Meilleur volant PC : comparatif 2024

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
08 janvier 2024 à 18h00

S'il est des joueurs et des joueuses qui préfèrent le pad, disposer d'un volant constitue cependant une sorte de nirvana pour de nombreux pilotes « assistés par ordinateur ». Un rêve qui n'est d'ailleurs pas aussi inaccessible qu'il n'y paraît... même si tout reste une question de budget évidemment. Retrouvez notre sélection des meilleurs modèles.

Premier prix

Hori Racing Wheel Apex

Premier prix

  • Rapport qualité / prix
  • Design compact
  • Système de fixaction efficace
Notre choix
Thrustmaster T248
Voir le prix
La note Clubic
8

Thrustmaster T248

Notre choix

  • Compatible PC, PS4 et PS5
  • Roue confortable et précise
  • 3 pédales et réglages du frein
Voir le prix
La note Clubic
8
Le nec plus ultra
Thrustmaster T818 Ferrari SF1000 Simulator
1029€
La note Clubic
9

Thrustmaster T818 Ferrari SF1000 Simulator

Le nec plus ultra

  • Qualité de fabrication impeccable
  • Esthétique réussie, authentique Ferrari
  • Quick release bien pratique
1029€
La note Clubic
9

En faisant abstraction des jouets que l'on trouve à vil prix, il est possible de s'équiper d'un volant même avec un budget restreint. Bien sûr, il reste conseillé d'investir davantage pour profiter d'un produit plus conforme aux exigences de certains… Faisons le point.

Hori Racing Wheel Apex (PC, PS4, PS5)

Le carton d'emballage de l'Hori Racing Wheel Apex trahit immédiatement la préoccupation de son constructeur : proposer un premier prix « convenable ». Forcément, à ce tarif, il ne faut pas s'imaginer disposer d'un revêtement en cuir ou en alcantara, mais son caoutchouc assure une bonne prise en main et un certain confort, même sur de longues sessions de jeu.

La roue peut sembler un peu souple, en particulier si vous avez l'habitude de volants plus costauds, et l'absence de retour de force fera tiquer pas mal de joueurs, mais la précision est au rendez-vous et la prise en main suffit pour assurer des sensations bien supérieures à celles d'un gamepad. Le système de fixation par mâchoire est efficace et le pédalier, quoique trop léger, assure l'essentiel. Un honnête volant pour découvrir le monde de la simulation automobile sans se ruiner.

Thrustmaster Ferrari 458 Spider (PC, Xbox One / Series)

Thrustmaster Ferrari 458 Spider
Amazon marketplace 101,15€ Voir l'offre
Amazon marketplace 101,15€ Voir l'offre
Amazon marketplace 101,15€ Voir l'offre
Les plus
  • Prise en main agréable
  • Système de fixation fiable
  • Palettes confortables
Les moins
  • Pas de retour de force
  • Pédalier bien trop léger

Thrustmaster dispose d'une très large gamme de volants et le Ferrari 458 Spider est un produit qui va sans doute bientôt tirer sa révérence : il a déjà plus de cinq ans. Pour autant, il n'a toujours pas passé la main et il assure en réalité l'essentiel proposant une belle montée en puissance par rapport à notre « prix premier ». Bien sûr, l'esthétique Ferrari fait son petit effet.

Prise en main et confort progressent d'un cran, même s'il n'est toujours pas question de cuir ou d'alcantara. On apprécie que la roue autorise des mouvements sur 270°, mais on regrette encore que le retour de force ne soit pas au menu. La fixation du volant est excellente et le pédalier, bien que trop léger, dispose d'une surface suffisamment grande pour les pieds. Enfin, notons si que le Ferrari 458 Spider est parfaitement compatible Xbox One / Xbox Series, son alter ego PlayStation - le T80 Racing Wheel - n'est, lui, compatible que PS4.

