Pénurie de composants : pourquoi il y a de l'espoir (et déjà du mieux)

13 janvier 2022 à 17h30
34
Puce informatique © Pixabay
© PX Here

La crise des composants électroniques connaît un nouveau rebondissement et laisse entrevoir quelques lueurs d’espoir dans l’avenir du marché informatique.

La pénurie de matériel informatique qui affecte les puces, smartphones et autres pièces électroniques est loin d’être terminée. Bien que les fonderies aient mis les bouchées doubles en 2021, en augmentant leurs capacités de production, leurs produits ne seront disponibles sur le marché qu’en 2023. Toutefois, la baisse de demande de certains composants d’ordinateurs de bureau et portables pourrait atténuer partiellement ce manque.

Une pénurie qui perdure

La pandémie de COVID-19 a bel et bien bouleversé le secteur de l’électronique, entraînant une crise économique sans précédent. Depuis que les conditions sanitaires obligent les entreprises à passer partiellement ou totalement en télétravail, la demande en matériel informatique a explosé. Résultat : puces, cartes graphiques , processeurs et autres composants primordiaux pour ce marché sont touchés par une pénurie depuis 2020.

Jusqu'à présent, un bon nombre de composants manquent encore à l’appel. Parmi les produits les plus touchés par cette crise, figurent les disques SSD PCIe 3.0 d’entrée de gamme, les derniers processeurs Intel Core Alder Lake de 12e génération ainsi que d’autres pièces informatiques récentes. Tous ces composants ont aujourd’hui un délai de livraison compris entre 8 et 12 semaines.

La situation est encore plus critique du côté des composants pour smartphone. Le processeur mobile SoC 4G, la puces LAN et la nouvelle génération d’écrans DDIC OLED notamment ont un délai de livraison allant jusqu’à 40 semaines. Ce manque réduirait les ventes des produits mobiles de 13 %.

Une lueur d’espoir se profile

L’horizon s’éclaircit enfin pour cette pénurie. En effet, depuis novembre 2021, le manque de pièces nécessaires aux ordinateurs a nettement diminué. Ce phénomène a permis aux ODM (Original Design Manufacturer) d'accroître leurs ventes de PC en fin d’année. Encore mieux, cette demande devrait encore diminuer au premier trimestre 2022, ce qui entraînerait une baisse éventuelle de 5,1 % de livraisons d’ordinateurs portables , selon le média Trendforce.

Autre bonne nouvelle, l'approvisionnement en puces commence doucement à se stabiliser. Néanmoins, la répartition inégale des ressources dans le secteur de l’électronique reste l’une des causes principales de la restriction de l'approvisionnement en ordinateurs. 

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
34
26
Salva
Tous ça, c’est une pénurie organisée, faut arrêter, ils savaient très bien qu’à la relance économique il allait manquer des composants, le process est rodé depuis des années
tehtwig
Pénurie organisée par qui ?<br /> C’est quoi l’intérêt pour une entreprise de ne pas pouvoir vendre à l’ensemble de ses clients potentiels ?
Kratof_Muller
La limitation de l’offre permet une hausse des prix sur des chaines de productions déjà bien rentabilisées, il n’est dès lors pas intéressant de vendre plus si l’on peut vendre moins et gagner pareil ou plus.<br /> Il n’y a qu à suivre l augmentation des titres de Nvidia et Amd au cours des derniers 24 mois pour s’en rendre compte.<br /> 1000 euros de titres Nvidia en novembre 2019 se vendaient 4200 euros en novembre 2021.<br /> Cette crise a bel et bien été une aubaine pour la clef de voute et je ne serai pas étonné que dans quelques années, nous découvrions que des ententes ont été formulées entre concepteurs de puces, fondeurs, assembleurs et distributeurs, comme cela fut le cas pour la ram quelques années en arrière ; la ficelle est bien trop grosse.
idhem59
La fameuse pénurie organisée par des entreprises heureuses de ne rien pouvoir vendre… Faut arrêter les bêtises deux minutes.<br /> Le process a beau être rodé il faut mettre les choses dans leur contexte. La demande en semi-conducteurs explose, et on ne construit pas des usines et du personnel hautement qualifié pour y travailler en 6 mois. D’ailleurs tout ça a été anticipé, ça fait des années déjà que les principaux fondeurs sont sur des projets d’augmentation de capacité. Sauf que les besoins augmentent plus vite qu’on construit des usines.<br /> Venez bosser avec moi dans le milieu du réseau et venez voir pleurer des énormes boites comme Cisco, Aruba, ou Juniper par exemple qui s’assoient sur des dizaines ou centaines de millions à cause de projets annulés faute de composants pour produire leurs équipements réseau. Vachement voulue et organisée cette situation.
