Eizo ColorEdge : nouveaux moniteurs pour photographes et graphistes amateurs

31 octobre 2012 à 17h35
0
Eizo a annoncé hier le renouvellement de sa gamme de moniteurs ColorEdge, qui s'élargit et s'ouvre aux créatifs aux budgets plus réduits, ciblant jusqu'aux amateurs éclairés.

La gamme ColorEdge n'était jusqu'à présent constituée que d'une seule sous-famille, destinée aux professionnels de la création, photographes, infographistes et assimilés, pour lesquels la colorimétrie est critique. Mais cette année le fabricant japonais inaugure deux autres sous-familles destinées aux particuliers.

Tous les modèles bénéficient quoi qu'il en soit d'une calibration matérielle en usine, comprenant tout particulièrement un ajustement des courbes gamma, ainsi que d'une uniformité de la luminosité garantie.

0190000005492459-photo-eizo-coloredge-cg246.jpg

ColorEdge CG246 et CG276



Les CG246 et CG276 sont les dignes héritiers des précédents ColorEdge destinés aux professionnels. Ils embarquent leurs propres sondes escamotables, qui assurent une calibration matérielle de manière autonome, même ordinateur éteint, potentiellement programmée tous les week-end par exemple.

Une nouvelle innovation assure la stabilisation de la luminosité et de la colorimétrie au bout de 7 minutes, contre 30 précédemment. Le hub USB bénéficie désormais de deux ports montants, ce qui permet de coupler le clavier, la souris et d'autres périphériques au changement de source (DisplayPort, DVI ou HDMI).

On retrouve par ailleurs la reproduction de 97% de l'espace colorimétrique Adobe RGB, l'affichage simultané d'un milliard de couleurs au moyen de l'entrée DisplayPort et d'une dalle 10 bits (1024 niveaux par couleur au lieu de 256). Le modèle de 24 pouces, le CG246, affiche toujours une définition WUXGA (1920 x 1200 pixels) et donc un ratio 16:10, et celui de 27 pouces, le CG276, une définition WQHD (2560 x 1440 pixels) et donc un ratio 16:9.

Les moniteurs Eizo ColorEdge CG246 et CG276 seront commercialisés en France au quatrième trimestre, pour respectivement 2000 et 2300 euros.

ColorEdge CX240 et CX270



Les tout nouveaux CX240 et CX270 sont des variantes légèrement allégées des deux modèles susmentionnés. Ils s'adressent aux professionnels aux budgets plus serrés, et en particulier aux indépendants.

Ils partagent la totalité de leur fiche technique avec les CG246 et CG276, si ce n'est qu'ils troquent leur sonde de calibration pour une sonde de correction. Celle-ci ne permet pas de profiler l'écran, cette tâche est ici confiée à une sonde conventionnelle, mais elle permet de maintenir le rendu au fil du temps et du vieillissement de l'écran.

Les Eizo ColorEdge CX240 et CX270 seront eux aussi lancés d'ici la fin de l'année, pour respectivement 1500 et 2000 euros.

0190000005492461-photo-eizo-coloredge-cx240.jpg

ColorEdge CS230



Eizo lance enfin le CS230, destiné aux particuliers, amateurs exigeants de photographie, d'infographie ou assimilées. Ce modèle bénéficie lui aussi de la sonde de correction, d'un affichage 10 bits et globalement de l'ensemble des spécificités de la gamme ColorEdge, si ce n'est qu'il s'en tient à l'espace colorimétrique sRGB. Sa dalle IPS est en outre un peu plus petite, puisqu'elle mesure 23 pouces, et elle affiche une définition Full HD (1920 x 1080 pixels), donc un ratio 16:9.

Le Eizo ColorEdge CS230 sera commercialisé au dernier trimestre pour environ 800 euros.

0190000005492463-photo-eizo-coloredge-cs230.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté
scroll top