E3 2016 : Civilization VI nous dévoile ses nouveautés

Par
Le 15 juin 2016
 0
La franchise Civilization fête ses 25 ans, et le 6e volet de la saga dévoile à l'E3 quelques-unes de ses nouveautés. L'une des plus importantes s'avère être le système de Districts, qui devient une nouvelle veine stratégique au coeur du jeu de Firaxis.

S'investir dans une partie de Civilization est à la fois fascinant et chronophage, et il y a fort à parier que les fans trouveront en Civilization VI une nouvelle occasion de passer quelques centaines d'heures. L'élément le plus notable à retenir de la présentation, réalisée sur le stand de 2K Games à l'E3, est résolument le système de Districts - que l'on pourrait traduire par Quartiers - qui apporte une nouvelle dimension stratégique au jeu. Les villes peuvent désormais s'étendre plus largement sur le territoire colonisé par le joueur, et occupent des tuiles multiples. Le développement devient alors plus stratégique, tout en affichant une interface agréable et guidée, pour ne pas être perdu. Au passage, la mise en place des routes entre les villes a été revue pour simplifier la vie des joueurs.

Une douzaine de districts sont actuellement prévus : ils vont de l'édifice religieux au théâtre, en passant par le campement militaire. Plus le temps passe et plus de nouveaux districts se débloquent : la révolution industrielle apporte un district d'usines, vient plus tard l'aéroport, et lorsque l'air de la conquête spatiale arrive, on peut construire une base de lancement de fusées.

0320000008473842-photo-civilization-vi.jpg

L'emplacement des districts peut s'avérer stratégique : construire un temple à côté d'un édifice naturel imposant - à proximité de l'océan où se situe la grande barrière de corail, par exemple - va décupler son potentiel et renforcer la foi de la population. Les développeurs de Firaxis promettent ce type de composantes stratégiques pour chaque district, sans en dire plus pour le moment. Les districts se construisent sur des tuiles entières au cœur des villes, il faut donc prévoir de l'espace pour les accueillir et les positionner au bon moment : en construisant un district favorisant le développement militaire à l'ère industrielle, il est possible de riposter avec des tanks et des armes à feu alors que l'adversaire utilise encore épées et chevaux.

0320000008473844-photo-civilization-vi.jpg

La démonstration mettait également en avant un nouveau système de diplomatie entre les civilisations. Dans la démo, Teddy Roosevelt propose une amitié commerciale au joueur : ce dernier doit décider de la politique qu'il souhaite mener avec son nouvel allié en matière de forces militaires, de relations économiques, diplomatiques... Le système prend la forme de cartes à faire glisser sur un plateau.

Enfin, il a également été dévoilé que Cléopâtre prendra la tête de la civilisation égyptienne dans ce volet : elle remplace Ramsès II qui était présent dans Civilization V. Du côté des leaders, on peut également préciser qu'ils afficheront certaines ambitions à l'égard du joueur : Cléopâtre ne s'alliera pas avec lui si elle estime que sa puissance militaire n'est pas suffisante, et n'hésitera pas à attaquer le cas échéant. De son côté, Roosevelt préfère s'assurer qu'il peut entretenir des relations diplomatiques stables avec le joueur, mais en ne s'investissant pas dans des conflits problématiques - si le joueur attaque une civilisation sans raison, par exemple - pour préserver le statu quo des Etats-Unis.

0320000008473846-photo-civilization-vi.jpg

Civilization VI est attendu sur PC le 21 octobre prochain et d'ici là, il est certain qu'il dévoilera encore certains de ses secrets.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités E3 2018

scroll top