Thrustmaster T248 (PC, PS4, PS5)

Thrustmaster T248
Les plus
  • Compatible PC, PS4 et PS5
  • Roue confortable et précise
  • 3 pédales et réglages du frein
  • Remarquable retour de force
  • Écran télémétrie sympathique
Les moins
  • Fixation (mâchoires) imparfaite
  • Design « étrange » de la roue
  • Bruit désagréable des palettes

Il y a bien sûr de meilleures solutions automobiles que le Thrustmaster T248… Il y en a de bien plus chères aussi ! De prime abord, nous n’étions pourtant pas convaincus par le dessin de ces inserts en plastique gris au centre de la roue. Nous étions déçus que celle-ci ne soit pas démontable et les premiers tours de pistes, avec ces palettes particulièrement sonores, laissaient craindre le pire.

Il n’en est rien. Bien sûr, le bruit des palettes sera toujours une gêne, mais on s’y fait et ce n’est finalement qu’un maigre sacrifice consenti pour profiter d’un modèle d’excellente facture qui fait exactement ce pour quoi il a été conçu. Les sensations sont impeccables, les différentes commandes idéalement placées et le retour de force est capable de très belles choses compte tenu du coût de la solution.

Thrustmaster a beaucoup investi pour améliorer l’aspect pédalier et c’est une réussite sur toute la ligne. Suffisamment stable, il dispose de pédales confortables et d’un système de résistance pour le frein redoutable d’efficacité. Un beau produit.

Lire le test complet

Logitech G923 (PC, Xbox One)

Logitech G923
Cdiscount 299,99€ Voir l'offre
Rakuten 313,38€ Voir l'offre
Darty marketplace 325,64€ Voir l'offre
Fnac marketplace 325,64€ Voir l'offre
Rue Du Commerce marketplace 345,19€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • Des finitions de bon niveau
  • Commandes bien placées et confortables
  • Stabilité du pédalier
  • Pédale de frein de meilleure qualité
  • Logitech G Hub toujours pratique
Les moins
  • Rapport qualité / prix dissuasif
  • De bien maigres nouveautés par rapport aux G29 / G920
  • Jeux TrueForce à compter sur les doigts d'une main
  • Effets TrueForce peu convaincants pour le moment
  • Moteur à balais, sensations faiblardes

Il ne semble pas utile de vous faire un dessin. Finalement très proche de ses ancêtres et doté d’une seule véritable nouveauté qui peine à nous convaincre, le G923 est un volant décevant. Décevant ne veut pas dire mauvais et si vous avez l’occasion de tester ce périphérique, vous ne passerez pas un mauvais moment. Le retour de force est intéressant, la roue est confortable et la finition de bon niveau.

Hélas, on peine à comprendre le positionnement tarifaire d’un produit qui n’est pas fondamentalement meilleur que ses prédécesseurs. La déception avait déjà été de mise avec des G29 / G920 trop peu innovants. Là, elle est encore plus grande car le prix est plus que dissuasif : pour un montant similaire, vous aurez mieux chez la concurrence.

Lire le test complet

Thrustmaster TS-XW Racer Sparco P310 (PC, Xbox One)

Thrustmaster TS-XW Racer Sparco P310
Thrustmaster TS-XW Racer Sparco P310
Pratiquement ce qui se fait de mieux
Amazon marketplace 706,41€ Voir l'offre
Amazon marketplace 706,41€ Voir l'offre
Rue Du Commerce marketplace 599,89€ Voir l'offre
Cdiscount 618,21€ Voir l'offre
Micromania 679,99€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • D'excellentes finitions, à tous les niveaux
  • Puissance et finesse du retour de force
  • Roue de 31 cm. signée Sparco
  • Pas si bruyant qu'on pouvait le craindre
  • Très confortable à l'usage
Les moins
  • Pédalier en retrait
  • Croix directionnelle perfectible

Haut de gamme de chez Thrusmaster, le TS-XW Racer Sparco P310 est, pour faire plus simple, du haut de gamme « tout court ». Il s'agit d'une version réalisée en partenariat avec le célèbre accessoiriste Sparco de sorte que l'on profite d'une roue réellement exceptionnelle. Nous tenions à commencer cet aperçu en parlant d'elle, car avec ses 31 centimètres, sa rotation sur 1080° et son revêtement suédine, c'est une petite merveille du genre à vous faire vivre des moments tellement différents.

