22 ans après, il craque la Saturn de Sega

15 juillet 2016 à 10h25
0
22 ans après la sortie de la console Saturn de Sega, un bidouilleur affirme être finalement parvenu à hacker l'appareil pour lui permettre de lire autre chose que des CD.

Sega fut le premier constructeur à se lancer dans la course des consoles 32 bits. En 1994, la console rencontre un franc succès dès sa sortie et s'écoule à 500 000 exemplaires dans l'archipel pendant les fêtes de fin d'année.

Hélas pour Sega, un mois seulement après la sortie de sa Saturn, Sony propose la PlayStation dont on connaît le succès commercial. Cela n'empêche pas la console de Sega de conserver une communauté de nostalgiques qui auront toujours regretté le système anti-copie particulièrement robuste de la Saturn, qui a longtemps résisté aux hacks en tous genres.



Le dénommé Dr Abrasive a toutefois trouvé un moyen de contourner cette protection, qui empêchait notamment la console de lire autre chose qu'un CD. À grands coups d'ingénierie inverse, ce bidouilleur a modifié le code du système d'exploitation de l'appareil pour lui permettre non seulement de lire le contenu d'un support externe, mais aussi d'écrire sur une clé USB, par exemple.

Le Dr Abrasive espère pouvoir mettre rapidement à disposition de la communauté un accessoire qui permettra de réaliser cette opération par n'importe qui. En attendant, vous pouvez retrouver notre épisode d'Antiqui'Tech consacré à la Saturn de Sega.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google accusé de comparer les prix à son avantage
Musk :
Importante nouvelle vague de licenciement chez Seagate
4G dans le métro : des mesures de la qualité de réseau arriveront
Bientôt de la publicité sur Pokémon Go ?
Free Mobile veut casser les prix (aussi) dans les DOM
Nintendo ressort sa NES dans une version mini
Attentat à Nice : Facebook active Safety Check
Un an après... Windows 10 ne permet pas de relancer Microsoft
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 13/07
Haut de page