KEF M500 : so british, si fortiche

Aurélien Audy
09 juillet 2013 à 18h01
0

KEF M500

KEF (prononcez keffe) est un constructeur britannique réputé dans le monde de la Hi-Fi. Des enceintes aux casques, il n'y a qu'un pas, que de plus en plus d'acteurs franchissent allègrement en voyant les courbes de ventes de l'audio nomade. Image de marque oblige, KEF ne s'est pas contenté par opportunisme de flanquer son nom sur un produit déjà existant. Le M500 est intégralement développé par KEF, jusque dans ses transducteurs, maison.

0226000006102838-photo-kef-m500.jpg


Présentation et ergonomie

0096000006102842-photo-kef-m500-3.jpg
On pensait avoir à peu près tout vu en matière de design de casque, mais le M500 parvient tout de même à introduire un peu de sang neuf. A la manière de son compatriote Bowers & Wilkins, KEF vise la sobriété, avec une certaine élégance. Pour cela, rien de tel qu'un contraste de noir et de gris. Cependant, l'originalité du M500 tient dans sa conception, qu'on dirait sculptée dans un bloc d'aluminium brossé : branches, charnières et plus étonnant, tout le cerclage des écouteurs. Voilà qui confère un côté unibody au casque, renforcé par l'usinage saillant du matériau. Le dos des écouteurs ovales est recouvert de similicuir, tout comme l'intégralité du serre-tête. Le M500 donne une impression de qualité et de robustesse rarement vue sur un produit de ce genre.

012C000006102840-photo-kef-m500-2.jpg
012C000006102850-photo-kef-m500-7.jpg


Ce sérieux se paie, en argent (300 € au lancement) comme en poids. Si les 210 g se supportent bien, grâce au confort des mousses à mémoire de forme des écouteurs (7,2 x 5,2 cm), au bon rembourrage de l'arceau et à sa tension intermédiaire, le casque glisse assez facilement quand on baisse la tête. En outre, le système de réglage de la taille du casque, une coulisse sans cran, se montre très ferme, donc difficile à doser sans mettre les deux mains. La contre-partie, c'est qu'une fois ajusté, le M500 ne se dérègle pas si facilement. Le confort global est irréprochable, l'isolation phonique de très haut niveau (-20 dB). Par ailleurs, le casque se plie et/ou s'aplatit (rotation des écouteurs à 90° vers l'avant). KEF fournit un étui semi rigide pour le transport, qui renferme deux câbles plats anti-enchevêtrement de 1,3 m (un avec télécommande trois boutons, l'autre sans), un adaptateur avion et une fiche 6,35 mm.

00C8000006102846-photo-kef-m500-5.jpg
00C8000006102848-photo-kef-m500-6.jpg
00C8000006102852-photo-kef-m500-8.jpg


Quid de l'audio ?

KEF a élaboré ses écouteurs à sa sauce. Transducteurs en néodyme de 40 mm, bobine d'aluminium plaqué cuivre ultra légère, plaque d'accord sur mesure pour caractériser la chambre acoustique : KEF a garde la main à tous les niveaux. Le M500 couvre la réponse en fréquences classique de 20 Hz - 20 kHz. Il bénéficie d'une sensibilité de 103 dB (à ±4dB) pour une impédance de 32 ohm (à ±15%). La puissance admissible maximum plafonne à 30 mW. Tout cela semble très sérieux. Et à l'oreille ?

0096000006108198-photo-kef-m500-design.jpg
Le KEF M500 est un régal ! Il offre une sonorité des plus équilibrées, neutre mais sans fadeur. On découvre des basses denses et nerveuses (cette restitution est favorisée par les mousses à mémoire de forme qui épousent parfaitement l'oreille donc conduisent mieux les vibrations), des médiums détaillés à souhait et des aigus très agréables, suffisamment clairs pour donner de la précision mais sans agresser ou fatiguer pour autant. Pas vraiment typique du « son anglais » généralement plus cosy mais c'est à la limite préférable pour ce qui est de la polyvalence. De la neuvième symphonie de Beethoven au dernier album si magnétique de James Holden, The Inheritors, en passant par la trompette légendaire de Miles Davis dans Kind of Blue ou le très léché groupe de rock progressif mancunien Amplifier, le M500 sublime toujours l'écoute. Il n'est certes pas aussi ouvert et aéré que l'Audio-Technica ES-10 si cher à nos oreilles (et si cher tout court d'ailleurs), mais le positionnement instrumental reste très précis. Notez simplement que le M500 se montre assez exigent avec la source à laquelle on le connecte : sur un iPhone 4 pour avoir un volume un peu soutenu il faut pousser le smartphone à deux ou trois taquets seulement du maximum.

Conclusion

0096000005507331-photo-award-coup-de-coeur.jpg
Le marché du casque nomade, notamment des modèles haut de gamme, représente un gâteau conséquent mais de plus en plus partagé. Avec son M500, KEF décrète qu'il en veut lui aussi une part. Mais bonnes manières britanniques obligent, le constructeur le fait de la plus belle façon qui soit. Le M500 est racé et sobre à la fois, rudement bien soigné dans sa fabrication, agréable à porter (si tant est qu'on ne secoue pas trop la tête) et il sonne admirablement bien. Pareilles qualités se monnayent, et il faut bien admettre que le ticket d'entrée de 300 € est élevé. Sauf si l'on considère que le M500 surpasse son compatriote P5 de Bowers&Wilkins, vendu au même prix à sa sortie (mais peut-être un soupçon inférieur au Momentum de Sennheiser). KEF réussit en tout cas son entrée en matière, on attend impatiemment la suite !

Sennheiser Momentum : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

KEF M500

Les plus
+ Rendu sonore neutre mais sans fadeur
+ Design élégant / finition solide
+ Câbles détachables et plats
+ Pliable / très isolant / confortable
Les moins
- Puissance modérée sur source nomade
- Image sonore pourrait être plus large
- Glisse si on penche la tête en avant
- Prix conséquent
Qualité audio
Confort
Isolation
Finition
4


Trouvez le KEF M500 au meilleur prix sur notre comparateur
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top