HP dévoile trois moniteurs, dont un autoalimenté en USB

04 janvier 2012 à 14h01
0
012C000004854238-photo-hp-l2311c.jpg
A quelques jours de l'ouverture du CES, les annonces pré-salon se multiplient : aujourd'hui, c'est au tour d'HP d'anticiper sa présence à Las Vegas en dévoilant le L2311c, un moniteur docking LED doté d'une connectique USB 3.0 et d'autres caractéristiques ambitieuses. Deux moniteurs LED plus traditionnels sont également de la partie.

Le L2311c se propose ainsi de délivrer, une fois branché sur un port USB 3.0 - où, à défaut, USB 2.0 - une image Full HD de 23 pouces complétée par un hub USB 4 ports - 2 USB 2.0 et 2 USB 3.0 -un port Ethernet, ainsi qu'une webcam dotée d'un capteur de 720p. Autoalimenté en USB, cet écran a pour principal objectif de proposer un affichage d'appoint de qualité aux utilisateurs d'un ordinateur portable. Sa disponibilité est prévue pour février 2012, au prix de 319 dollars.

Toujours du côté des écrans, HP en a profité pour annoncer deux nouveaux moniteurs à rétroéclairage LED, les LV1911 et LV2011. Respectivement de 18,5 et 20 pouces de diagonale, ces deux écrans proposent des résolutions de 1366 x 768 et 1600 x 900 pixels, un contraste de 3 000 000 :1 en mode dynamique, un temps de réponse de 5 ms et une connectique VGA. Des moniteurs d'entrée de gamme qui seront disponibles en mars pour 125 dollars le modèle 18,5 pouces, et 135 dollars le modèle 20 pouces.

01F4000004854240-photo-lv1911.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Coincés à la maison ? Voilà 10 films à (re)voir absolument en streaming
Qu'est-ce qu'un malware et comment s'en protéger ?
Test Roccat Elo Air 7.1 : un casque complet, qui oublie pourtant l'essentiel
Sonde Galileo : en route pour Jupiter
Boston Dynamics va vendre des bras pour Spot, son chien robot, dès l'an prochain
Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie
La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
scroll top