stbx00
La réalité est un peu différente. Les prix ultra élevés des cartes graphiques par exemple ne sont pas uniquement liés aux pénuries de composants mais à l’utilisation de ces cartes pour le minage.<br /> Si on pouvait craindre une vraie flambée des tarifs (comme ça avait été le cas pour les RAM il y a quelques années effectivement) ce n’est pas le cas ici. La concurrence continue de fonctionner et globalement les fabricants n’ont pas d’intérêt à produire moins car les ventes perdues ne s’équilibrent pas avec d’éventuelles hausses tarifaires.<br /> Qu’il puisse y avoir des profiteurs c’est évident mais que tous les processus industriels se soient entendus je n’y crois pas trop…
pecore
Oui, je n’aime pas crier au complot en général mais comme tu dis, il y a des éléments assez louches dans cette situation. Il y a sans doute une vraie pénurie de composant à la base mais, l’occasion faisant le larron, cette pénurie a probablement été amplifiée bien au delà de ce qu’elle est réellement. Maintenant l’économie mondiale commence à yoyoter de la touffe et les taux d’intérêt à remonter et là, miracle, les choses se mettent à aller mieux. Heureuse coïncidence, dis donc.
jaceneliot
T’as des preuves de ce que tu dis ? Arrêtez de voir des complots partout. Certes ils en profitent pour faire plus d’argent par pièce pour compenser les quantités, mais les producteurs ont plutôt avantage à vendre de grands stocks. Non il y a de vraies pénuries du à l’inertie énorme de cette industrie, et des chamboulements imprévisibles sur l’offre ET la demande ces deux-trois dernières années. Je veux pas être méchant ou insultant, mais on voit clairement que tu maîtrise pas ton sujet.
Voigt-Kampf
Je me réfère à ce que j’ai pu dire, il n’y a pas si longtemps, (novembre 2021), sur les discours faciles «&nbsp;anti-complotistes&nbsp;» (avec des liens parfaitement vérifiable, vous verrez) :<br /> Commentaires : Pénurie de DDR5 ? Parlons DDR6 avec Samsung Débat sur l'actu<br /> On a quand même le droit de donner son avis sans se faire traiter de complotiste ? <br /> Non parce que ce que tu énonces («&nbsp;aucun intérêt&nbsp;») est largement contredit par des infos telles que celles-ci : <br /> Le but d’une entreprise n’est pas de vendre un max de produits mais de faire du profit. La quantité n’est pas la finalité mais le moyen.<br /> Je me re-cite : la finalité d’une entreprise n’est pas de faire de la quantité mais du profit.<br /> P.S. : je ne veux pas être méchant ou insultant <br /> P.S. 2. : Pas là pour dire qu’il y a entente ou non, juste que cette chasse aux «&nbsp;complotistes&nbsp;» devient fatigante à la longue surtout quand ceux qui l’invoquent ne se rendent pas compte qu’ils n’ont pas beaucoup réfléchi sur la question…
jeanlain
Bravo, t’as prouvé qu’Amd et Nvidia ont fait de superbes années. Chapeau.<br /> Maintenant tu m’expliques en quoi ça prouve quoique ce soit à propos d’une entente, ou que ça justifie de débarquer pour dire «&nbsp;hey,surtout, interdiction de venir attaquer les complotistes, j’ai déjà répondu y’a 2 mois avec un argument foireux&nbsp;» ?
Voigt-Kampf
Bah, bravo ?<br /> P.S. : mes liens ne citaient pas nVidia, mais c’est pas grave (mais ça prouve que certains aiment «&nbsp;basher&nbsp;» et exiger des autres sans rien en retour).<br /> Puisque tu as la flemme, je remets les liens :<br /> 01net<br /> AMD double son chiffre d’affaires et triple ses bénéfices en pleine pénurie...<br /> Des chiffres qui s’envolent, des technologies qui séduisent tous les secteurs, des technologies de pointe livrées dans les temps&nbsp;: le moral (et le compte bancaire) d’AMD sont au beau fixe.<br /> Electroniques – 22 Oct 21<br /> Intel annonce ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2021<br /> Encore un excellent trimestre pour Intel avec un revenu GAAP de 19,2Md$ et un revenu non-GAAP de 18,1Md$ (+5% par rapport à l’année dernière pour les deux). Très...<br /> Et si tu ne sais pas quoi en tirer, je te réponds volontiers : les entreprises n’ont rien perdu de ladite «&nbsp;pénurie&nbsp;», au contraire. Donc les commentaires du style «&nbsp;gnagnagna y z’ont aucun intérêt puisqu’ils vendent pas (beaucoup)&nbsp;» c’est plus que trompeur. Il te faut quoi de plus mon enfant ? Moi je n’ai rien à gagner d’avoir raison ou tort.<br /> J’attend des liens que lesdites entreprises ont «&nbsp;souffert&nbsp;» de ladite pénurie. C’est quand même incroyable que quand bien même on poste avec des «&nbsp;sources sources sources&nbsp;», il faut toujours qu’il y en a qui se la ramène avec un ton condescendant (je dirai même complètement débile) et un texte vide de tout. C’est même plus être gonflé, c’est être en dehors de tout surréalisme imaginé. Mais c’est vrai, tu me diras, 01net cédé z’affreucomplotiste bouuuuuuuuuuuuuuhhh…<br /> Et demain, ça va traiter les autres de faire du déni de réalité…<br /> Comme dirait l’autre, monde de m***…
dFxed
@Voigt-Kampf J’avoue, je ne comprends pas bien votre point de vue. La croissance d’AMD ralentie, alors qu’on a deux nouvelles consoles qui sont sorties avec uniquement ses chipsets graphiques, et celle de Intel fait +5%. Rien d’extraordinaire, ni de quoi montrer cette évidence que vous êtes sensé pointer du doigt.<br /> Pour rappel, une des mécanique du complotisme provient d’un cheminement de pensée qui consiste à trouver des arguments pour étayer une conclusion pre-etablie.<br /> Le raisonnement logique normal, cherchant des preuves pour en déduire une conclusion.<br /> Niveau condescendance, relisez vous, c’est la poêle qui se moque du poêlon.
