E3 2016 : à la découverte de Steep d'Ubisoft, le jeu de sports extrêmes dans les Alpes

16 juin 2016 à 18h08
La présentation de Steep lors de la conférence d'Ubisoft a laissé plus d'un joueur dubitatif : proposer une expérience communautaire autour d'une série de sports extrêmes en montagne, ce ne serait pas trop segmentant ? Après avoir découvert le jeu de plus près et l'avoir essayé, les choses apparaissent plus clairs.

Sauter en wigsuit du haut d'un pic enneigé, atterrir doucement dans la poudreuse et chausser ses skis pour une descente au milieu d'une foret, s'arrêter à proximité d'un défi de snowboard lancé par un ami puis enchaîner avec une balade contemplative en parapente : Steep sait varier les plaisirs. Le jeu de sports extrêmes développés par le studio Ubisoft Annecy permet d'explorer en long, en large et en travers le massif des Alpes, reproduit très fidèlement par des développeurs qui expliquent « aller y skier le week-end ».

On voit clairement l'amour que les développeurs portent à la montagne en explorant Steep : le jeu ne manque pas de charme. La neige est particulièrement bien reproduite, et le son des skis ou du snowboard qui avancent sur des pistes aussi belles que risquées l'est également. Rien que le plaisir de flâner sans but, en croisant parfois d'autres joueurs qui évoluent aux aussi au même endroit, s'avère assez enthousiasmant.

0320000008475528-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

Des challenges à la pelle



Mais Steep n'est pas seulement un jeu sandbox : il est possible d'y débloquer des dizaines et des dizaines de courses et autres défis permettant de gagner des médailles virtuelle, et ce dans les différents sports proposés. Dans ce cas, on joue contre des fantômes qui représentent des performances à battre, mais il peut également s'agir d'amis qui ont transformé l'un de leurs parcours dont ils sont le plus fier en un défi à relever : le fantôme est alors celui de la performance de son contact. Dans la mesure où ce contenu créé par les joueurs s'ajoute à celui, énorme, que compte proposer les développeurs, la durée de vie de Steep s'annonce énorme.

Et puis pour débloquer tous les points d'intérêts et les défis, il faut se lancer à l'assaut de la montagne, en l'explorant sous toutes les coutures. Pour cela, il est nécessaire de ne pas se focaliser sur un seul sport, car certains endroits ne sont accessibles qu'en chaussant les skis ou en frôlant les arbres équipé d'une wigsuit. Le parachute s'avère également idéal pour une exploration en douceur, presque contemplative et clairement apaisante : les développeurs évoquent d'ailleurs l'ambiance de Journey comme étant une source d'inspiration pour eux ! La musique est également conçue pour s'adapter automatiquement au rythme du joueur et au type d'épreuve pratiquée.

0320000008475532-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

Certains points d'intérêts notables - au hasard, le Mont Blanc - ne pourront être débloqués qu'à partir d'un certain niveau de jeu, comme certaines fonctions permettant notamment de se téléporter n'importe où sur la carte. A la vue de l'immensité de la zone explorable, on se dit qu'il y a de quoi faire avant que les amoureux de la glisse virtuelle.

Une expérience communautaire



Les développeurs affichent par ailleurs de grandes ambitions en matière de développement communautaire, aussi bien dans le jeu qu'autour. Chaque descente de piste est automatiquement mémorisée par le jeu, ce qui permet de la revoir à volonté par la suite, mais également de zoomer dans l'image, appliquer des ralentis, passer en mode GoPro... la marque, avec Redbull, est partenaire du jeu. Pour les développeurs c'est un moins de crédibiliser le réalisme du titre.

« Les consoles d'aujourd'hui disposent de fonctions de partage de vidéo sur les réseaux sociaux. Nous ne faisons que proposer les outils qui permettront aux joueurs de valoriser au maximum leurs performances » nous expliquent les développeurs. Il est, par ailleurs, possible de grouper avec d'autres joueurs, tout en restant en mode sandbox pour réaliser des descentes en toute liberté - sans que tous les joueurs soient obligés de pratiquer le même sport. C'est souvent l'occasion de chutes et de collisions spectaculaires qui rendent vraiment bien en vidéo.

0320000008475530-photo-steep-ubisoft-e3.jpg

A vrai dire, difficile de lâcher la manette à la fin du hands-on, tant l'expérience a été plaisante. Steep fait partie des bonnes surprises du salon, un jeu inattendu mais qui offre une petit bouffée d'air montagnard dans le line-up très guerrier d'Ubisoft. Le jeu sortira cet hiver sur PC, PS4 et Xbox One.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La France va créer son commandement militaire de l'espace
La gamme Intel
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
scroll top