Un joueur de Counter Strike fait bannir plus de 3500 tricheurs sur Steam

03 février 2016 à 17h53
0
Un joueur de Counter Strike agacé par les tricheurs qui pullulent sur le jeu a entrepris de diffuser un kit de triche piégé, qui a pris plus de 3 500 joueurs malhonnêtes la main dans le sac. Steam en a banni une très grande partie.

Si Steam propose des protections pour éviter les tricheurs à travers son système Valve Anti-Cheat (VAC), ce dernier n'est pas infaillible pour autant et laisse parfois les joueurs sans scrupule opérer comme bon leur semble. Un joueur de Counter Stike : Global Offensive se faisant appeler AndroidL en a eu marre des tricheurs plombant les parties de son jeu favori, et a décidé d'agir pour accélérer leur bannissement.

Pour ce faire, AndroidL explique sur Reddit avoir concocté un kit de triche gratuit intégrant plusieurs modules de hack permettant, notamment, de réaliser des headshots sans viser les adversaires, de tirer à travers les murs, ou encore de fournir des munitions et de la vie illimitées aux joueurs qui l'utilisaient. Le pactole pour n'importe quel tricheur qui ne respecte pas autrui. Le problème pour les joueurs sans scrupule, c'est que le pack diffusé par AndroidL était piégé, et contenait différents éléments programmés pour se déclencher au bout d'un certain temps de jeu, avec l'objectif d'alerter le système VAC de Steam des tricheries en cours.

0320000005212540-photo-counter-strike-global-offensive-beta-2.jpg

« Les deux premières versions disposaient d'un minuteur qui alertait VAC d'usages interdits au bout d'un certain temps, par exemple à 22 h le jour de l'installation. La version finale du hack, qui a été téléchargé plus de 3 500 fois, activait immédiatement le bannissement de VAC dès que le joueur cherchait à rejoindre une partie. »

0320000008332190-photo-triche-steam.jpg

AndroidL met en avant un graphique où l'on constate que la sortie d'une nouvelle version de son kit de triche entraînait à chaque fois une hausse des bannissements réalisés par Steam. Il a également publié une liste plutôt longue de tricheurs mécontents qui se plaignent d'avoir été bannis après avoir utilisé le kit en question. La troisième version, la plus agressive puisqu'elle entraîne un ban instantané, a été téléchargée 3 500 fois, ce qui correspond au minimum à autant de bans de joueurs. Il y en a sans doute eu davantage en cumulant avec les deux premières versions.

L'initiative a été largement saluée sur Reddit et AndroidL, grisé par les retours positifs, envisage désormais de nouveaux pièges similaires pour d'autres jeux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
L'exclusivité console PS5 Godfall laisse fuiter une nouvelle vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top