Blizzard, intrigué par la réalité virtuelle, préfère miser sur le mobile

15 février 2016 à 11h06
0
Le studio Blizzard fêtait la semaine dernière ses 25 ans, un anniversaire qui concordait avec les résultats financiers de l'entreprise. Ses dirigeants se sont exprimés sur la stratégie actuelle, déclinant poliment les suggestions de développement de jeux en réalité virtuelle.

Blizzard n'est pas le studio de jeux le plus prolifique du secteur, mais chacune de ses sorties compte. Une stratégie que l'entreprise veut assurément continuer d'appliquer, en se concentrant sur ce qui fonctionne, et sans se fier forcément aux tendances actuelles.

En tout cas, la réalité virtuelle n'est pas une priorité pour Blizzard, même si Chris Metzen, le vice-président senior du studio, a évoqué son intérêt dans une interview accordée à Venturebeat. « Tout le monde parle de la VR et porte des drôles de casques. Culturellement, nous sommes intéressés et nous gardons un œil dessus. Ne serait-ce pas génial de parcourir World of Warcraft et de tout voir de ses propres yeux ? Ça semble être la prochaine étape. Mais nous observons seulement. Il est probable que d'autres entreprises fassent des choses plus concrètes. Je ne pense pas que nous soyons tout à fait prêts à nous lancer là-dedans. »

02BC000008345412-photo-hearthstone.jpg

Miser sur le mobile

A la place de la réalité virtuelle, les dirigeants de Blizzard préfèrent miser sur le mobile, une plate-forme qui leur réussit avec le succès incontestable de Hearthstone. Selon le cabinet d'étude Superdata, ce seul jeu permettrait à Blizzard d'engranger environ 20 millions de dollars mensuels.

Clairement, le studio veut aller plus loin, et cherche des moyens d'adapter ses licences au support mobile. « Si vous regardez Overwatch ou StarCraft, vous y voyez du potentiel » estime Frank Pearce, cofondateur de Blizzard. Mais si le potentiel est là, encore faut-il parvenir à adapter des concepts imaginés pour la console et le PC, aux usages mobiles. « Si nous allons continuer à évaluer les expériences de stratégie en temps réel, je pense que l'on doit tenir compte de ce que tout ça signifie pour les joueurs et leur environnement. StarCraft II : Legacy of the Void est génial. Mais je ne pense pas que les joueurs mobiles veulent s'asseoir et jouer une mission pendant 45 minutes. Tout cela doit être réinventé. »

02BC000008345414-photo-hearthstone.jpg

Une réflexion partagée par Michael Morhaime, le second fondateur du studio : « J'ai le sentiment qu'il existe une grosse opportunité à saisir sur mobile, au-delà du simple casual gaming. Mais je ne pense pas que nous l'ayons encore bien cernée. »

Il faut donc s'attendre à voir d'autres jeux mobiles développés par Blizzard débouler dans les prochaines années. Maintenant que le studio en a fini avec les extensions de StarCraft II, le timing semble assez propice à des changements, qui n'auront vraisemblablement pas lieu du côté de la réalité virtuelle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top