Roro747
Moi je suis assez d’accord avec Voigt-Kampf. On vend 3x plus avec des marges 2x plus grandes mais on crie al a pénurie car on ne peut pas miraculeusement faire face a une demande 5x plus élevé… Au final, grosse quenelle pour le con-somateur qui lui se fait exploser le porte-monnaie…<br /> Moi ce que je constate c’est que Apple lui ne connait n’y la crise, n’y la pénurie…mais c’est bien connu, les usines Apple sont sur Mars…lol<br /> Ps: Et merci a ceux qui ne sont pas juste la a vomir un commentaire juste pour défoncer les arguments de son voisin qu’il ne partage pas hein… C’est quand meme plus sympa de pas passer pour un gros con du web et respecter les autres
pecore
dFxed:<br /> Pour rappel, une des mécanique du complotisme provient d’un cheminement de pensée qui consiste à trouver des arguments pour étayer une conclusion pre-etablie.<br /> Le raisonnement logique normal, cherchant des preuves pour en déduire une conclusion.<br /> Tout à fait, ou comme l’écrivait Conan Doyle : «&nbsp;C’est une erreur capitale que de bâtir des théories tant qu’on n’a pas de données. Insensiblement, on se met à torturer les faits pour les faire cadrer avec les théories, au lieu d’adapter les théories aux faits.&nbsp;»<br /> Malheureusement dans certains cas on sait que les preuves seront quasi-impossibles à obtenir tant les intérêts en jeu sont immenses et les acteurs puissants. Et même si quelqu’un obtenait ces preuves, elles seraient immédiatement contrées par une avalanche de contres-preuves. On sait que c’est peine perdue, surtout lorsque tout ce que l’on a pour enquêter c’est notre connexion internet. Pour beaucoup de gros scandales, seul un lanceur d’alerte bien placé dans l’organisme incriminé, muni de nombreux documents confidentiels, a pu faire éclater la vérité et cela n’arrive pas si souvent.<br /> Alors que reste il aux gens, à part leur logique et leur capacité d’analyse, pour trouver un sens à des choses qui leurs semblent anormales ? Je ne dis pas qu’il n’y en a pas beaucoup qui s’emballent ou laissent libre cours à leur parano et qu’encore plus se trompent, tout simplement. Mais il est dans la nature humaine de chercher des explications aux choses et parfois, de les trouver.
vVDB
A partir du moment qu’un secret est partagé par deux personnes, il y en a une de trop.<br /> L’ensemble de l’industrie serait de mèche !<br /> Arrêtez ces clowneries…<br /> Aujourd’hui divulguer le ‹&nbsp;secret&nbsp;› d’un comportement illicite rapporte beaucoup et c’est très bien.
MisterG55
eh bin, si on n’a même plus le droit d’être parano…
raymondp
Du calme !<br /> Mais ce n’est pas parce que ces entreprises ont fait d’excellents résultats qu’elles ont organisé la pénurie.<br /> D’ailleurs, AMD a doublé son chiffre d’affaires et triplé son bénéfice, mais il faut voir d’où ils partent. Ils ont eu pas mal d’années de vaches maigres jusqu’ en 2018 je dirai, avec beaucoup d’années à perte ou à très petits bénéfices, alors qu’ils vendaient les GPU pour toutes les consoles, donc tripler ça parait énorme c’est peut-être quand même en-dessous en ratio de ce que font nvidia et IBM.<br /> Et puis bon, il y a une grosse demande du marché, AMD et les autres ont sorti de très bons produits, Intel s’est enfin sorti les doigts du c. pour faire des produits enfin nouveaux et pas juste de la cosmétique, il est normal qu’ils fassent pleins de bénéfs, après c’est la loi du marché. Comme aurait pu dire Coluche, si ça se vend à ce prix là, c’est qu’il y a des gens qui achètent ! malheureusement, c’est souvent des mineurs qui font du bitcoin, de la monnaie de singe pour payer des traffics illégaux…
kast_or
Si lors d’une pénurie les prix font X2, à quels prix retombent les produits lorsque la pénurie est passée ? J imagine qu’ils ne reviennent jamais à leur prix d’origine car tout le monde s’est «&nbsp;habitué&nbsp;».<br /> Avons nous des exemples dans l histoire pour savoir comment les prix de comportent ?
