Philips 272P4 : 27 pouces IPS en 2560 x 1440 pixels

Aurélien Audy
22 mai 2013 à 18h08
0
La note de la rédac

Philips 272P4


Bien qu'adressée aux professionnels, la gamme P-Line de Philips a bien souvent de quoi attiser les convoitises du grand public. Dalles mates, ergonomies poussées ou encore consommations électriques restreintes sont les trois grands axes des moniteurs Brilliance orientés business. Et quand ces critères s'appliquent à un écran de 27 pouces en 2 560 x 1 440 pixels, ça nous donne forcément envie de le tester chez Clubic ! Une nouvelle référence pour le graphisme ou la productivité ?

01C2000005988810-photo-philips-272p4.jpg
Le Brilliance 272P4 (272P4QPJKEB/00 pour être précis)


Présentation de l'écran



00FA000005984718-photo-philips-272p4-dos.jpg
Philips architecture son écran autour d'une dalle PLS, une technologie de type IPS en moins coûteuse mise au point par Samsung. Elle est supposée offrir de larges angles de vision, sans compromis sur le taux de contraste ou la réactivité. Cette dalle parfaitement mate mesure 27 pouces de diagonale (68,6 cm) et affiche 2 560 x 1 440 pixels (ratio de 16/9), avec un échantillonnage des couleurs sur 8 bits. Cela nous amène à une taille de pixel (pitch) de 0,233 mm, ou considéré en rapport à la taille de l'écran, à une résolution de 109 ppp. A titre indicatif pour se rendre compte de la finesse d'affichage, pareil pitch sur un écran en 1 920 x 1 080 pixels donnerait une diagonale de 20,2 pouces...

Le 272P4 intègre une webcam de 2 MPix avec double micros et indicateur LED, des haut-parleurs de 2 x 2 W, un hub de 3 USB 3.0, deux capteurs PowerSensor (détecteur de présence adaptant la luminosité de l'écran) et un vrai interrupteur d'alimentation physique. La connectique audio/vidéo comporte une sortie casque mini jack, un DVI-D Dual Link, deux HDMI et deux DisplayPort. Pour cette dernière interface, l'écran dispose d'un port en entrée, un autre en sortie, la version 1.2a étant compatible avec le « daisy chaining », c'est-à-dire la possibilité de chaîner plusieurs moniteurs en cascade. Le nombre d'écrans dépend du chipset graphique en amont, mais aussi de la résolution des écrans.

00C8000005984720-photo-philips-272p4-d-tails.jpg
00C8000005984710-photo-philips-272p4-connectique.jpg
00C8000005984712-photo-philips-272p4-connectique2.jpg

La webcam, les capteurs PowerSensor, la sortie casque, l'interrupteur marche/arrêt, le hub USB 3.0 et la connectique A/V


00C8000005990962-photo-webcam-philips.jpg
Avant d'aller plus loin, précisons que la webcam n'a pas voulu fonctionner sur notre modèle de test. Au mieux, la LED d'activité s'est allumée, mais jamais d'image.

Maintenant, le principal souci des gammes P-Line, c'est que les designs étaient bien souvent quelconques. Là, il faut reconnaître que Philips a concédé des efforts. Les carénages gris habituels ont ainsi été remplacés par un plastique noir avec une texture striée imitant l'aluminium brossé. La finition est propre. Et on retrouve bien sûr l'ergonomie aux petits oignons des modèles professionnels : pied réglable en hauteur (sur 15 cm) avec orifice passe-câbles, rotation du socle, inclinaison et pivot de la dalle à 90° (attention sur un 27 pouces c'est impressionnant). Le moniteur peut être fixé au mur (montage VESA 100 x 100 mm).

01F4000005984722-photo-philips-272p4-ergo.jpg


Philips table sur un taux de contraste de 1 000 : 1. Après mesure par notre sonde LaCie, nous trouvons des résultats un peu inférieurs mais somme toute très convenables. Par défaut, la luminosité est réglée au maximum : le rendu est bien trop intense pour un usage bureautique ou graphisme (à moins de travailler dans un environnement extrêmement lumineux). Le point blanc est relevé à 310,5 cd/m² avec un point noir à 0,35 cd/m², ce qui revient à un taux de 887 : 1. Calibré, l'écran maintient un taux de contraste consistant à 834 : 1, avec un point blanc à 141,8 cd/m² et un point noir à 0,17 cd/m².

05984716-photo-philips-272p4-contraste.jpg

Taux de contraste mesurés


Quelques mots sur l'OSD



Le menu « On Screen Display » ne change pas par rapport à ce que Philips proposait déjà sur le 241P4. On retrouve donc une interface quasi monochrome découpée en deux volets, avec à gauche les entrées et à droite les valeurs. La navigation se fait là aussi par des touches tactiles en façade, qui ne sont malheureusement pas rétroéclairées : avec des symboles gris sur fond noir, autant dire qu'il faudra tâtonner ou rallumer la lumière pour effectuer des réglages dans une pièce sombre.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top