Gamescom : Prey nous dévoile son gameplay, et ça promet

Par
Le 18 août 2016
 0
Enfin officialisé à l'occasion du dernier E3, le nouveau volet de la franchise Prey développé par Arkane Studios lève le voile sur son univers sombre et son gameplay à travers une vidéo que nous avons pu découvrir durant la Gamescom.

Jusqu'à ce que Bethesda nous présente son hands-off de la Gamescom, on ne savait quasiment rien au sujet du gameplay de Prey version 2017. Les choses se sont un peu éclaircies pour nous, après avoir assisté à une présentation d'une quinzaine de minutes commentée par deux des développeurs du titre.

0226000008526332-photo-prey.jpg

Une présentation qui permet de distinguer assez rapidement la patte du studio à l'origine de Dishonored, même si Prey n'est pas développé à Lyon mais au sein de la branche américaine du studio. Comme pour Dishonored, les choix du joueur auront de l'influence sur l'intrigue, et devront utiliser différentes armes mais également des pouvoirs hérités des aliens présents dans l'environnement.

Le joueur incarnera Morgan Yu, un humain piégé dans une station spatiale où différents types d'aliens rôdent. Le scénario s'annonce des plus torturés, et le héros de l'intrigue ne le sera d'ailleurs pas moins. La station spatiale dans laquelel il évolue pullule de créatures notoirement hostiles, allant de l'alien au look d'araignée au véritable colosse capable de tout détruire sur son passage. « On appelle ça un cauchemar pour une bonne raison » plaisantent les développeurs.

Un arsenal étonnant


Si Yu semble être le seul survivant dans une station où chaque couloir abrite des cadavres, il dispose tout de même d'un vaste arsenal d'armes. Parmi celles présentées, on trouve le Glue Gun, une mitraillette capable d'engluer les ennemis sur place, et de les figer, ou encore des grenades Kinect Blast qui génèrent une sorte de mini-trou noir.

Mais les flingues ne sont pas les seuls armes du personnage, qui est « contaminé » par des pouvoirs aliens - le premier trailer du jeu annonçait d'ailleurs cet état. Yu est donc capable d'utiliser des pouvoirs de zone pour toucher plusieurs ennemis à la fois, mais peut également, via le pouvoir Mimic, se transformer en objets présents dans l'environnement pour se faufiler discrètement ou dans des endroits étroits. C'est ainsi que, dans la démo, Yu se transforme... en tasse, pour s'infiltrer sous un guichet.


Perdu dans l'Espace


La station ne sera pas le seul endroit à visiter : parfois, Morgan Yu devra enfiler une combinaison spatiale et en sortir. L'expérience de la gravité zéro genre la donne en matière de gameplay et apporte une variété bienvenue à l'ensemble.

Pour peu qu'on soit amateur d'ambiance mystérieuse et angoissante - un peu à la Bioshock, mais dans l'Espace - Prey s'annonce comme un titre accrocheur pour 2017, même si, dans l'immédiat, on ne sait quasiment rien de son intrigue. Le gameplay s'offre quelques petites originalités tout en reprenant une recette qui a fait ses preuves, et le savoir-faire d'Arkane Studios semble une fois de plus au rendez-vous. Il n'y a pas de raisons de douter que le titre ne tienne pas ses promesses, en tout cas à ce stade.

0320000008526334-photo-prey.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top