Voigt-Kampf
raymondp:<br /> Du calme !<br /> Mais ce n’est pas parce que ces entreprises ont fait d’excellents résultats qu’elles ont organisé la pénurie.<br /> Oui bon je ne réagissais pas à toi, tu viens d’arriver sur la page, faut voir la stupidité du message quand même, on est d’accord.<br /> On est d’accord que ça ne prouve pas qu’il y a entente, je l’ai même dit plus haut, mais que c’est largement suffisant et totalement légitime d’y avoir des doutes, et surtout, que ça n’excuse en rien les «&nbsp;anti-complotist warrior&nbsp;» d’éructer des réponses comme des zombis, avec le culot de demander des «&nbsp;sources sources sources&nbsp;» (et sinon ça leur arrivent de penser par eux-même ?) et qu’une fois qu’ils ont leurs sources, c’est de les balayer d’un revers de la main pour continuer à insulter gratuitement…<br /> Tu sais, et je suis d’accord avec le reste que tu dis, après le mieux pour invalider ma réflexion est de poster des liens qui montrent qu’ils n’ont pas autant gagné que ça, ça éliminerait la grande majorité des doutes. Mais non, les «&nbsp;anti-complotist warrior&nbsp;» (ou les anti «&nbsp;ce-que-tu-veux&nbsp;» d’ailleurs) n’ont jamais les mêmes exigences envers eux-même, que veux-tu…<br /> Je répète je n’en retire aucune gloire à vouloir avoir raison ou tort, moi j’aime bien la réflexion, les gens qui répondent proprement et sans insulter (comme tu viens de le faire) même si ça ne va pas «&nbsp;dans mon sens&nbsp;» (je répéterai une énième fois je ne cherche pas coute que coute à dire qu’il y a entente).<br /> Roro747:<br /> Ps: Et merci a ceux qui ne sont pas juste la a vomir un commentaire<br /> Ouais on en est rendu à là, obligé de remercier des réponses qui devraient être la norme au moins sur la forme…
dFxed
@Voigt-Kampf<br /> @pecore<br /> Ce qui pose problème avec le doute légitime que vous partagez, c’est qu’ensuite, sans argument concret, vous demandez à ce qu’on le réfute, et comme on ne peut pas ou veut pas, vous partez du principe qu’il est donc validé.<br /> Il me semble qu’il s’agit là encore d’un biais argumentatif. Car c’est à la personne qui émet les doutes de les étayer, et non pas a son interlocuteur, de les réfuter si ils ne sont pas fondés.<br /> Sur le fond, l’entente est possible bien que peu probable, car la pénurie ne provient pas des sociétés qui vendent le produit (qui sous-traitent la fabrication) mais des fondeurs et de leurs approvisionnements.<br /> Si l’augmentation vient du fondeur (en imaginant un surbooking de ses plans de production), alors les prix tarifs seraient relevés. Et j’ai l’impression que c’est ce qui arrive ici.
MattS32
Voigt-Kampf:<br /> les entreprises n’ont rien perdu de ladite « pénurie », au contraire.<br /> Quelques entreprises n’ont rien perdu. Pas les entreprises en général. Parce que les fondeurs ont priorisé certains de leurs gros clients. À côté de ça, tu as plein de boîtes plus ou moins grosses qui ont mis des lignes de production à l’arrêt parce qu’elles n’ont pas les composants nécessaires pour continuer.<br /> En outre, le fait que quelques entreprises fassent de très bons résultats n’infirme pas nécessairement l’existence réelle d’une pénurie. Si une année la production est de 100 et la demande de 95, il n’y a pas pénurie. Si l’année suivant la production est de 150 et la demande 300, il y a une très forte pénurie. Même si les entreprises impliquées font +50%… Car pénurie ne veut pas nécessairement dire chute de l’offre, ça veut dire demande très supérieure à l’offre. En l’occurrence c’est ce qui se passe sur le marché des composants électroniques «&nbsp;grand public&nbsp;» : il y a eu énormément de demandes suites aux confinements successifs, ce qui fait exploser les ventes tout en créant une situation de pénurie.<br /> On le voit bien sur le marché des consoles d’ailleurs. Là les prix sont fixes, donc on ne peut pas accuser Microsoft et Sony d’organiser la pénurie pour maximiser leurs bénéfices. Un an après leur lancement, les consoles sont toujours quasiment introuvables dans le commerce. Et pourtant, aussi bien les PS5 que les Xbox Series ont fait le meilleur démarrage de leur famille… Ça montre bien que c’est une pénurie provoquée par une demande exceptionnellement forte plus que par une offre exceptionnellement faible (même si ça a été le cas au début de la pénurie, il y a eu une période d’offre faible, à cause d’arrêts d’usines pour des raisons sanitaires et météorologiques, notamment la sécheresse à Taïwan et le froid exceptionnel à Austin).<br /> Roro747:<br /> Moi ce que je constate c’est que Apple lui ne connait n’y la crise, n’y la pénurie…mais c’est bien connu, les usines Apple sont sur Mars…lol<br /> Apple a une chaîne logistique plus simple que celle de beaucoup d’autres constructeurs, car elle limite la dépendance à des fournisseurs. Et elle est également un très gros client pour tous ses fournisseurs, ce qui lui permet de passer en priorité.<br /> Et malgré ça, Apple a bel et bien été touchée, même si ça a été de moindre ampleur que d’autres. Par exemple au lancement du dernier iPhone, il y a eu des délais de livraison comme il n’y en a jamais eu avec les modèles précédents. Et si tu veux un iMac 24", c’est 2 semaines de délai (ça parait peu dans le contexte actuel, mais chez Apple en temps normal tu as n’importe quel modèle livré chez toi en 3 jours), un Macbook Pro 14" c’est un mois, un 16" c’est un mois et demi… Et ça c’est pour les configs standard, dès que tu touches à un composant, tu prends encore 2 semaines ou un mois de délai supplémentaire (notamment si tu prends un CPU M1 Max au lieu de M1 Pro sur les 13", visiblement Apple ne peut pas livrer des machines avec ce CPU avant le mois de mars)… Le seuls Mac que tu peux avoir en 3 jours, c’est les anciens modèles qui sont en «&nbsp;fin de vie&nbsp;», les 13", les iMac 27" et les Mac Mini…
Emmanuel_Angulo
Je suis commercial Automobile et crois moi, pénurie organisée ou pas, ne rien pouvoir vendre et mettre en péril la pérennité de notre réseau de concessionnaires n’a pas de quoi nous rendre heureux du tout !<br /> Le complotisme ça va un moment, il faut aussi revenir un peu sur terre et constater les dégats considérable pour les emplois et l’économie.
