seuls les flancs sont recouverts d'un matériau anti dérapant. Il en résulte une souris un peu moins agréable à prendre en main.

012C000004569132-photo-razer-imperator-4g-1.jpg
012C000004569138-photo-razer-imperator-4g-2.jpg


Le principal atout de l'Imperator réside dans les boutons latéraux supplémentaires. Ceux-ci sont en effet ajustables selon la taille de votre pouce. Ici, pas besoin de jouer de la clé comme sur la R.A.T de Saitek : le bloc de boutons coulisse via un bouton à 4 positions sous la souris. C'est moins précis que le système au millimètre près de la R.A.T, mais cela devrait convenir à toutes les mains.

00C8000004569202-photo-razer-imperator-4g-switch-boutons.jpg
00C8000004569198-photo-razer-imperator-4g-boutons-1.jpg
00C8000004569200-photo-razer-imperator-4g-boutons-2.jpg


En plus de ces 2 boutons ajustables, on trouve deux autres boutons supplémentaires en dessous de la molette, toujours aussi agréable, et toujours éclairée. Par défaut, les deux boutons sont affectés au réglage de la sensibilité, mais on pourra évidemment les programmer via les pilotes.

012C000004569146-photo-razer-imperator-4g-4.jpg
012C000004569154-photo-razer-imperator-4g-6.jpg


L'Imperator fait partie des souris les plus légères de notre comparatif, à peine plus lourde que la Kova+ de Roccat (102 g). On aime ou on déteste, mais les amateurs de souris lestées passeront leur chemin. La glisse nous a paru légèrement moins agréable que sur la Mamba 4G, mais néanmoins correcte.

Capteur



L'Imperator bénéficie du nouveau capteur hybride 4G de Razer. Celui-ci combine le laser et l'optique, avec un gain de sensibilité conséquent puisque, comme sa grande sœur Mamba, l'Imperator peut monter jusqu'à 6 400 ppp. Razer fait également valoir la rapidité de détection de la surface 10x supérieure, et une plus grande précision dans la distance de décollage, pour les joueurs habitués à repositionner la souris sur le tapis. Les autres caractéristiques ne changent pas : taux de rapport de 1 000 Hz et accélération de 50 G.

Pilotes



On retrouve avec plaisir les très bons pilotes Razer sur l'Imperator, et leur interface au look gamer mais affichant tout de même une grande sobriété. Les boutons sont entièrement configurables, et l'éditeur de macro impeccable. Tout y est, de la prise en compte ou non des délais à l'insertion de délais individuels ou d'un même délai entre chaque action.

012C000004559110-photo-razer-imperator-pilotes-boutons.jpg
012C000004559118-photo-razer-imperator-pilotes-macros.jpg


Même constat au niveau des réglages de performance, c'est du tout bon : la sensibilité est ajustable de 100 à 6 400 DPI (merci le capteur 4G), avec réglage individuel (ou pas) pour l'axe vertical et horizontal. Le taux de rapport est lui aussi ajustable, avec une valeur maximale de 1 000 Hz, et la possibilité de descendre à 500 ou 125 Hz. Enfin, capteur 4G oblige, on a également la possibilité de régler la distance de décollage, qui coupe le capteur lorsque la souris dépasse une certaine hauteur par rapport à la surface, ce qui peut être avantageux pour les joueurs ayant l'habitude de jouer avec une sensibilité basse et donc besoin de repositionner leur souris sur le tapis sans que le curseur ait bougé.

01F4000004559120-photo-razer-imperator-pilotes-performances.jpg


On trouve également un gestionnaire de profils proposant 7 réglages différents, encore plus que les 5 profils de la Mamba. En revanche, il faudra se contenter d'options pour le coup assez minimalistes en ce qui concerne l'éclairage que l'on peut activer pour la molette, le logo Razer, ou les deux. Dans tous les cas, pas de choix de la couleur : ça fait du bleu !

01F4000004559124-photo-razer-imperator-pilotes-profils.jpg


A l'utilisation



Pas de surprise concernant la précision de l'Imperator 4G : elle est en tous points semblable à celle de la Mamba, c'est à dire tout à fait satisfaisante, même si là encore, on se pose la question de l'utilité d'une sensibilité de 6 400 dpi pour le commun des mortels. De même, le réglage au poil de la distance de déconnexion sera certainement un plus pour les joueurs favorisant des réglages de sensibilité assez bas...

Les boutons ne font pas défaut et le fait de pouvoir ajuster leur position est certainement un plus non négligeable. En revanche, la légèreté de la souris ne conviendra pas à tout le monde...

Conclusion



Même si elle n'est pas aussi luxueuse que la Mamba 4G, l'Imperator 4G saura satisfaire les joueurs désireux d'avoir accès à la dernière technologie du constructeur, mais qui n'ont pas forcément besoin du mode hybride sans fil/filaire de la souris de luxe de Razer : le prix public de la souris est de 79 euros, ce qui reste relativement abordable. Une bonne souris, en somme, avec un petit plus : les boutons latéraux ajustables. On regrettera peut-être simplement sa légèreté qui pourra déconcerter certains joueurs, ainsi que ses dimensions un peu trop larges pour de petites mains.

Razer Imperator 4G

Les plus
+ Boutons ajustables
+ Alternative moins couteuse à la Mamba
+ Précision du capteur 4G
+ Distance de décollage personnalisable
Les moins
- Trop légère pour certains
- Surface trop glissante sur le dessus
Confort
Précision
Boutons
3


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top