Bayonetta débarque dans Super Smash Bros le 4 février

01 février 2016 à 10h01
0
La sorcière Bayonetta et Corrin, personnage issu de la franchise Fire Emblem, débarqueront sur Super Smash Bros Wii U le 4 février prochain sous la forme de DLC payants.

Les fans de la sorcière de Platinum Games pourront l'incarner au sein de Super Smash Bros sur Wii U à partir du 4 février prochain, moyennant finance, bien entendu. Bayonetta sera accompagnée d'un nouveau niveau, l'Umbra Clock Tower, ainsi que deux costumes, l'un dédié à son look dans le tout premier Bayonetta sorti en 2010, et l'autre reprenant son costume de Bayonetta 2, sorti en 2014 uniquement sur Wii U.

Pour rappel, le personnage de Bayonetta avait été plébiscité par les fans de SSB en décembre dernier à l'occasion d'un vote pour élire les nouveaux arrivants dans le jeu de combat.

0190000008328306-photo-bayonetta.jpg
0190000008328308-photo-corrin.jpg

En même temps que Bayonetta, un autre personnage fera son arrivée : il s'agit de Corrin, issu du jeu Fire Emblem: Fates, sorti l'année dernière au Japon et prévu en avril 2016 en Europe. Ce dernier sera proposé à 4,99 euros, tandis que Bayonetta, qui propose un niveau en plus, sera quant à elle proposée au prix de 5,99 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top