dante0891
En vrai la pénurie est sommairement simple.<br /> Moins de commande, moins de production, usine à semi fermé pour les clauses sanitaires.<br /> D’un coup une surproduction que les fondeurs ne peuvent pas suivre (pas assez de chaines de production).<br /> Mais derrière vu que les entreprises ne veulent pas de stock et qui ont dû sans doute annuler quelques commandes, ben à la reprise c’est la cata.<br /> J’avais lu un article qui disait qu’un constructeur automobile (je crois que c’était Toyota) étaient peu impacter par ça, car l’entreprise avait toujours du stock sur les produits critiques. Ils avaient déjà eu dans le passé un problème d’appro qui avait mis à mal leurs productions, donc eux ont appris à leur dépend que le flux tendu n’était plus très bon et qu’avoir un minimum de stock était nécessaire.
max6
Ce que lis ici m’interpelle :<br /> d’un côté les tout complot qui voient dans la pénurie actuelle un énorme complot de tous les acteurs du hardware qui se seraient mis ensemble pour organiser une pénurie.<br /> De l’autre les anti complot qui voient dans la pénurie actuelle une suite de conjonctures ayant amené naturellement une pénurie ou les différentes marques seraient d’innocentes victimes des circonstances.<br /> Laissez-moi vous exprimer mon point de vue sans tous me taper dessus parce que je ne suis complètement d’accord ni avec les uns ni avec les autres.<br /> Pour remettre les choses en perspectives, cela fait presque 20 ans que les économistes expliquent à tout le monde que les stocks « c’est mauvais » parce que cela représente beaucoup d’argent immobilisé pour « rien ». Donc, grands comme petits, tout le monde à pris l’habitude de travailler en flux tendu et puisqu’il n’y a plus de stock il a aussi été facile de créer cet emballement des nouvelles versions toutes plus merveilleuse (10%) que la précédente Certain se souvienne du temps ou chaque nouveau processeur était remarquablement plus puissant que le précédent, mais il fallait attendre plus longtemps.<br /> Puis arrivent un certain nombres de soucis qui grippent cette belle chaîne. Pour les cartes graphiques il y en même eu deux : l’arrivée des crypto monnaies qui a fait grimper la demande et la pandémie qui réduit l’offre. Les effets sont arrivés peu à peu puisque tout le monde a été touché.<br /> Le problème se situe autant chez les producteurs de matière première, (souvent des pays peu riche ayant besoin de beaucoup de main d’œuvre humaine pour extraire les minerais et qui se sont trouvés rapidement en incapacités d’expédier les quantités demandées) que chez les producteurs de produits fini dont les usines se sont mises à tourner au ralenti (soit parce que le personnel qualifié s’est mis à manquer, soit à cause de confinements répétés).<br /> Là-dessus la manière dont la Chine a décidé de résoudre le problème en confinant à la moindre alerte (pas de politique ici je m’en fous juste des faits) a créé un gigantesque embouteillage et une foire d’empoigne à coup de millions sur tout le transport maritime que le bateau échoué dans le canal de Suez avait déjà commencé à créer. D’où des problèmes d’approvisionnement en cascade avec des produits qui restent en mer des mois.<br /> Là-dessus arrivent les actionnaires et la bourse qui voyant les bénéfices et la valeur de leurs actions monter mettent la pression pour maintenir la situation parce que la seule chose qui leur importe c’est le fric à court terme (recherchez la raison pour laquelle Michael Dell a racheté son entreprise et l’a faite sortir de la bourse) l’avenir lointain pour eux se situant au trimestre prochain.<br /> Créer de nouvelle usines localisées plus près des pointes de vente ne résoudra pas le problème rapidement à mon avis pour plusieurs raisons. C’est long, les machines outils ne sont produites que par de rares usines qui ne sont pas non plus taillées pour une augmentation rapide de la demande, les financements sont énormes et demandent du temps, les personnels très qualifiés manquent et doivent être formés sur place et cela ne corrige pas le problème des transports maritimes pour amener les matières premières. Il faudra plusieurs années pour que cela se voit.<br /> Pour résoudre ce problème à l’avenir il faudrait des changements de mentalités de tous les acteurs. Les économistes devraient admettre que le flux tendu n’est pas la réponse à tous les problèmes et que les stocks c’est bien aussi, les industriels cesser de penser que sortir la série suivante avant même que la précédente soit vendue n’est pas la solution et que vendre au client un produit pérenne et fiable est aussi bien. Le client cesser d’attendre pour se précipiter d’acheter tout de suite un produit 10 % plus puissant que celui qu’il a acheté il y a 6 mois et pour lequel, souvent il ne verra même pas la différence et les actionnaires penser à des bénéfices à un peu plus longs termes certes mais plus respectueux des gens et du monde.<br /> Je ne suis pas un « bisounours » et je sais que cela n’arrivera pas sauf peut-être si le client final y met du sien parce que après tout ils sont tous à notre service et pas le contraire.
