Test Microsoft ARC Touch Mouse : une souris tactile de poche

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
01 juin 2018 à 15h36
1

Microsoft ARC Touch Mouse

Un an après l'ARC Mouse, une souris au design pensé pour être facilement transportable et offrir une bonne prise en main, Microsoft revient avec une ARC Touch Mouse qui reprend le concept avec quelques subtilités et du tactile en plus. Une réponse à la Magic Mouse d'Apple ?

Design et ergonomie

L'ARC Touch Mouse prend donc la suite de l'ARC Mouse et en conserve le principe : une souris sans fil à la forme... arquée, et pliable pour la transporter plus facilement. Néanmoins, Microsoft a retourné le concept en quelque sorte : la souris est toujours composée de deux parties, mais cette fois-ci, l'arrière est flexible ! Courbée, on l'utilise, et aplatie, on l'éteint automatiquement et on la glisse dans un sac ou une poche !



Conséquence de cette forme assez inhabituelle : l'avant de la souris, comprenant les deux boutons et la molette tactile, est plat ! Cela peut paraître étrange, mais une fois en main, la souris s'avère à peu près aussi agréable que l'ARC Mouse originale, qui brillait particulièrement sur ce point !

01F4000003849160-photo-microsoft-arc-touch-mouse-2.jpg


La finition de la souris semble plutôt correcte : la réussite du concept dépend de la robustesse du clic qui maintient la souris en position courbée. On pouvait craindre le pire, mais il faut y aller franchement pour l'aplatir (et donc l'éteindre) par erreur.

000000FA03849164-photo-microsoft-arc-touch-mouse-4.jpg
0190000003849204-photo-microsoft-arc-touch-mouse.jpg


Quand on pense souris tactile, on pense forcément à la récente Magic Mouse d'Apple, dont toute la surface fait office de molette multidirectionnelle. Malheureusement, l'ARC Touch Mouse est assez loin de ce concept.

En fait, la seule partie tactile de l'ARC Touch Mouse est une petite bande qui remplace la molette ! Eh oui, Microsoft a réinventé la molette tactile que les habitués de Logitech connaissent depuis des lustres !

Cette molette comporte tout de même quelques subtilités. Ainsi, elle vibre sous le doigt pour simuler les crans d'une souris à molette grâce à un retour haptique (on notera l'ironie de la chose : la plupart des souris Microsoft sont en roue libre !). C'est plutôt pratique à première vue, mais le bât blesse rapidement : le bruit généré par ce retour haptique est tout simplement agaçant au bout de quelques minutes d'utilisation !

Bonne surprise en revanche : la molette tactile prend en charge le défilement à impulsion. À la manière de la Magic Mouse, vous pourrez donc lancer de grands coups de molette (générant cette fois-ci un bruit digne de la Roue de la Fortune) pour parcourir rapidement une page ou un document. Quelques gestes sont également pris en charge : un tap en haut ou en bas de la molette émule les fonctions Pg Up et Pg Down, et un double tap au milieu pour effectuer un... clic du milieu.

Pilotes logiciels

L'ARC Touch Mouse utilise la dernière version des pilotes Intellipoint de Microsoft. Les boutons sont personnalisables, comme d'habitude : les deux clics physiques, bien entendu, ainsi que le double tap central. Des réglages différents peuvent être créés pour des applications spécifiques.

01F4000003846964-photo-arc-touch-mouse-pilotes-intellipoint-configuration-des-boutons.jpg


La molette tactile dispose quant à elle de son propre onglet. On pourra y paramétrer la vitesse de défilement, activer ou désactiver le défilement à impulsion ainsi que les raccourcis Page Up/Page down, et gérer l'accélération du défilement ou encore le retour par vibration (que l'on peut heureusement désactiver pour la paix de l'esprit !)

01F4000003846966-photo-arc-touch-mouse-pilotes-intellipoint-configuration-de-la-molette-tactile.jpg


Des réglages assez fins, donc, mais on regrettera la traduction peu claire de certains intitulés (le défilement par impulsion est une option qui se nomme... « raccourci » !) et l'impossibilité de personnaliser l'action des deux « tap » haut et bas, par exemple pour les affecter aux fonctions « suivant » et « précédent » du navigateur.

Technologies

0096000001593780-photo-logo-microsoft-bluetrack-technology.jpg
L'ARC Touch Mouse utilise la technologie Bluetrack, censée permettre un usage tout terrain sur n'importe quel type de surface... à part le verre. Franchement, on lui demande surtout de fonctionner sur un bureau ou un tapis de souris, ce qu'elle fait très bien. La précision donne satisfaction, mais ce n'est certainement pas une souris pour power user (inutile de chercher une modification des DPI à la volée ou autres joyeusetés du genre...)

Quid du sans fil ? Pas de Bluetooth mais un dongle USB, le même qui accompagne l'ARC Keyboard. Niveau alimentation, ce sont deux piles LR6 qu'il faudra loger dans la souris. À noter que, comme sur l'ARC Mouse originale, le dessous de la souris est aimanté, ce qui permet d'y fixer le dongle lorsqu'on ne l'utilise pas.

Notre avis :

L'ARC Touch Mouse nous plongeait dans le doute lorsque Microsoft la dévoilait, et on reste un peu perplexe devant cette souris. Le design est original et plutôt bien pensé, mais le côté tactile complètement sous-exploité (et bruyant !). En outre, la souris ne corrige aucun des défauts de sa grande sœur : toujours pas de molette latérale, pas de Bluetooth, et on perd même un bouton latéral, alors qu'on déplorait l'absence d'un second ! Un périphérique plutôt classe et agréable à utiliser, mais pas indispensable.

Microsoft ARC Touch Mouse

5

Les plus

  • Design ingénieux
  • Prise en main agréable
  • Pilotes logiciels assez complets

Les moins

  • Pas de Bluetooth
  • Fonctionnalités limitées (boutons, tactile)
  • Retour haptique trop bruyant

0

Ergonomie8

Fonctionnalités6

Précision7

Rapport qualité/prix7


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
molotofmezcal
Concernant le capteur ‘bluetrack’, il faut quand même reconnaître qu’il est assez performant par rapport à d’autres souris d’autres marques .<br /> J’ai eu d’innombrables souris , et c’est le système le plus performant sur mes bureaux blanc et lisses, sans tapis de souris.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page