En réalité, tout le reste du TS-XW Racer est au niveau de la roue Sparco et achève de faire de ce modèle d'exception un produit remarquable dont la puissance du moteur (40 Watts) procure un retour de force de toute beauté : une vraie merveille qui donne l'impression de « lutter » avec sa voiture dans les situations les plus tendues. Pour trouver un produit plus réussi que le TS-XW Racer, il faut se tourner vers les modèles dits direct drive, mais les tarifs n'ont alors plus rien à voir.

Logitech G Pro Racing Wheel (PC, PlayStation, Xbox)

Logitech G Pro Racing Wheel
Logitech G Pro Racing Wheel
Le nec plus ultra
9
Logitech 1099€ Voir l'offre
Rakuten 1357,99€ Voir l'offre
Les plus
  • Qualité de fabrication, finitions
  • 11 Nm de couple, force et subtilité
  • Réglages via G Hub, jeux et volant
  • Compatibilité correcte, mode G923
  • Silence de fonctionnement
Les moins
  • Forcément, 1 000 €, ça pique !
  • Connexion microUSB, vraiment ?
  • Pas encore de roue en supplément
  • Fonctionnalité TrueForce inégale

Il y en aura sans doute pour dire que le G Pro Racing Wheel n’est pas « si bon que ça », qu’on « fait mieux chez untel » ou qu’il « ne mérite pas ce prix ». Soyons honnête, ils n’ont pas tout à fait tort. Rappelons qu’il s’agit de la première incursion de Logitech dans le direct drive, que d’autres font ça depuis plus longtemps et que le tarif est hors de portée de nombreuses bourses.

Pour autant, on ne peut pas dire que Logitech se moque du monde et le Suisse réalise même ce que peu de fabricants ont été à même de proposer. Son G Pro Racing Wheel est onéreux, c’est un fait, mais il se situe plutôt dans la moyenne basse des ensembles direct drive. De plus, on sent la patte Logitech dans la simplicité d’utilisation d’un produit accessible.

En réalité et alors que le label Logitech incitait à l’optimisme, le seul vrai gros défaut du G Pro Racing Wheel est sa disponibilité. Au même titre que nombre d’autres kits direct drive, il semble fabriqué en très petites quantités et se trouve donc régulièrement en rupture de stock.

Lire le test complet

Thrustmaster T818 : enfin un concurrent sérieux pour Logitech

Thrustmaster T818 Ferrari SF1000 Simulator
Darty marketplace 1029€ Voir l'offre
Fnac marketplace 1029€ Voir l'offre
Rue Du Commerce marketplace 1064,58€ Voir l'offre
Rakuten 1087,49€ Voir l'offre
Cdiscount 1099€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • Qualité de fabrication impeccable
  • Esthétique réussie, authentique Ferrari
  • Quick release bien pratique
  • Écran télémétrie impeccable
  • Couple 10 Nm : assez pour la plupart
Les moins
  • Ouch, 1 000 €, ça fait mal !
  • Bouton coupe couple inutilisable
  • Vieux logiciel, options manquantes
  • Souplesse du quick release

Impressionnés par le G Pro Racing Wheel de Logitech il y a bientôt un an de cela, le volant T818 de Thrustmaster nous semble peut-être encore un peu plus abouti. Il développe une puissance un tout petit peu plus faible, mais cela ne se ressent pratiquement pas en jeu. En revanche, le confort apporté par le volant Ferrari est indiscutable et la possibilité de changer de volant pour se tourner vers des modèles plus « rallye » est un plus.