old_shadok
Par contre il ne faut pas croire que les prix des carte graphiques baisseront
max_971
Quand la demande va diminuer, les prix vont fortement chuter et c’est là qu’il faudra acheter mais ce n’est pas pour tout de suite.
jenrisdeveau
Tiens tiens, on a de véritables experts en stratégie commerciale ici… Pas de pénurie organisée vous dîtes? Ce n’est pas lié à l’info en particulier ; dans l’automobile on a entre 20 et 50 % d’augmentation sur les premiums. Dans le bâtiment, jusqu’à 150% sur des matériaux … de stock!! Croyez vous vraiment que les usines automatisées en Chine se sont arrêté de produire? Que les chinois refusent de bosser? Vous pensez qu’ils assemblent les CPUS avec leurs petits moignons boudinés.<br /> Pour ceux qui veulent, vous pouvez commander tout ce que vous voulez sur AliExpress ou Alibaba… C’est dispo à + 30% depuis le 1er janvier 2022. Vous êtes vraiment naïfs les gars car vous n’avez toujours pas compris la méthode : d’abord, on ralentit la prod sur le volume et ça fait mécaniquement grimper les prix. Les chinois ont fait ça en 2018. Résultat ? Prix par 2… sans aucune pénurie de matière premières ni de pdts transformés
Voigt-Kampf
MattS32:<br /> Quelques entreprises n’ont rien perdu. Pas les entreprises en général. Parce que les fondeurs ont priorisé certains de leurs gros clients. À côté de ça, tu as plein de boîtes plus ou moins grosses qui ont mis des lignes de production à l’arrêt parce qu’elles n’ont pas les composants nécessaires pour continuer.<br /> Effectivement, ce sont toujours les plus petits qui trinquent. Apparemment ce qu’il faudrait c’est de voir si les «&nbsp;petits&nbsp;» acteurs mais qui ont un rôle important dans la chaine du marché de la microélectronique ont fait ou non des bons résultats.<br /> MattS32:<br /> En outre, le fait que quelques entreprises fassent de très bons résultats n’infirme pas nécessairement l’existence réelle d’une pénurie. Si une année la production est de 100 et la demande de 95, il n’y a pas pénurie. Si l’année suivant la production est de 150 et la demande 300, il y a une très forte pénurie. Même si les entreprises impliquées font +50%… Car pénurie ne veut pas nécessairement dire chute de l’offre, ça veut dire demande très supérieure à l’offre. En l’occurrence c’est ce qui se passe sur le marché des composants électroniques « grand public » : il y a eu énormément de demandes suites aux confinements successifs, ce qui fait exploser les ventes tout en créant une situation de pénurie.<br /> Pénurie, c’est comme beaucoup de mots et concepts dans le même style : cela dépend du point de vue.<br /> Après de la manière dont tu expliques, on croirait qu’il y a eu subitement une demande plus forte que d’habitude et que cela n’a strictement rien à voir avec un problème de production au-delà des capacités habituelles de production. Or c’est plutôt qu’il y a un problème au niveau des «&nbsp;sources&nbsp;» de production (fonderies par exemple) en tout cas cela été expliqué ainsi dans la presse. Du coup c’est précisément là que ça coince. L’envolée des prix n’explique qu’en partie les bons résultats des acteurs cités plus haut.<br /> MattS32:<br /> On le voit bien sur le marché des consoles d’ailleurs. Là les prix sont fixes, donc on ne peut pas accuser Microsoft et Sony d’organiser la pénurie pour maximiser leurs bénéfices. Un an après leur lancement, les consoles sont toujours quasiment introuvables dans le commerce. Et pourtant, aussi bien les PS5 que les Xbox Series ont fait le meilleur démarrage de leur famille… Ça montre bien que c’est une pénurie provoquée par une demande exceptionnellement forte plus que par une offre exceptionnellement faible (même si ça a été le cas au début de la pénurie, il y a eu une période d’offre faible, à cause d’arrêts d’usines pour des raisons sanitaires et météorologiques, notamment la sécheresse à Taïwan et le froid exceptionnel à Austin).<br /> C’est vrai, mais uniquement pour AMD. Si je ne me trompe pas, les deux consoles ont de l’AMD dedans (mis à part les autres composants constituants les consoles). Surtout que Sony ou Microsoft sont dépendants de la fabrication de ces composants, donc ils n’ont effectivement «&nbsp;aucun intérêt&nbsp;» d’être dans le «&nbsp;complot&nbsp;».