Test Antec Soundscience Rockus 3D : un nouveau venu bien en vue

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
11 juillet 2011 à 15h00
0
6

Antec Soundscience Rockus 3D

Déjà concurrents dans le monde des alimentations pour PC, Antec et Corsair le sont maintenant du côté de l'audio. Le célèbre fabricant de boîtiers a effectivement choisi d'investir lui aussi le domaine des enceintes avec un kit 2.1 résolument haut de gamme que l'on est bien obligé de mettre en frontal avec le SP2500 annoncé par Corsair quelques semaines plus tôt. Une opposition de poids lourds qui réserve quelques surprises... et quelques erreurs de jeunesse aussi.

0190000004426292-photo-antec-soundscience-rockus-3d.jpg

Antec Soundscience Rockus 3D


Présentation du kit

Antec Soundscience Rockus 3D
Ensemble d'enceintes 2.1
AlimentationInterne
Garantie constructeur2 ans
Entrée / sortie (casque)2 (Stéréo) / 0
TélécommandeOui, filaire
Réponse en fréquence10 Hz - 20 kHz
Puissance satellites2x25 W RMS
Taille satellites145x119x160 mm
Puissance caisson100 W RMS
Taille caisson351x196x269 mm
Pour son premier essai en matière de kits d'enceintes, Antec décide de faire dans le classique - avec un ensemble 2.1 - ainsi que dans le qualitatif puisque son produit flirte avec les 200 euros. Au sortir du carton, nous ne sommes donc pas vraiment surpris de retrouver des satellites respirant le travail bien fait. Il faut d'abord reconnaître un joli travail en matière de design : entièrement en aluminium anodisé, les deux enceintes devraient trouver une place de choix sur votre bureau. Elles sont de bonne taille (145x119x160 mm) et arborent un driver de 2,5 pouces qui inspire une certaine confiance alors que les câbles de connexion sont impressionnants : nous avons rarement vu aussi épais sur des kits à destination de nos PC.

Du côté du caisson de basses, ce n'est pas tout à fait le même son de cloche et alors que nous avons encore en mémoire l'énorme subwoofer du Corsair SP2500, celui du Rockus 3D fait pâle figure. Ses dimensions sont correctes (351x196x269 mm), mais l'orientation haut de gamme du produit nous laissait imaginer quelque chose d'encore plus costaud. Du coup, il faut se contenter d'un woofer de 15,2 cm quand le SP2500 dépasse les 20 cm ! Pour compenser, Antec parle de l'intégration d'une technologie dite de « radiateur passif » destinée à reproduire des basses plus profondes alors que la résonance interne doit permettre de sortir des « basses multidirectionnelles » si l'on en croit le constructeur.

0258000004426330-photo-antec-soundscience-rockus-3d.jpg

Les technologies mises en place sur le caisson sont plus convaincantes que le mode 3D imaginé par Antec

Il est bon de noter que le caisson de basses fait - comme souvent - office de centrale de branchement. Des câbles RCA partent donc des deux satellites pour se connecter à un caisson qui offre une entrée auxiliaire (mini-jack) et une entrée numérique optique. Une télécommande est également de la partie : si celle-ci permet un réglage du volume tout en finesse, elle est filaire, n'offre pas de réglage des basses / aigus et ne propose aucune prise casque. Le seul réglage de tonalité du Rockus 3D se trouve sur le caisson : il s'agit d'un bête interrupteur trois positions qui ne correspond évidemment pas à notre définition d'un produit haut de gamme.



Antec et son Rockus 3D dans la pratique

Doté de fonctionnalités et d'un prix qui le placent dans le haut du panier, le Soundscience Rockus 3D d'Antec justifie-t-il son positionnement ?

En musique

Afin de convaincre les mélomanes, Antec a imaginé un mode « music » que l'on active depuis la petite télécommande filaire. Sur le papier, ce mode doit permettre « d'équilibrer les aigus, les médiums et les graves afin de reproduire clairement tous les types de musique ». En pratique, le résultat est tout à fait à la hauteur et il s'avère vraiment difficile de prendre le Rockus 3D en défaut à ce niveau. Les satellites sont particulièrement à leur aise dès lors qu'il est question de reproduire les fréquences les plus élevées du spectre, mais - plus surprenant - ils ne semblent pas non plus avoir de difficulté particulière dans la restitution des médiums (sur le Tom's Diner de Suzanne Vega par exemple)... Le plus intéressant à ce niveau est sans doute de les comparer au fabuleux Focal XS : un cran en dessous, ils n'ont toutefois pas à rougir et soutiennent parfaitement la montée en volume.

