Le PlayStation Network se dote enfin d'une double identification

25 août 2016 à 09h37
0
Sécuriser un peu plus son compte PSN est désormais possible : Sony vient d'annoncer la mise en place d'un système d'identification à double sécurité visant à limiter davantage les risques de piratage de compte.

Malgré le piratage massif du PSN en 2011, Sony n'avait, jusque-là, jamais daigné proposer un système d'identification à double facteur pour son service de jeu en ligne. C'est par l'intermédiaire d'un tweet que l'entreprise a annoncé la mise en place de cette démarche à partir du 25 août.

« Les mots de passe peuvent être compromis si vous utilisez le même mot de passe pour plusieurs comptes, cliquez sur des liens malveillants, ouvrez les e-mails de phishing et bien d'autres façons » explique Sony sur une page de présentation récemment mise en ligne. Ca peut également aider en cas de piratage massif des bases de données...

En passant par le site du Sony Entertainment Network, l'identification à deux étapes s'active en quelques secondes seulement. Elle invite en premier lieu à enregistrer un numéro de téléphone portable permettant d'effectuer une vérification supplémentaire lors de l'accès au compte PSN.

0320000008532512-photo-psn.jpg

Compte tenu de la simplicité d'activation, on vous recommande chaudement d'utiliser cette méthode de protection, parce qu'on est jamais trop prudent !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Boeing 737 MAX : le constructeur avait caché les défauts de conception aux pilotes et aux régulateurs
scroll top