<br /> Au-delà de savoir ou non il y a entente ou pas, c’est juste de savoir si cette situation n’a pas profité plus qu’on ne pourrait imaginer par un raisonnement simple, mais qui est invalide : pénurie = tout le monde trinque, y compris TOUS ceux qui vendent (et pas que le client). Là, le seul moyen de savoir c’est si cette «&nbsp;pénurie&nbsp;» se poursuit encore sans que cela n’impacte plus que ça (voire au contraire) les acteurs sus-cités.<br /> Moi je suis patron d’une grosse boite comme ça (ou actionnaire peu importe), si je fais plus de profit en vendant moins mais plus cher, qu’est-ce qui m’empêcherait de continuer ?<br /> On pourrait aussi imaginer qu’on se retrouverait dans une situation analogue aux fameux exemples des marchés de l’imprimante et du rasoir à lames, la conclusion de l’article de l’Obs est intéressante :<br /> L'Obs – 28 Jan 09<br /> Pourquoi les lames de rasoir coûtent-elles aussi cher&nbsp;?<br /> L’exemple des lames de rasoir est souvent cité comme l’archétype d’une situation où un producteur vend deux biens liés typiquement un bien «&nbsp;durable&nbsp;» (le rasoir) et un «&nbsp;consommable&nbsp;» (la lame) en tarifiant le bien...<br /> Il n’y a pas forcément «&nbsp;complot&nbsp;», mais des «&nbsp;collusions&nbsp;»…
aazert
Merci… Ces complotistes sont quand même hallucinants. Et c’est à ça que l’on les reconnait.
Blackalf
dante0891:<br /> J’avais lu un article qui disait qu’un constructeur automobile (je crois que c’était Toyota) étaient peu impacter par ça, car l’entreprise avait toujours du stock sur les produits critiques.<br /> Disons qu’ils avaient mieux prévu que d’autres et ont pu continuer à produire plus longtemps avant d’être impactés, mais ils sont eux aussi rattrapés.<br /> Mon beau-fils a commandé fin juillet une Aygo neuve qui devait arriver fin septembre, il l’a finalement reçue mi-novembre (en Belgique), soit 3 mois et demi de délai…mais le commercial nous a dit à ce moment que c’était passé à 6 mois de délai. ^^
MattS32
Voigt-Kampf:<br /> Après de la manière dont tu expliques, on croirait qu’il y a eu subitement une demande plus forte que d’habitude et que cela n’a strictement rien à voir avec un problème de production au-delà des capacités habituelles de production. Or c’est plutôt qu’il y a un problème au niveau des « sources » de production (fonderies par exemple) en tout cas cela été expliqué ainsi dans la presse. Du coup c’est précisément là que ça coince. L’envolée des prix n’explique qu’en partie les bons résultats des acteurs cités plus haut.<br /> Je l’ai précisé plus loin, il y a un double phénomène. Initialement, il y a une baisse de la capacité de production (à cause de premiers confinements en Asie), et également des annulations de commande de la part des entreprises, qui ont anticipé une chute de la demande à cause de la crise économique.<br /> Très vite, il y a eu en plus une forte hausse de la demande, à cause des confinements dans les pays à niveau de vie élevé, qui ont provoqué des achats massifs de matériel électronique (pour le télétravail, pour l’école à la maison, mais aussi pour le jeu vidéo, qui est venu remplacer d’autres loisirs interdits durant les confinements).<br /> Là dedans, en tant que très gros clients de TSMC et Samsung, AMD et nVidia s’en sont très bien sorti : quand les usines sont reparties, leurs commandes (qui en plus n’avaient probablement pas été annulées) ont été traitées, et ils ont pu recevoir de gros volumes de GPU. D’autres clients, en particulier ceux qui avaient annulé leurs commandes et ont finalement repassé des nouvelles, ont pour leur part perdu leur place dans la queue de production et se retrouvent à avoir des retards de livraison énormes.<br /> Mais du coup pour AMD et nVidia, les volumes vendus ont pu être très supérieur à ceux des années précédentes, grâce à une forte demande et à une production qui a été capable de suivre en partie cette forte demande. En nombre d’unités, nVidia a vendu plus de cartes de la série 3000 que des séries 1000 et 2000 réunies. D’où le chiffre d’affaire qui a explosé, bien plus à cause de ça qu’à cause des prix de vente élevé, qui profitent surtout aux fabricants de cartes et aux revendeurs : les prix de vente des GPU étant fixés contractuellement très en amont de leur lancement, je doute fort qu’nVidia et AMD aient eu la possibilité de gonfler énormément les prix… D’ailleurs les deux continuent de vendre leurs propres cartes maison au MSRP, ce que les fabricants de cartes ne manqueraient pas de critiquer pour concurrence déloyale si eux de leur côté avaient subi une forte hausse du prix des GPU…<br /> Voigt-Kampf:<br /> pénurie = tout le monde trinque, y compris TOUS ceux qui vendent (et pas que le client)<br /> Non, il n’y a rien qui dit que dans une situation de pénurie tout le monde doit trinquer… Une situation de pénurie est une situation d’offre inférieur à la demande. POINT. Y a pas d’autres critères ou «&nbsp;règles&nbsp;». Et il y a quasiment toujours des gagnants et des perdants dans une telle situation.