Le succès de l’année : Pokémon Go !

Guillaume Asskari
21 décembre 2016 à 11h13
0
Pokémon Go utilise la géolocalisation de l'utilisateur d'un smartphone et le décor environnant. Disponible sur tablette, iPhone et Android, le jeu a réuni des millions de fans de Pokemon. Un véritable succès.

Le Pokédex, les Pokéballs, les Pokéstop... Tous ses éléments présents dans l'animé sont retrouvables dans la version mobile « Pokemon Go ». Inspirée des créations du studio tokyoïte Oriental Light and Magic, la start-up Niantic ne pensait pas rencontrer autant de succès. Cette petite entreprise a reçu un investissement de 20 millions de dollars de la Pokémon Company, de Nintendo et de Google. Une somme qui a permis de lancer le développement de l'application mobile basée sur la géolocalisation. Disponible sur Android et iPhone, le jeu a conquis un public amateur de cet univers.

08540056-photo-pok-mon-go-compagnons.jpg


Télécharger Pokémon Go pour Android
Télécharger Pokémon Go pour iOS


Le slogan « Attrapez les tous » relancé

La franchise Pokemon créée en 1996 par Satoshi Tajiri séduit autant les grands que les plus jeunes. Le créateur japonais, collectionneur d'insectes, a imaginé un univers virtuel : les Pokémon. Ces créatures ont bercé le quotidien de plusieurs générations. Dans le jeu mobile, les joueurs se glissent dans la peau d'un dresseur qui doit attraper le plus de Pokémon possible. L'utilisateur a également la possibilité de se déplacer dans des arènes pour faire des combats contre des autres dresseurs. Le slogan « Attrapez-les tous » est de retour avec ce phénomène sociétal mondial.

08489464-photo-pokemon-go.jpg


En un mois, l'application développée par Niantic lui a déjà rapporté plus de 200 millions de dollars (180,4 millions d'euros), selon les données du cabinet spécialisé sur le mobile Sensor Tower. Au Japon, le lancement de Pokemon Go le 25 juillet a dopé les revenus mondiaux du jeu. L'application a dépassé les performances de Candy Crush Saga ou Clash Royale.

Avec une application gratuite, l'ensemble de ces 200 millions de revenus provient d'achats dans le jeu des joueurs. Pour faire évoluer les Pokémon trouvés, les joueurs peuvent dépenser de l'argent (réel) pour acheter des bonbons (virtuels) et aller plus vite. Le jeu a connu un essoufflement depuis le début du mois de septembre. Depuis le 12 décembre, Niantic propose une mise à jour avec 100 nouveaux Pokémon sont disponibles.


De nouvelles mises à jour à paraître

Si pour le moment, beaucoup de joueurs ont déserté l'application mobile éditée par Niantic. Plusieurs interrogations subsistent concernant l'avenir du jeu Pokémon Go. Le renouvellement, via les mises à jour, ne semble pas être suffisant pour relancer l'engouement connu au début de l'été 2015. Le PDG de start-up Niantic, John Hank, a récemment expliqué que les utilisateurs auront bientôt la possibilité d'attraper des Pokémon légendaire avec les prochaines mises à jour. Cette annonce a un peu relancé la frénésie autour du jeu.

08162576-photo-pokemon-go.jpg


Voir aussi :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top