Le système de fixation gagnerait à être modernisé, mais il a le mérite d’autoriser la compatibilité avec une large de gamme de volants différents. Cette ouverture se ressent aussi avec la personnalisation de la base ou la possibilité de choisir son pédalier et un levier de vitesse. De fait, le T818 dispose d’un environnement très complet… même si l'on regrette que le côté logiciel ne soit pas à la hauteur.

Si nous parvenons toujours à nos fins, une telle interface, en 2024, ça fait désordre. C’est d’autant plus gênant que Thrustmaster n’est pas moins cher que la concurrence. Face au produit Logitech, le T818 soutient la comparaison, il se montre même un peu plus confortable, mais face au Moza R16, il est davantage en difficulté. Un très bon choix malgré tout qui profite de la proximité de son fabricant.

Lire le test complet

Comment choisir votre volant PC ?

Avec ou sans retour de force ?

Au moment de vous décider pour l'achat d'un volant, il y a bien sûr de multiples informations à consulter, de nombreux critères à vérifier. La présence ou non d'un système de retour de force nous semble l'un des principaux éléments à surveiller dans la mesure où cela va conditionner beaucoup d'autres choses, à commencer par le prix du kit. En effet, le retour de force est de manière générale ce qui sépare les produits d'entrée de gamme des modèles plus ambitieux.

Autant être clair : un volant dépourvu de retour de force perd une bonne part de son intérêt et les sensations une fois sur la piste s'en ressentent grandement. Il ne s'agit cependant pas d'une obligation et il reste possible de bien s'amuser même sans cette option. Cela dit, opter pour un produit à retour de force n'est pas une fin en soi. Il existe effectivement presque autant de façons de voir le retour de force que de produits disponibles sur le marché.

Ainsi, on retrouve de puissants moteurs capables de vous donner des douleurs dans les avant-bras et des modèles beaucoup plus délicats. Ces derniers seront évidemment moins chers, mais aussi moins convaincants en termes d'immersion. Autre conséquence à bien avoir en tête : un moteur puissant est généralement bruyant, car il s'accompagne d'un ventilateur capable d'évacuer la chaleur générée. Un détail qu'il ne faut pas négliger au moment de l'achat en particulier si votre volant est amené à se trouver dans une pièce partagée avec d'autres personnes.

Quel matériel est compatible avec mon volant ?

Afin de vous simplifier les choses et puisque Clubic est tout de même d'abord un site pour les utilisateurs de PC, tous les modèles retenus dans ce dossier fonctionnent parfaitement sur une machine équipée de Windows 10 et dans la majorité des cas aussi sur Mac OS. En revanche, la question de la compatibilité se pose car, comme vous allez le voir, les choses sont déjà nettement moins simples dès lors que l'on se penche sur le cas des consoles.

Sans que l'on sache très bien si un constructeur est davantage à blâmer que l'autre, il n'existe pas de volants capables de fonctionner aussi bien sur PlayStation 4 que sur Xbox One. Au moment de votre achat et si vous envisagez de faire passer votre volant entre votre PC et votre console, il convient donc de faire très attention. Heureusement, la majorité des constructeurs disposent de modèles officiellement reconnus par Microsoft et par Sony avec, à chaque fois, une compatibilité PC.

Quel pédalier choisir pour aller avec mon volant ?

Lorsque l'on parle de volant, on se fixe peut-être un petit peu trop sur le seul bloc volant justement. Certes, il est important ne serait-ce que par la présence de la roue et par son rôle de centrale de branchement. Il n'est toutefois pas seul maître à bord et vous verrez que plusieurs produits de prime abord intéressants sont sérieusement handicapés par un pédalier moins bien pensé.