<br /> Voigt-Kampf:<br /> si je fais plus de profit en vendant moins mais plus cher, qu’est-ce qui m’empêcherait de continuer ?<br /> Ça ne peut durer que si la demande est supérieure à l’offre. Or si un fabricant rationne artificiellement l’offre pour la maintenir sous la demande, dans un marché concurrentiel il y en aura toujours un autre pour venir prendre le marché restant en apportant son offre. Les marchés ont horreur du vide.<br /> Voigt-Kampf:<br /> On pourrait aussi imaginer qu’on se retrouverait dans une situation analogue aux fameux exemples des marchés de l’imprimante et du rasoir à lames, la conclusion de l’article de l’Obs est intéressante :<br /> Ces exemples ont en commun le côté «&nbsp;captif&nbsp;» du client : quand il a acheté le rasoir/l’imprimante d’une marque, il est «&nbsp;obligé&nbsp;» d’acheter les lames/les cartouches de la même marque s’il ne veut pas acheter un nouveau rasoir/une nouvelle imprimante.<br /> Ceci ne s’applique pas aux cartes graphiques. Celui qui a une carte AMD n’est pas obligé de racheter une AMD.
pecore
dFxed:<br /> …comme on ne peut pas ou veut pas, vous partez du principe qu’il est donc validé.<br /> Mais pas du tout, un avis n’est qu’un avis, en aucun cas une vérité absolue. Il peut tout à fait être contré, débattu, invalidé. Aucun problème avec ça. A titre d’exemple : l’échange entre @MattS32 et @Voigt-Kampf est très intéressant, tandis que le commentaire de @aazert, lui, n’apporte rien.<br /> Le problème que j’ai, c’est avec le mépris, l’agressivité ou l’invective dont certains (pas toi) se croient obligés d’émailler leurs réponses lorsqu’ils ne sont pas d’accord. Rien ne justifie cela, surtout que de tels propros se substituent souvent à de vrais contre-arguments.
philumax
Moi, je constate une chose : seul le vieux matériel est disponible.<br /> Exemple, les cartes graphiques et les consoles (voir Sony et sa PS4) et des PC portables.<br /> Dans le même temps, on nous dit que des boites, comme Nvidia et AMD, ont fait de super profits.<br /> Je pense, que toutes les boites, ont sauté sur l’opportunité de se débarrasser de leurs stocks, à bon prix !<br /> En tous les cas, je me fais aucun souci, en ce qui concerne leur santé financière.
Emmanuel_Angulo
Si c’était si organisé que ça, il y aurait forcément eu un petit malin qui aurait passé ses commandes en douce et qui aurait raflé le marché.<br /> Les causes de la pénuries sont les flux tendus et la frilosité générale dus à la peur du Covid
Emmanuel_Angulo
Visiblement on a un grand expert là aussi <br /> Je suis moi même dans la distribution automobile depuis 15 ans , et clairement, nos soucis d’appro sont dus à la frilosité des commandes de composants face à la crise sanitaire qui les a tous fait trembler comme des feuilles.<br /> Si le constructeur pour qui je travaille avait pris le soin de faire un vrai stock tampon, on en serait pas là.<br /> Il y a eu un engorgement général lors de la reprise fin 2020 qui a saturé les lignes de production, peu importe qu’elles soient automatiques ou alimentées par des petits chinois : quand une usine ne peut pas produire plus, elle ne peut pas.<br /> Quant à Ali Baba ou Express, je te mets au défi de commander une carte graphique dessus… Bon courage pour récupérer tes sous qui seront perdus dans la nature.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La version OLED du Asus Vivobook Pro 14 est 100€ moins chère pour les Soldes
La souris gamer sans fil Logitech G604 Lightspeed est à prix cassé chez Amazon
Une Intel ARC Alchemist avec 32 cœurs Xe se montre et challenge les RTX 3070 Ti
Logitech lance une collection POP avec clavier et souris au design très original
L'excellent clavier Logitech K400 Plus est soldé chez Boulanger
AMD lance officiellement sa nouvelle Radeon RX 6500 XT annoncée au CES
Lenovo Legion 5 : le PC gamer est en promo pour les Soldes Cdiscount
Faudrait savoir, AMD : 4 Go de VRAM, c'est suffisant pour jouer ou pas ?
Cdiscount frappe fort pour la 2ème démarque avec 6 offres chocs !
Cette souris gamer Logitech est bradée pour les Soldes !
Haut de page