E3 2016 : à la découverte de Steep d'Ubisoft, le jeu de sports extrêmes dans les Alpes

16 juin 2016 à 18h08
0
La présentation de Steep lors de la conférence d'Ubisoft a laissé plus d'un joueur dubitatif : proposer une expérience communautaire autour d'une série de sports extrêmes en montagne, ce ne serait pas trop segmentant ? Après avoir découvert le jeu de plus près et l'avoir essayé, les choses apparaissent plus clairs.

Sauter en wigsuit du haut d'un pic enneigé, atterrir doucement dans la poudreuse et chausser ses skis pour une descente au milieu d'une foret, s'arrêter à proximité d'un défi de snowboard lancé par un ami puis enchaîner avec une balade contemplative en parapente : Steep sait varier les plaisirs. Le jeu de sports extrêmes développés par le studio Ubisoft Annecy permet d'explorer en long, en large et en travers le massif des Alpes, reproduit très fidèlement par des développeurs qui expliquent « aller y skier le week-end ».

On voit clairement l'amour que les développeurs portent à la montagne en explorant Steep : le jeu ne manque pas de charme. La neige est particulièrement bien reproduite, et le son des skis ou du snowboard qui avancent sur des pistes aussi belles que risquées l'est également. Rien que le plaisir de flâner sans but, en croisant parfois d'autres joueurs qui évoluent aux aussi au même endroit, s'avère assez enthousiasmant.

0320000008475528-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

Des challenges à la pelle

Mais Steep n'est pas seulement un jeu sandbox : il est possible d'y débloquer des dizaines et des dizaines de courses et autres défis permettant de gagner des médailles virtuelle, et ce dans les différents sports proposés. Dans ce cas, on joue contre des fantômes qui représentent des performances à battre, mais il peut également s'agir d'amis qui ont transformé l'un de leurs parcours dont ils sont le plus fier en un défi à relever : le fantôme est alors celui de la performance de son contact. Dans la mesure où ce contenu créé par les joueurs s'ajoute à celui, énorme, que compte proposer les développeurs, la durée de vie de Steep s'annonce énorme.

Et puis pour débloquer tous les points d'intérêts et les défis, il faut se lancer à l'assaut de la montagne, en l'explorant sous toutes les coutures. Pour cela, il est nécessaire de ne pas se focaliser sur un seul sport, car certains endroits ne sont accessibles qu'en chaussant les skis ou en frôlant les arbres équipé d'une wigsuit. Le parachute s'avère également idéal pour une exploration en douceur, presque contemplative et clairement apaisante : les développeurs évoquent d'ailleurs l'ambiance de Journey comme étant une source d'inspiration pour eux ! La musique est également conçue pour s'adapter automatiquement au rythme du joueur et au type d'épreuve pratiquée.

0320000008475532-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

Certains points d'intérêts notables - au hasard, le Mont Blanc - ne pourront être débloqués qu'à partir d'un certain niveau de jeu, comme certaines fonctions permettant notamment de se téléporter n'importe où sur la carte. A la vue de l'immensité de la zone explorable, on se dit qu'il y a de quoi faire avant que les amoureux de la glisse virtuelle.

Une expérience communautaire

Les développeurs affichent par ailleurs de grandes ambitions en matière de développement communautaire, aussi bien dans le jeu qu'autour. Chaque descente de piste est automatiquement mémorisée par le jeu, ce qui permet de la revoir à volonté par la suite, mais également de zoomer dans l'image, appliquer des ralentis, passer en mode GoPro... la marque, avec Redbull, est partenaire du jeu. Pour les développeurs c'est un moins de crédibiliser le réalisme du titre.

« Les consoles d'aujourd'hui disposent de fonctions de partage de vidéo sur les réseaux sociaux. Nous ne faisons que proposer les outils qui permettront aux joueurs de valoriser au maximum leurs performances » nous expliquent les développeurs. Il est, par ailleurs, possible de grouper avec d'autres joueurs, tout en restant en mode sandbox pour réaliser des descentes en toute liberté - sans que tous les joueurs soient obligés de pratiquer le même sport. C'est souvent l'occasion de chutes et de collisions spectaculaires qui rendent vraiment bien en vidéo.

0320000008475530-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

A vrai dire, difficile de lâcher la manette à la fin du hands-on, tant l'expérience a été plaisante. Steep fait partie des bonnes surprises du salon, un jeu inattendu mais qui offre une petit bouffée d'air montagnard dans le line-up très guerrier d'Ubisoft. Le jeu sortira cet hiver sur PC, PS4 et Xbox One.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top