Blizzard : des anciens employés et des joueurs se rebiffent contre la suspension de Blitzchung

09 octobre 2019 à 11h49
0
hearthstone

Après les sanctions prises contre le joueur professionnel de Hearthstone, Blitzchung, Blizzard s'est attiré les foudres d'une grande partie de la communauté. Ainsi, des joueurs, mais également des anciens employés de l'éditeur, ont appelé au boycott du jeu de cartes, mais également d'autres titres de l'entreprise américaine.

Rappel des faits : ce week-end, lors d'un live sur une chaîne Twitch officielle de Blizzard, Ng Wai Chung, connu sous le pseudo de Blitzchung, a clamé : « Libérez Hong Kong, révolution de notre époque ! » Une phrase qui n'a pas du tout plu à l'éditeur, soucieux de préserver ses relations avec la Chine. L'entreprise a alors immédiatement décidé de suspendre le joueur professionnel de compétition pendant un an et de lui retirer ses gains (environ 10 000 euros).

Solidarité des joueurs

Depuis, la sanction a énormément fait parler et entraîné de vives réactions de la communauté de Hearthstone. Sur le forum officiel du jeu, un sujet a été ouvert pour soutenir le joueur banni : « Solidarité avec Blitzchung, censuré par Blizzard ». Certains utilisateurs y expriment clairement leur indignation : « Je ne jouerai plus jamais à un jeu de Blizzard à partir de maintenant, à moins qu'ils ne présentent leurs excuses à Blitzchung et au peuple hongkongais ».

Car la grogne s'étend aussi aux autres jeux d'Activision Blizzard (les deux éditeurs ayant fusionné en 2008). Par exemple, un joueur de l'incontournable World of Warcraft a fait part de sa déception, sur le même forum : « J'ai vraiment beaucoup aimé WoW Classic. J'ai atteint le niveau 45 ce soir, donc quand j'ai appris la nouvelle, j'étais extrêmement triste. Je peux supporter beaucoup de choses, mais s'il faut choisir entre la liberté de quelqu'un et mon argent, je renoncerai volontiers à mon jeu préféré, pour que d'autres puissent profiter des mêmes libertés que moi ».

Blizzard boycotté par d'anciens employés

De plus, d'anciens employés de l'entreprise se sont joints à la protestation. C'est le cas de Mark Kern, qui a contribué au développement de plusieurs jeux de Blizzard, dont World of Warcraft ou Diablo 2. Sur Twitter, il a insisté sur la nécessité de « garder la politique en dehors des jeux vidéo » et s'est adressé à son ancien employeur en ces mots : « Fuck Blizzard. Vous avez foiré et échangé vos joueurs contre des dollars ».


Kern est enfin allé jusqu'à rendre son abonnement à World of Warcraft. Il a posté sa décision sur Twitter, capture d'écran à l'appui, en y ajoutant un hashtag de plus en plus répandu sur le réseau social : #BoycottBlizzard.


Source : Bloomberg
13
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

En Allemagne, Tesla condamnée pour
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Flight Simulator sortira en version physique en Europe... en 10 DVD
Nissan Ariya : le crossover électrique se dévoile et promet jusqu'à 500 km d'autonomie
Nokia annonce pouvoir passer 3 millions d’émetteurs 4G à la 5G via une mise à jour logicielle
Apple : la justice européenne donne raison à la firme et à l'Irlande, l'amende de 13 milliards annulée
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple anticiperait une forte hausse des achats de MacBook Pro
Voiture électrique : quelles sont les habitudes de roulage et de recharge des Français ?
scroll top