00C8000004426370-photo-future-sound-of-london.jpg
00C8000004426372-photo-morcheeba.jpg
00C8000004426374-photo-u2.jpg

De son côté, le caisson de basses n'est pas en reste, même si les adeptes de son puissant ne pourront s'empêcher de lui préférer celui du Corsair SP2500. Puisque la comparaison est inévitable, on pourra cependant reconnaître une légère supériorité du Rockus 3D dans la « chaleur » du son, mais le Corsair reprend nettement le dessus dès lors que l'on pousse un tout petit peu le volume : les distorsions apparaissent nettement plus vite sur le Rockus 3D. S'il faut vraiment faire une distinction, nous dirons que pour une écoute plus « musicale », des instrumentalisations plus acoustiques, les deux caissons - et plus largement les deux kits - font jeu égal, mais le SP2500 remporte la palme quand il est question de sons plus rock (War de U2), de sonorisations plus électroniques (l'ambient de Future Sound Of London ou le trip-hop de Morcheeba).

00C8000004426368-photo-antec-soundscience-rockus-3d.jpg
Nous avons toutefois un reproche à faire à Antec car même en plaçant le réglage du caisson sur « 1 », les basses restent légèrement présentes : nous regrettons qu'il ne soit donc jamais possible de n'utiliser que les satellites, même pour des écoutes bien spécifiques.

Films et jeux vidéo

Si un kit 2.1 n'est évidemment pas la solution la plus évidente dès lors qu'il est question de home cinema, Antec a plusieurs atouts dans sa manche. Ainsi, en plus de nous proposer un kit résolument haut de gamme, le constructeur a imaginé un système de basses multidirectionnelles destinées à plonger davantage le spectateur dans les scènes les plus explosives alors qu'un mode « 3D » peut être sélectionné depuis la télécommande. Nous n'avons pas grand-chose à dire sur l'efficacité de la première technique signée Antec. Sur les différents tests que nous avons pu faire en utilisant des films tels que Twister, Final Destination 2 ou bien encore Le Seigneur des Anneaux, il nous faut reconnaître une explosivité stupéfiante compte tenu de la modeste taille du caisson !

04426376-photo-destination-finale-2.jpg

Les satellites ne sont toutefois pas en reste et dès lors que l'on se penche sur des scènes plus intimistes, des passages plus subtils, le Rockus 3D est encore à son aise... À condition justement de désactiver ce fichu mode « 3D ». Il s'agit peut-être d'une affaire de goûts, mais nous n'avons effectivement jamais été convaincus par la spatialisation qui découle de ce mode tout à fait artificiel. Lors de séquences « posées », l'image stéréo sans cet artifice est autrement plus intéressante que ce placement très imprécis dans l'espace. Un placement « 5.1 » qui n'est guère plus satisfaisant dans les jeux pour lesquels il vaut encore mieux un bon effet 2.0 qu'un mauvais 5.1. En la matière, nous nous sommes limités à une poignée de titres (Battlefield : Bad Company 2, Call Of Duty : Black Ops, Splinter Cell : Conviction) et il est toujours possible de nous rétorquer que nous n'avons pas choisi les bons... Cela dit, sans ce mode « 3D », le Rockus 3D est un produit qui soutient presque la comparaison avec le Corsair SP2500 : ce ne sera pas suffisant pour certains, mais cela reste un chouette compliment.

Conclusion

Au final, pour son premier essai dans le domaine du son sur PC, Antec réalise une jolie performance. Son Rockus 3D est un produit homogène qui ne devrait pas décevoir ses acquéreurs... à condition que ces derniers évitent de le comparer au SP2500. En effet, le kit Corsair est à chaque fois au moins équivalent au produit Antec. Plus puissant, plus équilibré et plus complet côté réglages, le SP2500 est en plus un peu moins cher que le Rockus !

Alors que son mode 3D est loin d'être inoubliable, Antec ne permet qu'un réglage sur trois positions des graves et fait tout bonnement l'impasse sur la sortie casque. Reste qu'il est à l'aise face à tous les types de compositions et que la puissance délivrée n'a d'égale que son excellente tenue. Antec qui ne compte pas en rester à cet unique produit devrait logiquement apprendre de ses quelques erreurs... Nous sommes impatients de voir le résultat !

Antec Soundscience Rockus 3D

6

Les plus

  • Très bon rendu général
  • Une puissance bien maîtrisée
  • Design travaillé des satellites

Les moins

  • Pas de prise casque ?!
  • Réglages / télécommande à revoir
  • Effet 3D peu convaincant
  • Prix relativement élevé

0

Qualité sonore8

Puissance9

Design8

Fonctionnalités7



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top