Il ne faut par exemple pas négliger le poids du bloc pédales, qui doit être capable de rester en place même lorsque vous le solliciter violemment avec vos pieds. Il faut également tenir compte de la présence de deux ou trois pédales en fonction de ce que vous souhaitez envisager comme simulation. Enfin, et c'est sans doute plus important que pour le bloc volant : il est préférable d'opter pour un modèle personnalisable sur lequel on pourra modifier l'écartement, la hauteur et l'orientation des pédales. De fait, nous n'avons pas tous la même morphologie et cela se ressent finalement bien plus au niveau des jambes / pieds que des bras / mains.

Direct Drive, késako ?

Si vous avez arpenté les forums et autres discussions de spécialistes de la simulation automobile, vous êtes forcément tombés sur cette appellation « Direct Drive » qu'il nous faut maintenant expliquer. Sur les volants de jeu traditionnels, les constructeurs emploient un système de roues, d'engrenages et de poulies pour assurer le bon fonctionnement de l'ensemble. Ils se reposent sur des moteurs aux mieux dits brushless et sont ainsi en mesure d'offrir des sensations intéressantes à des tarifs relativement faibles - encore que - car toutes les pièces sont peu coûteuses.

Problème, du fait des nombreuses pièces, des mouvements « de friction » sont générés et il y a « de la perte ». Plus gênants encore, la multiplication des pièces et les matériaux employés - bien souvent du plastique - ont un impact sur la durée de vie des modèles. Rien de tout cela avec les produits Direct Drive. Comme leur nom l'indique, il s'agit de profiter d'un « entraînement direct » avec un moteur et un axe unique. Il n'y a aucun engrenage, aucune autre pièce pour faire le relai. Dans son fonctionnement, la technologie Direct Drive est pour ainsi dire plus simple que celle embarquée sur les modèles traditionnels.

Plus puissante et plus durable, elle ne semble avoir que des avantages et on se demande alors pourquoi le Direct Drive n'est pas davantage généralisé. La raison en est simple : pour aboutir à des produits fiables, la qualité des matériaux est très importante. Une qualité qui se retrouve sur le prix de vente des pièces et un volant Direct Drive, et encore, nous ne parlons que de la base, sans la roue, le pédalier, les accessoires. Le prix, voilà la raison pour laquelle nous ne recommandons aucun volant Direct Drive dans ce dossier.

Quelles options choisir ?

Nous ne voulons pas multiplier les conseils et les avertissements avant l'achat, ce qui finirait par devenir contre-productif. Il nous semble toutefois important d'attirer votre attention sur un dernier point : le fait que différents constructeurs proposent des options. Dans certains cas comme chez Fanatec, c'est directement au moment de l'achat sur le site officiel de la marque que l'on choisit de personnaliser son kit afin de prendre tel ou tel accessoire et il est ainsi possible de demander l'ajout d'un véritable frein à main par exemple !

Dans la majorité des cas cependant, c'est après l'achat que l'on peut modifier ou améliorer le kit que l'on vient d'acheter. Après quelques semaines ou quelques mois de test, on peut par exemple se dire que la roue n'est pas suffisamment grande ou que l'on souhaiterait quelque chose de plus proche des Formule 1. On peut aussi envisager l'ajout d'un boîtier de vitesse par exemple. Il est donc bon de regarder le site du constructeur du volant que vous envisagez afin de vous renseigner sur les possibilités d'évolution future.

Nerces

Spécialiste Hardware et Gaming

Spécialiste Hardware et Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les év...

Lire d'autres articles

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix sont listés par prix croissant. Si une offre est disponible chez Amazon, nous l'affichons en 1ère position. Les prix sont TTC (toutes taxes comprises), mais n'incluent pas les éventuels frais de port. Ceux-ci sont ajustés chez le e-commerçant en fonction de votre choix et de votre situation géographique. Nous sélectionnons manuellement les meilleures offres pour chaque produit ou service, en nous assurant que le marchand propose un excellent niveau de qualité de service et des bons avis utilisateurs. Les prix sont actualisés automatiquement tous les jours pour vous proposer des offres pertinentes.
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page

Les derniers guides d'achat

Tous les guides d'achat